Aller au contenu principal

Province de Taroudant : Organisation du Festival International du Safran à Taliouine et visite de projets de développement agricole et rural de la stratégie Génération Green

Ouverture de la 14ème édition du Festival International du Safran à Taliouine Avancement du Plan Agricole provincial de la stratégie Génération Green Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a effectué le samedi 26 novembre 2022, une visite de terrain au niveau de la Province de Taroudant dans la Région de Souss-Massa. Il était accompagné du Wali de la Région Souss-Massa, du Gouverneur de la province de Taroudant, du Président du Conseil de la Région Souss-Massa, du Président de la Chambre Régionale d’Agriculture de Souss-Massa, du Président du Conseil provincial de Taroudant, des élus, ainsi qu’une importante délégation de responsables du ministère. Ouverture de la 14ème édition du Festival International du Safran à Taliouine A Taliouine, le Ministre a présidé l’ouverture officielle de la 14ème édition du Festival International du Safran organisé du 25 au 27 novembre 2022 sous le thème « Territoire du safran : potentialités, défis et perspectives ». L’organisation de ce festival s’inscrit dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030 et vise à promouvoir la filière du safran ; produit phare et labellisé de la zone de Taliouine. Organisé au cœur de la Ville de Taliouine sur une superficie de 1000 m2, le festival connait la participation de 50 exposants ainsi que les professionnels du secteur. Les produits exposés répondent aux normes de sécurité sanitaires et disposent d’attestations de l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA). La région de Souss-Massa dispose d’énormes richesses agricoles et d’une diversité de produits de terroir qui reposent sur un savoir-faire séculaire. La région produit une part importante de la production nationale en huile d’argan et safran et se distingue par des produits typiques comme le miel de thym, le miel d’euphorbe, les dattes, les amandes et le henné. Plus de 1160 hectares sont destinés à la culture du safran, et la production annuelle est estimée à 4 Tonnes avec pour objectif d’atteindre 6,5 Tonnes à l’horizon 2030. La Maison du Safran joue un rôle primordial dans l'organisation de la filière et la commercialisation de la production et offre un espace d’échange d'expériences en la matière et pour l'encadrement des professionnels concernant les techniques de production et de valorisation. Elle compte actuellement 2571 adhérents. Mise en œuvre du Plan Agricole de la stratégie Génération Green pour la province de Taroudant Au niveau de Taliouine, le Ministre a pris connaissance du plan agricole de la stratégie Génération Green 2020-2030 pour la province de Taroudant. Le plan agricole au niveau de la Province donne la priorité à l’élément humain et prévoit la poursuite de la dynamique agricole à travers le renforcement des chaines de production et la mise en place de canaux de distribution modernes. Il encourage la qualité, l’innovation et les technologies vertes ainsi qu’une agriculture résiliente face aux changements climatiques. Le plan agricole de la Province prévoit la plantation de 510 hectares de culture biologique, la réhabilitation du marché de gros d’Ouled Taima, la réhabilitation de 4 marchés hebdomadaires, la modernisation de 2 abattoirs et la mise en place de 4 marchés de bétail. Par ailleurs, il est prévu l’émergence d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs agricoles à travers notamment, la création de 600 coopératives et sociétés de service au profit de 4 800 jeunes bénéficiaires. 11 nouveaux projets de nouvelle génération seront lancés en plus de 38 projets agricoles solidaires pour un investissement de 389 millions de dirhams. Désenclavement : construction et réhabilitation des routes rurales Au niveau de la commune territoriale de Tinzert, le Ministre a pris connaissance du programme de désenclavement de la province. A cette occasion, le Ministre a présidé  l’inauguration de la route rurale reliant le Douar Aït Yahia au collège via Izergane sur une longueur de 2,6 Km. D’un montant d’investissement d’environ 2 MDhs, ce projet permettra le désenclavement des populations des douars avoisinants, l’installation d’une infrastructure de base communale pour un développement durable, la commercialisation des produits de terroir et agricoles locaux et le développement de l’agro-tourisme inter-communal. Le projet profitera à plus de 1200 bénéficiaires Valorisation des produits agricoles : visite d’unités de conditionnement d’agrumes et de maraichage                 Au niveau de la commune territoriale Sidi Boumoussa, le Ministre a visité une station de conditionnement des agrumes et une station de conditionnement des produits maraichers pour prendre connaissance de leur état d’avancement. Ces unités ont bénéficié d’un appui du Fonds de développement agricole dans le cadre de la poursuite de la dynamique de développement des filières de production de la stratégie Génération Green. D’un montant d’investissement de plus de 60 Millions de dirhams, la station est installée sur une superficie de 11000 m2 et dispose d’une capacité de traitement de 20 000 tonnes. Elle permettra la création de 20 emplois permanents et de 170 emplois occasionnels et devrait permettre de générer un chiffre d’affaire de plus de 113 MDhs. D’un montant d’investissement de plus de 45 MDhs, la station de conditionnement des produits maraichers est installée sur une superficie de 5500 m2 et dispose d’une capacité de traitement de 30 000 tonnes. Elle permettra la création de 26 emplois permanents et de 150 emplois occasionnels et devrait générer un chiffre d’affaires de plus de 417 Millions de dirhams.

Formation professionnelle agricole : Clôture de la 6ème édition du forum du stagiaire

Une occasion pour présenter le dispositif de formation professionnelle agricole et les métiers de l’agriculture Un objectif de formation de 140 000 lauréats à l’horizon 2030 dans le cadre de la stratégie Génération Green   Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime du Développement Rural et des Eaux Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le 6 novembre 2022 à Meknès, accompagné du Gouverneur de la province de Meknès, la cérémonie de clôture de la sixième édition du Forum du stagiaire de la Formation Professionnelle Agricole organisé du 2 au 6 novembre 2022 à l’Institut des Techniciens Spécialisés Horticole de Meknès. Organisé par le Ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, ce forum annuel s’inscrit dans le cadre de la dynamique de communication autour de la formation professionnelle agricole en particulier, et à l’intérêt accordé à la formation et à l’entreprenariat des jeunes en tant que levier de développement humain auquel aspire la stratégie Génération Green. Cet espace de rencontres permet de présenter l’offre de formation du dispositif de formation professionnelle agricole et les perspectives de poursuite des études, d’emploi et de création d’entreprises agricoles ; l’occasion également de prendre connaissance des expériences de jeunes entrepreneurs lauréats de ces établissements. Il constitue une occasion pour permettre notamment aux professionnels du secteur agricole de s’enquérir du dispositif de la formation professionnelle agricole et de découvrir les métiers de l’agriculture associés, et aux lauréats de s’ouvrir sur le monde du travail Cet événement est marqué par l’organisation d’activités scientifiques et compétitions socioculturelles et sportives au profit des stagiaires des 54 établissements de formation professionnelle agricole. Il permet de faciliter l’intégration des stagiaires et de développer chez eux l’esprit culturel et sportif. Le Ministre a présidé la cérémonie de remise des prix aux vainqueurs des différentes disciplines sportives. Dans son mot prononcé à cette occasion, le Ministre est revenu sur l’importance accordée par le Ministère à cet évènement compte tenu de son rôle dans la promotion de la formation professionnelle agricole. Il a indiqué que la stratégie Génération Green ambitionne la formation de 140 000 lauréats dans le domaine de la formation professionnelle agricole à l’horizon 2030 pour mettre à la disposition du marché du travail des ressources compétentes et une main d’œuvre qualifiée susceptible de contribuer au développement socio-économique du pays. Le Ministre a en marge de la cérémonie, effectué une visite aux stands d’exposition du forum, dédiés à la présentation du dispositif de formation professionnelle agricole et à la présentation des différentes expériences de jeunes entrepreneurs lauréats des différents établissements de formation. Des stands ont été dédiés à la présentation des produits de terroir différentes coopératives agricoles de la Région. Ces journées ont connu la participation de plus de 300 stagiaires des établissements de la formation professionnelle agricole, ayant participé aux différentes compétitions sportives organisées, notamment le football, basketball, cross, échecs et tennis de table.   La formation professionnelle agricole porte sur les différents maillons de la chaine de valeur agricole, partant de la production, de la transformation et de la valorisation, jusqu’à la distribution et la commercialisation. Elle permet aux bénéficiaires de maitriser les différentes technologies et process.

7 novembre 2022

Cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Remise des diplômes aux 381 lauréats de la promotion 2022 Signature de 6 conventions de partenariat institutionnels Projet de construction d’une serre expérimentale Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le samedi 05 novembre 2022, la cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II (IAV). Le Ministre a présidé en marge de la cérémonie, la signature de conventions de partenariat entre l’IV Hassan II et des partenaires institutionnels. Ont pris part à la cérémonie, des personnalités scientifiques, des professionnels du secteur ainsi qu’une importante délégation de responsables du ministère. Cérémonie de remise des diplômes Le Ministre a présidé la cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de la promotion 2022, au nombre de 381, dont 269 Ingénieurs d’Etat répartis sur les 11 filières ingénieurs accréditées, 65 Docteurs vétérinaires, 15 Masters spécialisés, 18 Docteurs et 14 MBA. Dans son discours, le Ministre a félicité les lauréats pour les efforts consentis le long de leur parcours académique au sein de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II ; un établissement de renom, qui forme des spécialistes et experts en sciences et technologies de la vie et de la terre, notamment des ingénieurs, des masters, des docteurs vétérinaires et des docteurs spécialisés en sciences agronomiques et en médecine vétérinaire. Il a insisté sur le rôle majeur de l’IAV Hassan II dans la formation des ingénieurs et experts dans le domaine agricole, précisant qu’il contribuera avec les autres établissements de formation à l'atteinte de l'objectif de formation de 150 000 jeunes dans le secteur agricole à l’horizon 2030 dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie Génération Green 2020-2030. Il contribue au développement de la recherche scientifique et du secteur agricole par la mise en œuvre de programmes de recherche innovants répondant aux besoins du domaine agricole. Signature de conventions de partenariat En marge de la cérémonie, le Ministre a présidé la signature de 6 conventions nationales entre l’IAV Hassan II et des partenaires institutionnels stratégiques. La première convention cadre de partenariat a été signée avec la Fédération des Chambres d’Agriculture du Maroc. Elle a pour objectif de mettre en synergie les compétences et infrastructures des deux partenaires pour optimiser la formation, renforcer et promouvoir la recherche appliquée pour contribuer au développement agricole des différentes régions.  La seconde convention est une convention spécifique conclue avec l’ONSSA. Elle porte sur l’évaluation de l’exposition des abeilles aux pesticides. Cette expertise vise à apporter des éléments de réponse par les efforts conjugués des scientifiques et experts de l’IAV Hassan II et de l’ONSSA sur cette problématique. Deux conventions spécifiques ont été signées avec la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole (FISA). La première convention spécifique signée avec le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, Du Développement Rural et des Eaux et Forêts, a pour objet de définir les modalités d’exécution et de financement des actions visant la réalisation du programme de Recherche et Développement portant sur le thème : La résistance aux antibactériens dans les élevages de poulet au Maroc ; identification des gènes de résistances et évaluation in vitro et in vivo de produits alternatifs contre Escherichia coli. La deuxième convention spécifique signée avec l’IAV Hassan II, a pour objet l’exécution du programme. La cinquième convention est une convention cadre liant l’IAV Hassan II à la fondation des œuvres sociales du Ministère « FOSAGRI », qui vise à définir le cadre général de partenariat en matière de développement d’actions communes profitables aux deux Institutions. La sixième convention est une convention cadre avec le conseil national de l’ordre des vétérinaires. Elle a pour objectif de renforcer la coopération et le partenariat entre les deux institutions en matière de formation, de recherche scientifique et d'amélioration des services dans le domaine vétérinaire. Projet de construction d’une serre expérimentale Le Ministre a pris connaissance du projet structurant de construction d’une serre expérimentale. D’un coût estimatif de 13 Millions de DH, cette serre dispose d’un système de contrôle en temps réel des paramètres de l’environnement et des plantes. Elle permettra d’offrir un espace pédagogique pour la formation pratique et la recherche développement.

7 novembre 2022

Berrechid abrite la troisième édition du Salon national des céréales et légumineuses

Un évènement qui reflète la dynamique créée autour de la promotion et du développement des filières des céréales et légumineuses Rôle important de ces deux filières dans la sécurité alimentaire, la stabilité de l’activité agricole et l’emploi dans le milieu rural   Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le samedi 05 novembre 2022 à Berrechid, l'ouverture officielle de la troisième édition du Salon national des céréales et légumineuses. Il était accompagné du wali de la région de Casablanca Settat, du président de la région, du gouverneur de Berrechid, du président de la chambre d’agriculture, du président du conseil provincial de Berrechid, du président du conseil provincial d’Eljadida, du président du conseil communal de Berrechid, du président de l’association du salon, du président de l’association des multiplicateurs de semences, du président de l’association  des céréales, des parlementaires, des professionnels du secteur, des élus locaux et d’une importante délégation de responsables du ministère. Ce salon est organisé par l’Association du Salon International des Céréales et Légumineuses, la Direction Régionale de l’Agriculture Casablanca-Settat, le Conseil Provincial et le Conseil Municipal de Berrechid avec l’appui de la Province de Berrechid et les Communes de la Province de Berrechid, en partenariat avec la Chambre Régionale d’Agriculture et le Conseil Régional de Casablanca-Settat. Le salon se tient du 03 novembre au 06 novembre 2022 sous le thème « les céréales et légumineuses et le pari de la garantie de la souveraineté alimentaire ». L’organisation de ce salon est de créer une dynamique économique dans la région et permet de s’arrêter sur l’évolution et les performances réalisées par ces deux filières ainsi que les perspectives de développement dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020- 2030. Les filières céréales et légumineuses à l’échelle nationale   La filière céréalière constitue l’ossature de l’agriculture nationale. Elle a un poids socio-économique important et prédomine au niveau de la quasi-totalité des exploitations agricoles. Elle occupe 63% de la surface agricole utile totale (SAU), avec une production moyenne dépassant les 63 millions de quintaux. Elle représente 10 à 20% du PIB en fonction des conditions climatiques en plus de son rôle dans la sécurité alimentaire, la stabilité de l’activité agricole et l’emploi dans le milieu rural. Dans le cadre de l’approche contractuelle pour le développement des filières de production, un contrat programme relatif au développement de la filière céréalière a été signé en 2009 entre le Gouvernement et la Fédération Interprofessionnelle des Activités Céréalières "FIAC", mettant cette filière au centre des préoccupations en matière de développement agricole, avec l’objectif d’en faire une filière compétitive. Aujourd’hui, la superficie emblavée par les céréales est de 4,3 Millions d’Hectares, prédominée essentiellement par le blé tendre à hauteur de 48%, suivi par l’orge à hauteur de 29% le blé dur à hauteur de 21% et 2% pour le reste des céréales (maïs, avoine, riz, sorgho…). Concernant les légumineuses alimentaires, elles occupent la seconde place dans l’assolement et jouent un rôle agronomique essentiel en terme de rotations culturales.  La superficie emblavée s’élève à 270.000 hectares, soit 4 % de la SAU avec une production de 2 millions de quintaux durant les bonnes campagnes. La fève contribue à hauteur de 35 % à la production nationale des légumineuses, suivi du pois-chiche à hauteur de 25 %, des lentilles à hauteur de 17%, des petits pois à hauteur de 13% et 10% pour le reste des légumineuses pratiquées. Place des deux filières à l’échelle de la Région Casablanca-Settat La Région Casablanca-Settat produit en moyenne 15,25 millions de quintaux de céréales sur une superficie de près de 845.000 ha dont 60.000 ha irrigués et 10.000 ha réalisés en semis direct. Elle se positionne comme premier producteur des céréales avec 24% de la production nationale. Ces céréales concernent principalement les cultures de blé tendre (40%), de blé dur (26%) et d’orge (28%). La filière céréalière a connu la réalisation de 5 projets d'agrégation au niveau de la région, regroupant 16.800 agrégés sur une superficie de 53.108 ha. La production de la région en légumineuses est de l’ordre de 220.000 quintaux sur une superficie de 52.000 ha. Elle porte essentiellement sur la fève (30%), les lentilles (34%), le petits pois (20%), le pois-chiche (16%). Sur le plan de la valorisation, la région de Casablanca-Settat occupe la première place en termes d’implantation des unités de valorisation avec plus de 90 unités d’une capacité qui atteint 17 millions de quintaux, dont 74 minoteries avec une capacité de 40 millions qx/an et un large réseau de multiplicateurs de semences leaders autour de sociétés semencières et de projets d’agrégation. La région abrite un Centre Régional de la Recherche Agronomique à Settat spécialisé en développement de nouvelles variétés de semences. La Région Casablanca-Settat contribue à hauteur de 35% dans la production de semences sélectionnées au niveau national. Elle produit en moyenne 400.000 quintaux de semences sélectionnées sur une superficie moyenne de 10.000 ha. Ce record de production est le fruit des efforts et de la mobilisation de tous les acteurs du secteur et de l’adoption de la technologie avancée par les agriculteurs dans le cadre du Plan Maroc Vert, en matière d’approvisionnement en intrants agricoles et de mécanisation, dont le taux avoisine 90%, ainsi que le rôle joué par l’assurance multirisque climatique pour les céréales, les légumineuses alimentaires et les oléagineux. Sur une superficie de 20.000 m², le salon prévoit d’attirer plus 80.000 visiteurs dont 25.000 professionnels. Il dispose de plus de 200 stands répartis sur 4 pôles, avec la participation de plus de 50 coopératives de produits de terroir des différentes régions du Maroc. En marge du salon, le Ministre a présidé la signature de conventions de cessation de 20 semoirs de semis direct à des coopératives agricoles de la Région, dans le cadre des efforts la de développement de la technique de semis direct pour une agriculture durable et éco-efficiente conformément aux dispositions de la nouvelle stratégie Génération Green 2020-2030 qui vise un objectif d’1 million d’ha à l’horizon 2030.

5 novembre 2022

Province de Kénitra : Signature de conventions et lancement de projets de développement agricole et rural

Signature de trois conventions portant sur la construction d’un abattoir moderne à Souk Elarbaa El Gharb, la réalisation de pistes agricoles au niveau de la province et l’entreprenariat des jeunes Lancement des travaux de réhabilitation du réseau de distribution d’eau d’irrigation des secteurs reconvertis en irrigation localisée Lancement des travaux de construction de pistes agricoles au niveau du secteur M’da   Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le mercredi 02 novembre 2022 au niveau de la Province de Kénitra, la signature de conventions et effectué une visite de terrain pour le lancement de projets de développement agricole. Il était accompagné du gouverneur de la province de Kénitra, du Président du conseil provincial de Kénitra, du Président de la chambre régionale de l’agriculture, des élus, ainsi qu’une importante délégation de responsables du ministère. La signature des conventions a porté sur la construction d’un abattoir moderne au niveau de Souk Elarbaa du Gharb, la construction et entretien de pistes agricoles au niveau de la province de Kénitra et l’entreprenariat des jeunes, notamment dans les secteurs de l’agriculture et de l’agro-alimentaire. La visite de terrain a porté sur le programme de réhabilitation des conduites de distribution d’eau d’irrigation des secteurs reconvertis en irrigation localisée, ainsi que le projet d’entretien et de création de pistes agricoles au niveau de la province de Kénitra. Ces projets s’inscrivent dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030 élaboré conformément aux Hautes Orientations Royales et visent essentiellement l’économie de l’eau d’irrigation et la valorisation de la production agricole en facilitant les accès aux agriculteurs. Signature de conventions Le Ministre a présidé la signature de deux conventions. La première porte sur la réalisation des études et travaux de la 1ère tranche du programme de réhabilitation des conduites de distribution d’eau d’irrigation des secteurs reconvertis en irrigation localisée de la province de Kénitra, sur un linéaire de 223 km (création et entretien), durant la période 2022-2026. Cette convention cadre est signée entre le Ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, la Province de Kénitra, le Conseil de la Région de Rabat-Salé-Kénitra, le Conseil Provincial de Kénitra et les Communes territoriales concernées de la province de Kénitra, pour un montant global de plus de 103 millions de dirhams. La deuxième convention porte sur la réalisation d’un abattoir moderne au niveau de souk Elarbaa du Gharb, dans le respect des normes techniques et conditions fixés par l'Office National de la Sécurité Sanitaire pour les produits alimentaires (ONSSA) stipulés dans le cahier des charges. Pour un montant global de près de 40 millions de dirhams, cette convention de partenariat est signée entre le Ministère de l'Intérieur, le Ministère de l'Agriculture, de la Pêche, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, le Conseil de la région Rabat-Salé-Kénitra, le Conseil provincial de Kénitra et la Commune de Souk Elarbaa du Gharb. La troisième convention cadre porte sur la coopération entre la Province de Kénitra et la Direction Régionale de l’Agriculture de Rabat-Salé-Kénitra dans le domaine de l’entrepreneuriat des jeunes, notamment dans les secteurs de l’agriculture et l’agroalimentaire. Elle a pour objectif de promouvoir l’emploi des jeunes et d’encourager les porteurs de projets à créer leurs propres entreprises. Elle s’inscrit dans le cadre de la stratégie Génération Green qui vise la création d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs dans le domaine agricole et agroalimentaire.   Réhabilitation des conduites de distribution d’eau d’irrigation des secteurs reconvertis en irrigation localisée. Au niveau de la commune rurale Souk Tlet du Gharb, le Ministre a présidé le lancement des travaux de réhabilitation des conduites de distribution d’eau d’irrigation des secteurs reconvertis en irrigation localisée au niveau du secteur nord 3 au niveau de souk Tlet et Béni Malek sur une superficie de 15 208 hectares.  Pour un coût global de 244 millions de dirhams, ce programme a pour objectif l’économie et la valorisation de l’eau d’irrigation et l’amélioration de l’efficience des réseaux d’irrigation des secteurs en question. Il s’agit de réduire les pertes d’eau constatées principalement au niveau des conduites de distribution et d’améliorer le service de l’eau en éliminant les perturbations causées par les arrêts fréquents de l’irrigation causés par les fuites d’eau. Ce programme de réhabilitation bénéficiera à plus de 5860 agriculteurs des communes rurales de Souk Tlet El Gharb et Beni Malik dans la Province de Kénitra et de Nouirate dans la Province de Sidi Kacem.   Lancement des travaux d’aménagement et d’entretien des pistes agricoles Au niveau de la commune rurale de Beni Malek, le Ministre a présidé le lancement des travaux de construction et d’entretien de pistes agricoles qui s’étendent sur 6 communes rurales (Mograne, Mnasra, Souk Tlet, Sidi Allal Tazi, Beni Malek et Sidi Mohamed Lahmer). Ce projet s’inscrit dans le cadre de la politique de développement agricole et rurale régionale et a pour objectif d’assurer une meilleure ouverture des enclaves agricoles et rurales sur les voies principales de la région. S’un coût global de 16 millions de dirhams et sur un linéaire de 74 km pour la période 2022-2023, ce projet d’aménagement et d’entretien des pistes agricoles va permettre d’assurer l’accès des agriculteurs aux exploitations agricoles pour la réalisation des travaux agricoles, notamment l’évacuation des récoltes pendant toutes les périodes de l’année, d’assurer l’accès aux différents équipements hydro-agricoles et de relier les exploitations au réseau routier national. Il permettra l’accès aux marchés pour la commercialisation de la production agricole ainsi que la réduction de la durée et coût de transport. La réalisation des autres tranches ciblant les autres Communes Territoriales de la Province sera effectuée de manière progressive sur la base de la réalisation des études techniques nécessaires.

2 novembre 2022

Province d’Errachidia : Lancement et visite de projets d’agriculture solidaire et inauguration de routes non classées

Un projet solidaire de nouvelle génération de valorisation des sous-produits du palmier Inauguration de routes non classées sur 12,5 km  Projets d’agriculture solidaire réalisés dans le cadre du Plan Maroc Vert Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mr. Mohammed Sadiki, a effectué le vendredi 28 octobre 2022, au niveau de la province d’Errachidia, une visite des projets de développement agricole et rural. Il était accompagné du Wali de la région Draa-Tafilalet Gouverneur de la province d’Errachidia, du Président du Conseil Régional, le Président de la chambre régionale d’agriculture, des professionnels, des élus locaux et d’une importante délégation du Ministère. La visite a porté sur des projets solidaires de nouvelle génération qui s’inscrivent dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030 ainsi que l’inauguration des routes non classées dans le cadre du programme de réduction des disparités territoriale et sociale en milieu rural. Un complexe de valorisation des sous-produits du palmier dattier Le Ministre a effectué une visite au site du projet de complexe de valorisation des sous-produits du palmier dattier situé à Jorf.  Le projet de complexe comporte 4 unités de production et de valorisation des sous-produits du palmier : unité de production de bois de chauffage, unité de production du biochar, unité de fabrication d’aliments de bétail et unité de fabrication de compost. D’un coût global de 18,73 Millions de dirhams, ce projet solidaire est porté par un GIE, est le fruit d’un partenariat entre l’ORMVA du Tafilalet, l’ANDZOA et l’ONCA. Il s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie Génération Green et vise notamment, la réduction des risques d’incendie dans les palmeraies, l’encouragement du recours au mode de production biologique, la contribution à la préservation du couvert végétal par la production du bois de chauffage, l’amélioration du revenu des agriculteurs et la promotion de l’auto-emploi dans la zone de Jorf, Rissani et Erfoud.  Profitant à 662 bénéficiaires, le projet s’articule autour de trois composantes, à savoir, l’appui aux coopératives de prestation des services agricoles, la mise en place d’un complexe de valorisation de la biomasse produite par le palmier dattier ainsi que les actions de conseil agricole.   Inauguration de routes non classées Au niveau de la commune territoriale de Mellaab, le Ministre a présidé l’inauguration de routes non classées reliant Mellaab - Ouinigui aux douras Khettart Nguer Ighrane , Ikchrane et Tighremte sur 12,5 km. D'un coût global de plus de 18,34 millions de dirhams, financé par le Fonds de Développement Rural, la construction de ces routes a pour objectif le désenclavement de 3 douars, l’amélioration des conditions de vie des populations bénéficiaires, la réduction des disparités sociales et l’accès des populations aux services sociaux et administratifs leur permettant de s'intégrer au tissu économique, en facilitant notamment, la commercialisation de la production agricole locale. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural et bénéficie à plus de 800 personnes. Il permettra de créer 44 000 journées de travail. Projets d’Aménagement hydro-agricole pour le développement de l’agriculture solidaires Au niveau de la commune territoriale de Ghris Soufli, le Ministre a visité l’ouvrage de dérivation des eaux de crues réalisé sur Oued Ghris, financé en grande partie dans le cadre du projet solidaire de développement du palmier dattier au niveau de la commune territoriale Ghris Soufli. Cette réalisation vise à renforcer l’irrigation au niveau du périmètre de Tilouine et la recharge de la nappe à l’amont des Khettaras et sources de la palmeraie de Tilouine. S’inscrivant dans le cadre du projet d’aménagement hydroagricole du périmètre irrigué de Tilouine, d’un coût global de 42 Millions de dirhams, le projet a pour objectif l’amélioration de l’irrigation du périmètre de Tilouine, augmenter le débit d’eau au niveau des khettaras et canaux d’irrigation, l’alimentation de la nappe et l’amélioration des conditions de vie des habitants. Il profitera à plus de 6500 bénéficiaires et devrait permettre la création de plus de 165 000 journées de travail. Le Ministre a également pris connaissance du programme intégré d’aménagement du périmètre de Tilouine. D’un coût de 5,8 millions de dirhams, ce programme d’agriculture solidaire de développement du palmier dattier comporte la plantation de plus de 40 ha en variétés de dattes de qualité, le creusement de points d’eau et leur équipement en panneaux solaires, la mise en place de bassins de stockage d’eau et actions d’appui conseil agricole.  Ce programme devrait améliorer les revenus des petits agriculteurs, la valorisation des terres collectives. Il bénéficie à près de 100 familles.

1 novembre 2022

Signature du Contrat de gestion participative de la nappe Meski Boudnib

Rationalisation de l'utilisation de l'eau à travers l’encadrement des extensions des superficies des plantations du palmier dattier au niveau de l'axe de Meski-Boudnib Des investissements financiers de plus de 2,3 milliards de dirhams pour atteindre les objectifs à l'horizon 2030   Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, et le Ministre de l’Equipement et de l’Eau, M. Nizar Baraka, ont présidé le vendredi 28 octobre 2022 à Errachidia, la cérémonie de signature d’une convention-cadre pour le contrat de gestion participative de la Nappe axe Meski Boudnib. Ont pris part à la cérémonie, le Wali de la Région Draa-Tafilalet Gouverneur de la Province d’Errachidia, le Président du Conseil régional, le Président de la chambre régionale d’agriculture, les autorités locales, des représentants des institutions régionales, provinciales et locales, des élus, des représentants des populations des oasis de Boudnib et de la société civile, ainsi que des responsables des deux départements ministériels. La signature de cette convention s’inscrit en droite ligne des Hautes Orientations Royales de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste, dans son discours à l'occasion de ouverture de la 1ère session de la 2ème année législative de la 11ème législature, qui a appelé à un traitement diligent de la problématique de l’eau et à accorder une attention particulière à la rationalisation de l'exploitation des eaux souterraines et à la préservation de la nappe, à travers la rupture avec toutes les formes de gaspillage ou d’exploitation anarchique et irresponsable de cette ressource vitale et à redoubler d’efforts pour faire un usage responsable et rationnel de l’eau. Cette signature est l'aboutissement d'une concertation entre les différents partenaires institutionnels concernés et usagers de l'eau, à savoirs les agriculteurs, les investisseurs et la société civile. Cette convention vise à rationaliser l'utilisation de l'eau à travers l’encadrement des extensions des superficies des plantations du palmier dattier dans l'axe de Meski-Boudnib afin de préserver les ressources en eaux souterraines de cette zone et la pérennité des investissements agricoles qui lui sont associés. Cette convention s'inscrit dans le cadre du plan directeur d’aménagement des ressources en eau du bassin versant du Guir-Ziz-Rhéris pour la rationalisation de l’utilisation des eaux souterraines à des fins agricoles. Les investissements financiers alloués pour l’atteinte des objectifs du plan d’action à l'horizon 2030 s'élèvent à plus de 2,3 milliards de dirhams, ce qui permettra une gestion optimale de la demande en eau. Il s’agit notamment, de la mise en œuvre de projets structurants de mobilisation des ressources en eau, la mise en place d'équipements hydroagricoles modernes et la mise en place d'équipements automatiques pour le suivi de l'évolution du niveau de la nappe, tout en veillant à la mise en place des compteurs pour l’amélioration du processus de surveillance du captage des eaux souterraines. Des actions de sont également prévues pour la sensibilisation à l'importance de rationaliser les usages de l'eau.   L'ensemble de ces mesures permettront d’améliorer la gestion des ressources en eau et de limiter leurs usages aux limites du volume d'eau souterraine renouvelable concerné par ce contrat afin de préserver le droit des générations futures sur ces ressources et d'assurer la pérennité des investissements agricoles associés.

1 novembre 2022

Province de Taroudant : Organisation du Festival International du Safran à Taliouine et visite de projets de développement agricole et rural de la stratégie Génération Green

Ouverture de la 14ème édition du Festival International du Safran à Taliouine Avancement du Plan Agricole provincial de la stratégie Génération Green Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a effectué le samedi 26 novembre 2022, une visite de terrain au niveau de la Province de Taroudant dans la Région de Souss-Massa. Il était accompagné du Wali de la Région Souss-Massa, du Gouverneur de la province de Taroudant, du Président du Conseil de la Région Souss-Massa, du Président de la Chambre Régionale d’Agriculture de Souss-Massa, du Président du Conseil provincial de Taroudant, des élus, ainsi qu’une importante délégation de responsables du ministère. Ouverture de la 14ème édition du Festival International du Safran à Taliouine A Taliouine, le Ministre a présidé l’ouverture officielle de la 14ème édition du Festival International du Safran organisé du 25 au 27 novembre 2022 sous le thème « Territoire du safran : potentialités, défis et perspectives ». L’organisation de ce festival s’inscrit dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030 et vise à promouvoir la filière du safran ; produit phare et labellisé de la zone de Taliouine. Organisé au cœur de la Ville de Taliouine sur une superficie de 1000 m2, le festival connait la participation de 50 exposants ainsi que les professionnels du secteur. Les produits exposés répondent aux normes de sécurité sanitaires et disposent d’attestations de l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA). La région de Souss-Massa dispose d’énormes richesses agricoles et d’une diversité de produits de terroir qui reposent sur un savoir-faire séculaire. La région produit une part importante de la production nationale en huile d’argan et safran et se distingue par des produits typiques comme le miel de thym, le miel d’euphorbe, les dattes, les amandes et le henné. Plus de 1160 hectares sont destinés à la culture du safran, et la production annuelle est estimée à 4 Tonnes avec pour objectif d’atteindre 6,5 Tonnes à l’horizon 2030. La Maison du Safran joue un rôle primordial dans l'organisation de la filière et la commercialisation de la production et offre un espace d’échange d'expériences en la matière et pour l'encadrement des professionnels concernant les techniques de production et de valorisation. Elle compte actuellement 2571 adhérents. Mise en œuvre du Plan Agricole de la stratégie Génération Green pour la province de Taroudant Au niveau de Taliouine, le Ministre a pris connaissance du plan agricole de la stratégie Génération Green 2020-2030 pour la province de Taroudant. Le plan agricole au niveau de la Province donne la priorité à l’élément humain et prévoit la poursuite de la dynamique agricole à travers le renforcement des chaines de production et la mise en place de canaux de distribution modernes. Il encourage la qualité, l’innovation et les technologies vertes ainsi qu’une agriculture résiliente face aux changements climatiques. Le plan agricole de la Province prévoit la plantation de 510 hectares de culture biologique, la réhabilitation du marché de gros d’Ouled Taima, la réhabilitation de 4 marchés hebdomadaires, la modernisation de 2 abattoirs et la mise en place de 4 marchés de bétail. Par ailleurs, il est prévu l’émergence d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs agricoles à travers notamment, la création de 600 coopératives et sociétés de service au profit de 4 800 jeunes bénéficiaires. 11 nouveaux projets de nouvelle génération seront lancés en plus de 38 projets agricoles solidaires pour un investissement de 389 millions de dirhams. Désenclavement : construction et réhabilitation des routes rurales Au niveau de la commune territoriale de Tinzert, le Ministre a pris connaissance du programme de désenclavement de la province. A cette occasion, le Ministre a présidé  l’inauguration de la route rurale reliant le Douar Aït Yahia au collège via Izergane sur une longueur de 2,6 Km. D’un montant d’investissement d’environ 2 MDhs, ce projet permettra le désenclavement des populations des douars avoisinants, l’installation d’une infrastructure de base communale pour un développement durable, la commercialisation des produits de terroir et agricoles locaux et le développement de l’agro-tourisme inter-communal. Le projet profitera à plus de 1200 bénéficiaires Valorisation des produits agricoles : visite d’unités de conditionnement d’agrumes et de maraichage                 Au niveau de la commune territoriale Sidi Boumoussa, le Ministre a visité une station de conditionnement des agrumes et une station de conditionnement des produits maraichers pour prendre connaissance de leur état d’avancement. Ces unités ont bénéficié d’un appui du Fonds de développement agricole dans le cadre de la poursuite de la dynamique de développement des filières de production de la stratégie Génération Green. D’un montant d’investissement de plus de 60 Millions de dirhams, la station est installée sur une superficie de 11000 m2 et dispose d’une capacité de traitement de 20 000 tonnes. Elle permettra la création de 20 emplois permanents et de 170 emplois occasionnels et devrait permettre de générer un chiffre d’affaire de plus de 113 MDhs. D’un montant d’investissement de plus de 45 MDhs, la station de conditionnement des produits maraichers est installée sur une superficie de 5500 m2 et dispose d’une capacité de traitement de 30 000 tonnes. Elle permettra la création de 26 emplois permanents et de 150 emplois occasionnels et devrait générer un chiffre d’affaires de plus de 417 Millions de dirhams.

26 novembre 2022

Le département de l’agriculture accorde un intérêt particulier à la valorisation de ses ressources humaines

Valorisation et encouragement des ressources humaines du département en tant qu’acteur central dans la mise en œuvre et l’aboutissement des stratégies de développement agricole   Dans le cadre des efforts de valorisation des ressources humaines du ministère de l’agriculture, le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime du Développement Rural et des Eaux Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le jeudi 10 novembre 2022 au siège du Département de l’Agriculture à Rabat, une cérémonie organisée par la Fondation pour la promotion des œuvres sociales du personnel du ministère (FOS-Agri), en l’honneur du personnel qui a effectué le pèlerinage et les bacheliers enfants des adhérents, bénéficiaires de bourses d’excellence. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des actions sociales menées par la Fondation et soutenues par le ministère pour valoriser et encourager ses ressources humaines, en tant qu’acteur central dans la mise en œuvre et l’aboutissement des stratégies agricoles. A travers cette cérémonie, le ministère célèbre le retour de son personnel qui a effectué le pèlerinage aux lieux saints. Des aides financières ont été octroyées à 15 pélerins relevant des directions centrales, régionales et établissements publics sous tutelle. Par ailleurs, en guise d’encouragement, des bourses d’excellence ont été accordées aux enfants des adhérents qui ont obtenu les meilleures moyennes nationales au baccalauréat et des prix d’encouragement aux bacheliers ayant obtenu une moyenne nationale supérieure ou égale à 15 durant l’année scolaire 2021-2022, en reconnaissance de leurs efforts dans leur parcours scolaire. Ces prix constituent une incitation à la poursuite des efforts et progrès sur la voie de l’excellence. Il s’agit de 14 bourses d’excellence et 16 prix d’encouragement.  Ont pris part à la cérémonie, le personnel du ministère et les familles des bénéficiaires, venues de plusieurs régions du Royaume.

11 novembre 2022

Avis aux importateurs des bovins domestiques destiné à l'abattage

Avis aux importateurs des bovins domestiques.pdf cahier de charge importation des bovins domestiques.pdf Code procedures sanitaire pour importation de bovins.pdf

10 novembre 2022

Formation professionnelle agricole : Clôture de la 6ème édition du forum du stagiaire

Une occasion pour présenter le dispositif de formation professionnelle agricole et les métiers de l’agriculture Un objectif de formation de 140 000 lauréats à l’horizon 2030 dans le cadre de la stratégie Génération Green   Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime du Développement Rural et des Eaux Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le 6 novembre 2022 à Meknès, accompagné du Gouverneur de la province de Meknès, la cérémonie de clôture de la sixième édition du Forum du stagiaire de la Formation Professionnelle Agricole organisé du 2 au 6 novembre 2022 à l’Institut des Techniciens Spécialisés Horticole de Meknès. Organisé par le Ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, ce forum annuel s’inscrit dans le cadre de la dynamique de communication autour de la formation professionnelle agricole en particulier, et à l’intérêt accordé à la formation et à l’entreprenariat des jeunes en tant que levier de développement humain auquel aspire la stratégie Génération Green. Cet espace de rencontres permet de présenter l’offre de formation du dispositif de formation professionnelle agricole et les perspectives de poursuite des études, d’emploi et de création d’entreprises agricoles ; l’occasion également de prendre connaissance des expériences de jeunes entrepreneurs lauréats de ces établissements. Il constitue une occasion pour permettre notamment aux professionnels du secteur agricole de s’enquérir du dispositif de la formation professionnelle agricole et de découvrir les métiers de l’agriculture associés, et aux lauréats de s’ouvrir sur le monde du travail Cet événement est marqué par l’organisation d’activités scientifiques et compétitions socioculturelles et sportives au profit des stagiaires des 54 établissements de formation professionnelle agricole. Il permet de faciliter l’intégration des stagiaires et de développer chez eux l’esprit culturel et sportif. Le Ministre a présidé la cérémonie de remise des prix aux vainqueurs des différentes disciplines sportives. Dans son mot prononcé à cette occasion, le Ministre est revenu sur l’importance accordée par le Ministère à cet évènement compte tenu de son rôle dans la promotion de la formation professionnelle agricole. Il a indiqué que la stratégie Génération Green ambitionne la formation de 140 000 lauréats dans le domaine de la formation professionnelle agricole à l’horizon 2030 pour mettre à la disposition du marché du travail des ressources compétentes et une main d’œuvre qualifiée susceptible de contribuer au développement socio-économique du pays. Le Ministre a en marge de la cérémonie, effectué une visite aux stands d’exposition du forum, dédiés à la présentation du dispositif de formation professionnelle agricole et à la présentation des différentes expériences de jeunes entrepreneurs lauréats des différents établissements de formation. Des stands ont été dédiés à la présentation des produits de terroir différentes coopératives agricoles de la Région. Ces journées ont connu la participation de plus de 300 stagiaires des établissements de la formation professionnelle agricole, ayant participé aux différentes compétitions sportives organisées, notamment le football, basketball, cross, échecs et tennis de table.   La formation professionnelle agricole porte sur les différents maillons de la chaine de valeur agricole, partant de la production, de la transformation et de la valorisation, jusqu’à la distribution et la commercialisation. Elle permet aux bénéficiaires de maitriser les différentes technologies et process.

7 novembre 2022

Cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Remise des diplômes aux 381 lauréats de la promotion 2022 Signature de 6 conventions de partenariat institutionnels Projet de construction d’une serre expérimentale Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le samedi 05 novembre 2022, la cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II (IAV). Le Ministre a présidé en marge de la cérémonie, la signature de conventions de partenariat entre l’IV Hassan II et des partenaires institutionnels. Ont pris part à la cérémonie, des personnalités scientifiques, des professionnels du secteur ainsi qu’une importante délégation de responsables du ministère. Cérémonie de remise des diplômes Le Ministre a présidé la cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de la promotion 2022, au nombre de 381, dont 269 Ingénieurs d’Etat répartis sur les 11 filières ingénieurs accréditées, 65 Docteurs vétérinaires, 15 Masters spécialisés, 18 Docteurs et 14 MBA. Dans son discours, le Ministre a félicité les lauréats pour les efforts consentis le long de leur parcours académique au sein de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II ; un établissement de renom, qui forme des spécialistes et experts en sciences et technologies de la vie et de la terre, notamment des ingénieurs, des masters, des docteurs vétérinaires et des docteurs spécialisés en sciences agronomiques et en médecine vétérinaire. Il a insisté sur le rôle majeur de l’IAV Hassan II dans la formation des ingénieurs et experts dans le domaine agricole, précisant qu’il contribuera avec les autres établissements de formation à l'atteinte de l'objectif de formation de 150 000 jeunes dans le secteur agricole à l’horizon 2030 dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie Génération Green 2020-2030. Il contribue au développement de la recherche scientifique et du secteur agricole par la mise en œuvre de programmes de recherche innovants répondant aux besoins du domaine agricole. Signature de conventions de partenariat En marge de la cérémonie, le Ministre a présidé la signature de 6 conventions nationales entre l’IAV Hassan II et des partenaires institutionnels stratégiques. La première convention cadre de partenariat a été signée avec la Fédération des Chambres d’Agriculture du Maroc. Elle a pour objectif de mettre en synergie les compétences et infrastructures des deux partenaires pour optimiser la formation, renforcer et promouvoir la recherche appliquée pour contribuer au développement agricole des différentes régions.  La seconde convention est une convention spécifique conclue avec l’ONSSA. Elle porte sur l’évaluation de l’exposition des abeilles aux pesticides. Cette expertise vise à apporter des éléments de réponse par les efforts conjugués des scientifiques et experts de l’IAV Hassan II et de l’ONSSA sur cette problématique. Deux conventions spécifiques ont été signées avec la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole (FISA). La première convention spécifique signée avec le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, Du Développement Rural et des Eaux et Forêts, a pour objet de définir les modalités d’exécution et de financement des actions visant la réalisation du programme de Recherche et Développement portant sur le thème : La résistance aux antibactériens dans les élevages de poulet au Maroc ; identification des gènes de résistances et évaluation in vitro et in vivo de produits alternatifs contre Escherichia coli. La deuxième convention spécifique signée avec l’IAV Hassan II, a pour objet l’exécution du programme. La cinquième convention est une convention cadre liant l’IAV Hassan II à la fondation des œuvres sociales du Ministère « FOSAGRI », qui vise à définir le cadre général de partenariat en matière de développement d’actions communes profitables aux deux Institutions. La sixième convention est une convention cadre avec le conseil national de l’ordre des vétérinaires. Elle a pour objectif de renforcer la coopération et le partenariat entre les deux institutions en matière de formation, de recherche scientifique et d'amélioration des services dans le domaine vétérinaire. Projet de construction d’une serre expérimentale Le Ministre a pris connaissance du projet structurant de construction d’une serre expérimentale. D’un coût estimatif de 13 Millions de DH, cette serre dispose d’un système de contrôle en temps réel des paramètres de l’environnement et des plantes. Elle permettra d’offrir un espace pédagogique pour la formation pratique et la recherche développement.

7 novembre 2022

Berrechid abrite la troisième édition du Salon national des céréales et légumineuses

Un évènement qui reflète la dynamique créée autour de la promotion et du développement des filières des céréales et légumineuses Rôle important de ces deux filières dans la sécurité alimentaire, la stabilité de l’activité agricole et l’emploi dans le milieu rural   Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le samedi 05 novembre 2022 à Berrechid, l'ouverture officielle de la troisième édition du Salon national des céréales et légumineuses. Il était accompagné du wali de la région de Casablanca Settat, du président de la région, du gouverneur de Berrechid, du président de la chambre d’agriculture, du président du conseil provincial de Berrechid, du président du conseil provincial d’Eljadida, du président du conseil communal de Berrechid, du président de l’association du salon, du président de l’association des multiplicateurs de semences, du président de l’association  des céréales, des parlementaires, des professionnels du secteur, des élus locaux et d’une importante délégation de responsables du ministère. Ce salon est organisé par l’Association du Salon International des Céréales et Légumineuses, la Direction Régionale de l’Agriculture Casablanca-Settat, le Conseil Provincial et le Conseil Municipal de Berrechid avec l’appui de la Province de Berrechid et les Communes de la Province de Berrechid, en partenariat avec la Chambre Régionale d’Agriculture et le Conseil Régional de Casablanca-Settat. Le salon se tient du 03 novembre au 06 novembre 2022 sous le thème « les céréales et légumineuses et le pari de la garantie de la souveraineté alimentaire ». L’organisation de ce salon est de créer une dynamique économique dans la région et permet de s’arrêter sur l’évolution et les performances réalisées par ces deux filières ainsi que les perspectives de développement dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020- 2030. Les filières céréales et légumineuses à l’échelle nationale   La filière céréalière constitue l’ossature de l’agriculture nationale. Elle a un poids socio-économique important et prédomine au niveau de la quasi-totalité des exploitations agricoles. Elle occupe 63% de la surface agricole utile totale (SAU), avec une production moyenne dépassant les 63 millions de quintaux. Elle représente 10 à 20% du PIB en fonction des conditions climatiques en plus de son rôle dans la sécurité alimentaire, la stabilité de l’activité agricole et l’emploi dans le milieu rural. Dans le cadre de l’approche contractuelle pour le développement des filières de production, un contrat programme relatif au développement de la filière céréalière a été signé en 2009 entre le Gouvernement et la Fédération Interprofessionnelle des Activités Céréalières "FIAC", mettant cette filière au centre des préoccupations en matière de développement agricole, avec l’objectif d’en faire une filière compétitive. Aujourd’hui, la superficie emblavée par les céréales est de 4,3 Millions d’Hectares, prédominée essentiellement par le blé tendre à hauteur de 48%, suivi par l’orge à hauteur de 29% le blé dur à hauteur de 21% et 2% pour le reste des céréales (maïs, avoine, riz, sorgho…). Concernant les légumineuses alimentaires, elles occupent la seconde place dans l’assolement et jouent un rôle agronomique essentiel en terme de rotations culturales.  La superficie emblavée s’élève à 270.000 hectares, soit 4 % de la SAU avec une production de 2 millions de quintaux durant les bonnes campagnes. La fève contribue à hauteur de 35 % à la production nationale des légumineuses, suivi du pois-chiche à hauteur de 25 %, des lentilles à hauteur de 17%, des petits pois à hauteur de 13% et 10% pour le reste des légumineuses pratiquées. Place des deux filières à l’échelle de la Région Casablanca-Settat La Région Casablanca-Settat produit en moyenne 15,25 millions de quintaux de céréales sur une superficie de près de 845.000 ha dont 60.000 ha irrigués et 10.000 ha réalisés en semis direct. Elle se positionne comme premier producteur des céréales avec 24% de la production nationale. Ces céréales concernent principalement les cultures de blé tendre (40%), de blé dur (26%) et d’orge (28%). La filière céréalière a connu la réalisation de 5 projets d'agrégation au niveau de la région, regroupant 16.800 agrégés sur une superficie de 53.108 ha. La production de la région en légumineuses est de l’ordre de 220.000 quintaux sur une superficie de 52.000 ha. Elle porte essentiellement sur la fève (30%), les lentilles (34%), le petits pois (20%), le pois-chiche (16%). Sur le plan de la valorisation, la région de Casablanca-Settat occupe la première place en termes d’implantation des unités de valorisation avec plus de 90 unités d’une capacité qui atteint 17 millions de quintaux, dont 74 minoteries avec une capacité de 40 millions qx/an et un large réseau de multiplicateurs de semences leaders autour de sociétés semencières et de projets d’agrégation. La région abrite un Centre Régional de la Recherche Agronomique à Settat spécialisé en développement de nouvelles variétés de semences. La Région Casablanca-Settat contribue à hauteur de 35% dans la production de semences sélectionnées au niveau national. Elle produit en moyenne 400.000 quintaux de semences sélectionnées sur une superficie moyenne de 10.000 ha. Ce record de production est le fruit des efforts et de la mobilisation de tous les acteurs du secteur et de l’adoption de la technologie avancée par les agriculteurs dans le cadre du Plan Maroc Vert, en matière d’approvisionnement en intrants agricoles et de mécanisation, dont le taux avoisine 90%, ainsi que le rôle joué par l’assurance multirisque climatique pour les céréales, les légumineuses alimentaires et les oléagineux. Sur une superficie de 20.000 m², le salon prévoit d’attirer plus 80.000 visiteurs dont 25.000 professionnels. Il dispose de plus de 200 stands répartis sur 4 pôles, avec la participation de plus de 50 coopératives de produits de terroir des différentes régions du Maroc. En marge du salon, le Ministre a présidé la signature de conventions de cessation de 20 semoirs de semis direct à des coopératives agricoles de la Région, dans le cadre des efforts la de développement de la technique de semis direct pour une agriculture durable et éco-efficiente conformément aux dispositions de la nouvelle stratégie Génération Green 2020-2030 qui vise un objectif d’1 million d’ha à l’horizon 2030.

5 novembre 2022

Province de Kénitra : Signature de conventions et lancement de projets de développement agricole et rural

Signature de trois conventions portant sur la construction d’un abattoir moderne à Souk Elarbaa El Gharb, la réalisation de pistes agricoles au niveau de la province et l’entreprenariat des jeunes Lancement des travaux de réhabilitation du réseau de distribution d’eau d’irrigation des secteurs reconvertis en irrigation localisée Lancement des travaux de construction de pistes agricoles au niveau du secteur M’da   Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le mercredi 02 novembre 2022 au niveau de la Province de Kénitra, la signature de conventions et effectué une visite de terrain pour le lancement de projets de développement agricole. Il était accompagné du gouverneur de la province de Kénitra, du Président du conseil provincial de Kénitra, du Président de la chambre régionale de l’agriculture, des élus, ainsi qu’une importante délégation de responsables du ministère. La signature des conventions a porté sur la construction d’un abattoir moderne au niveau de Souk Elarbaa du Gharb, la construction et entretien de pistes agricoles au niveau de la province de Kénitra et l’entreprenariat des jeunes, notamment dans les secteurs de l’agriculture et de l’agro-alimentaire. La visite de terrain a porté sur le programme de réhabilitation des conduites de distribution d’eau d’irrigation des secteurs reconvertis en irrigation localisée, ainsi que le projet d’entretien et de création de pistes agricoles au niveau de la province de Kénitra. Ces projets s’inscrivent dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030 élaboré conformément aux Hautes Orientations Royales et visent essentiellement l’économie de l’eau d’irrigation et la valorisation de la production agricole en facilitant les accès aux agriculteurs. Signature de conventions Le Ministre a présidé la signature de deux conventions. La première porte sur la réalisation des études et travaux de la 1ère tranche du programme de réhabilitation des conduites de distribution d’eau d’irrigation des secteurs reconvertis en irrigation localisée de la province de Kénitra, sur un linéaire de 223 km (création et entretien), durant la période 2022-2026. Cette convention cadre est signée entre le Ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, la Province de Kénitra, le Conseil de la Région de Rabat-Salé-Kénitra, le Conseil Provincial de Kénitra et les Communes territoriales concernées de la province de Kénitra, pour un montant global de plus de 103 millions de dirhams. La deuxième convention porte sur la réalisation d’un abattoir moderne au niveau de souk Elarbaa du Gharb, dans le respect des normes techniques et conditions fixés par l'Office National de la Sécurité Sanitaire pour les produits alimentaires (ONSSA) stipulés dans le cahier des charges. Pour un montant global de près de 40 millions de dirhams, cette convention de partenariat est signée entre le Ministère de l'Intérieur, le Ministère de l'Agriculture, de la Pêche, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, le Conseil de la région Rabat-Salé-Kénitra, le Conseil provincial de Kénitra et la Commune de Souk Elarbaa du Gharb. La troisième convention cadre porte sur la coopération entre la Province de Kénitra et la Direction Régionale de l’Agriculture de Rabat-Salé-Kénitra dans le domaine de l’entrepreneuriat des jeunes, notamment dans les secteurs de l’agriculture et l’agroalimentaire. Elle a pour objectif de promouvoir l’emploi des jeunes et d’encourager les porteurs de projets à créer leurs propres entreprises. Elle s’inscrit dans le cadre de la stratégie Génération Green qui vise la création d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs dans le domaine agricole et agroalimentaire.   Réhabilitation des conduites de distribution d’eau d’irrigation des secteurs reconvertis en irrigation localisée. Au niveau de la commune rurale Souk Tlet du Gharb, le Ministre a présidé le lancement des travaux de réhabilitation des conduites de distribution d’eau d’irrigation des secteurs reconvertis en irrigation localisée au niveau du secteur nord 3 au niveau de souk Tlet et Béni Malek sur une superficie de 15 208 hectares.  Pour un coût global de 244 millions de dirhams, ce programme a pour objectif l’économie et la valorisation de l’eau d’irrigation et l’amélioration de l’efficience des réseaux d’irrigation des secteurs en question. Il s’agit de réduire les pertes d’eau constatées principalement au niveau des conduites de distribution et d’améliorer le service de l’eau en éliminant les perturbations causées par les arrêts fréquents de l’irrigation causés par les fuites d’eau. Ce programme de réhabilitation bénéficiera à plus de 5860 agriculteurs des communes rurales de Souk Tlet El Gharb et Beni Malik dans la Province de Kénitra et de Nouirate dans la Province de Sidi Kacem.   Lancement des travaux d’aménagement et d’entretien des pistes agricoles Au niveau de la commune rurale de Beni Malek, le Ministre a présidé le lancement des travaux de construction et d’entretien de pistes agricoles qui s’étendent sur 6 communes rurales (Mograne, Mnasra, Souk Tlet, Sidi Allal Tazi, Beni Malek et Sidi Mohamed Lahmer). Ce projet s’inscrit dans le cadre de la politique de développement agricole et rurale régionale et a pour objectif d’assurer une meilleure ouverture des enclaves agricoles et rurales sur les voies principales de la région. S’un coût global de 16 millions de dirhams et sur un linéaire de 74 km pour la période 2022-2023, ce projet d’aménagement et d’entretien des pistes agricoles va permettre d’assurer l’accès des agriculteurs aux exploitations agricoles pour la réalisation des travaux agricoles, notamment l’évacuation des récoltes pendant toutes les périodes de l’année, d’assurer l’accès aux différents équipements hydro-agricoles et de relier les exploitations au réseau routier national. Il permettra l’accès aux marchés pour la commercialisation de la production agricole ainsi que la réduction de la durée et coût de transport. La réalisation des autres tranches ciblant les autres Communes Territoriales de la Province sera effectuée de manière progressive sur la base de la réalisation des études techniques nécessaires.

2 novembre 2022

Province d’Errachidia : Lancement et visite de projets d’agriculture solidaire et inauguration de routes non classées

Un projet solidaire de nouvelle génération de valorisation des sous-produits du palmier Inauguration de routes non classées sur 12,5 km  Projets d’agriculture solidaire réalisés dans le cadre du Plan Maroc Vert Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mr. Mohammed Sadiki, a effectué le vendredi 28 octobre 2022, au niveau de la province d’Errachidia, une visite des projets de développement agricole et rural. Il était accompagné du Wali de la région Draa-Tafilalet Gouverneur de la province d’Errachidia, du Président du Conseil Régional, le Président de la chambre régionale d’agriculture, des professionnels, des élus locaux et d’une importante délégation du Ministère. La visite a porté sur des projets solidaires de nouvelle génération qui s’inscrivent dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030 ainsi que l’inauguration des routes non classées dans le cadre du programme de réduction des disparités territoriale et sociale en milieu rural. Un complexe de valorisation des sous-produits du palmier dattier Le Ministre a effectué une visite au site du projet de complexe de valorisation des sous-produits du palmier dattier situé à Jorf.  Le projet de complexe comporte 4 unités de production et de valorisation des sous-produits du palmier : unité de production de bois de chauffage, unité de production du biochar, unité de fabrication d’aliments de bétail et unité de fabrication de compost. D’un coût global de 18,73 Millions de dirhams, ce projet solidaire est porté par un GIE, est le fruit d’un partenariat entre l’ORMVA du Tafilalet, l’ANDZOA et l’ONCA. Il s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie Génération Green et vise notamment, la réduction des risques d’incendie dans les palmeraies, l’encouragement du recours au mode de production biologique, la contribution à la préservation du couvert végétal par la production du bois de chauffage, l’amélioration du revenu des agriculteurs et la promotion de l’auto-emploi dans la zone de Jorf, Rissani et Erfoud.  Profitant à 662 bénéficiaires, le projet s’articule autour de trois composantes, à savoir, l’appui aux coopératives de prestation des services agricoles, la mise en place d’un complexe de valorisation de la biomasse produite par le palmier dattier ainsi que les actions de conseil agricole.   Inauguration de routes non classées Au niveau de la commune territoriale de Mellaab, le Ministre a présidé l’inauguration de routes non classées reliant Mellaab - Ouinigui aux douras Khettart Nguer Ighrane , Ikchrane et Tighremte sur 12,5 km. D'un coût global de plus de 18,34 millions de dirhams, financé par le Fonds de Développement Rural, la construction de ces routes a pour objectif le désenclavement de 3 douars, l’amélioration des conditions de vie des populations bénéficiaires, la réduction des disparités sociales et l’accès des populations aux services sociaux et administratifs leur permettant de s'intégrer au tissu économique, en facilitant notamment, la commercialisation de la production agricole locale. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural et bénéficie à plus de 800 personnes. Il permettra de créer 44 000 journées de travail. Projets d’Aménagement hydro-agricole pour le développement de l’agriculture solidaires Au niveau de la commune territoriale de Ghris Soufli, le Ministre a visité l’ouvrage de dérivation des eaux de crues réalisé sur Oued Ghris, financé en grande partie dans le cadre du projet solidaire de développement du palmier dattier au niveau de la commune territoriale Ghris Soufli. Cette réalisation vise à renforcer l’irrigation au niveau du périmètre de Tilouine et la recharge de la nappe à l’amont des Khettaras et sources de la palmeraie de Tilouine. S’inscrivant dans le cadre du projet d’aménagement hydroagricole du périmètre irrigué de Tilouine, d’un coût global de 42 Millions de dirhams, le projet a pour objectif l’amélioration de l’irrigation du périmètre de Tilouine, augmenter le débit d’eau au niveau des khettaras et canaux d’irrigation, l’alimentation de la nappe et l’amélioration des conditions de vie des habitants. Il profitera à plus de 6500 bénéficiaires et devrait permettre la création de plus de 165 000 journées de travail. Le Ministre a également pris connaissance du programme intégré d’aménagement du périmètre de Tilouine. D’un coût de 5,8 millions de dirhams, ce programme d’agriculture solidaire de développement du palmier dattier comporte la plantation de plus de 40 ha en variétés de dattes de qualité, le creusement de points d’eau et leur équipement en panneaux solaires, la mise en place de bassins de stockage d’eau et actions d’appui conseil agricole.  Ce programme devrait améliorer les revenus des petits agriculteurs, la valorisation des terres collectives. Il bénéficie à près de 100 familles.

1 novembre 2022

Signature du Contrat de gestion participative de la nappe Meski Boudnib

Rationalisation de l'utilisation de l'eau à travers l’encadrement des extensions des superficies des plantations du palmier dattier au niveau de l'axe de Meski-Boudnib Des investissements financiers de plus de 2,3 milliards de dirhams pour atteindre les objectifs à l'horizon 2030   Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, et le Ministre de l’Equipement et de l’Eau, M. Nizar Baraka, ont présidé le vendredi 28 octobre 2022 à Errachidia, la cérémonie de signature d’une convention-cadre pour le contrat de gestion participative de la Nappe axe Meski Boudnib. Ont pris part à la cérémonie, le Wali de la Région Draa-Tafilalet Gouverneur de la Province d’Errachidia, le Président du Conseil régional, le Président de la chambre régionale d’agriculture, les autorités locales, des représentants des institutions régionales, provinciales et locales, des élus, des représentants des populations des oasis de Boudnib et de la société civile, ainsi que des responsables des deux départements ministériels. La signature de cette convention s’inscrit en droite ligne des Hautes Orientations Royales de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste, dans son discours à l'occasion de ouverture de la 1ère session de la 2ème année législative de la 11ème législature, qui a appelé à un traitement diligent de la problématique de l’eau et à accorder une attention particulière à la rationalisation de l'exploitation des eaux souterraines et à la préservation de la nappe, à travers la rupture avec toutes les formes de gaspillage ou d’exploitation anarchique et irresponsable de cette ressource vitale et à redoubler d’efforts pour faire un usage responsable et rationnel de l’eau. Cette signature est l'aboutissement d'une concertation entre les différents partenaires institutionnels concernés et usagers de l'eau, à savoirs les agriculteurs, les investisseurs et la société civile. Cette convention vise à rationaliser l'utilisation de l'eau à travers l’encadrement des extensions des superficies des plantations du palmier dattier dans l'axe de Meski-Boudnib afin de préserver les ressources en eaux souterraines de cette zone et la pérennité des investissements agricoles qui lui sont associés. Cette convention s'inscrit dans le cadre du plan directeur d’aménagement des ressources en eau du bassin versant du Guir-Ziz-Rhéris pour la rationalisation de l’utilisation des eaux souterraines à des fins agricoles. Les investissements financiers alloués pour l’atteinte des objectifs du plan d’action à l'horizon 2030 s'élèvent à plus de 2,3 milliards de dirhams, ce qui permettra une gestion optimale de la demande en eau. Il s’agit notamment, de la mise en œuvre de projets structurants de mobilisation des ressources en eau, la mise en place d'équipements hydroagricoles modernes et la mise en place d'équipements automatiques pour le suivi de l'évolution du niveau de la nappe, tout en veillant à la mise en place des compteurs pour l’amélioration du processus de surveillance du captage des eaux souterraines. Des actions de sont également prévues pour la sensibilisation à l'importance de rationaliser les usages de l'eau.   L'ensemble de ces mesures permettront d’améliorer la gestion des ressources en eau et de limiter leurs usages aux limites du volume d'eau souterraine renouvelable concerné par ce contrat afin de préserver le droit des générations futures sur ces ressources et d'assurer la pérennité des investissements agricoles associés.

1 novembre 2022

Les cookies

Dans le cadre de l’amélioration de ses services, des cookies pourront être placés sur l’ordinateur de l’utilisateur en vue de générer des statistiques sur l’utilisation du site Internet du Ministère de l'Agriculture (les pages les plus visitées, la fréquence d’accès au site, etc). Les statistiques générées à l’aide de ces cookies sont conservées pour une durée de deux ans.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Plus d'informations