Aller au contenu principal

مسابقة للتصوير الفوتوغرافي "الفلاحة في صورة"

أطلق برنامج إحياء مسابقة للتصوير الفوتوغرافي "الفلاحة في صورة". يعد برنامج إحياء (برنامج إحياء المجال القروي عبر خلق فرص الشغل وريادة الأعمال في القطاع الفلاحي وشبه الفلاحي في المغرب)، ثمرة شراكة استراتيجية بين وزارة الفلاحة والصيد البحري والتنمية القروية والمياه والغابات والوكالة الفرنسية للتنمية والاتحاد الأوروبي.   وتهدف هاته المبادرة إلى تشجيع التصوير الفوتوغرافي الإبداعي، وإتاحة الفرصة للشباب الموهوبين لالتقاط صور تعبر عن فهمهم وانطباعاتهم الفريدة والإبداعية عن أنشطة شباب ونساء العالم القروي والفلاحين عبر عدسات أجهزة التصوير، وإبراز النجاحات والتحديات التي يواجهها الفاعلون في القطاع الفلاحي. وذلك في الجهات المستهدفة من برنامج إحياء: فاس مكناس؛ سوس ماسة؛ جهة الشرق.   سيحصل الفائزون على كاميرا Canon EOS 750D مع عدسة EF 18-55 mm.   تقبل المشاركات إلى غاية 15 يوليوز 2024. للمزيد من المعلومات المرجو الاطلاع على الشروط العامة للمسابقة. حمل الشروط العامة للمسابقة    

Performances de la campagne agricole 2023-2024

Une production prévisionnelle des céréales principales estimée à 31,2 Mqx Bonnes performances des cultures maraichères et arboricoles Le secteur de l’élevage maintient son équilibre   En parallèle à la poursuite des efforts de développement du secteur agricole dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie Génération Green, le ministère a pris une série de mesures et dispositions pour assurer le bon déroulement de la campagne agricole 2023-24 et renforcer le soutien du développement des filières agricoles dans les conditions climatiques très contraignantes et difficiles. Ces mesures portent notamment, sur l’approvisionnement des facteurs de production (semences et engrais), le développement des filières agricoles, la gestion de l’eau d’irrigation, l’assurance agricole, le financement et l’accompagnement des agriculteurs. Ainsi, près de 1.1 Millions de quintaux de semences céréalières certifiées ont été mises sur le marché à des prix subventionnés à hauteur de 210 dh/quintal pour le blé tendre et l’orge, et 290 dh/quintal pour le blé dur. Et en droite ligne avec les Hautes Instructions Royales, le ministère a mis en œuvre un programme de réduction de l’impact du déficit pluviométrique, visant la sauvegarde du capital végétal et animal. A ce titre, une subvention financière a été mobilisée au profit des agriculteurs pour l’acquisition des engrais azotés, des semences et plants de tomate ronde, d’oignon et de pomme de terre, afin d’assurer l’approvisionnement normal et régulier des marchés en produits agricoles. Par ailleurs, le département a poursuivi l’encouragement de l’investissement dans le secteur agricole à travers l’octroi des incitations dans le cadre du Fonds de Développement Agricole (FDA) et le lancement de nouvelles incitations dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie Génération Green. Concernant l’assurance agricole, le programme a permis d’atteindre 1 million d’hectares de superficies couvertes de céréales, légumineuses et oléagineuses. Des conditions climatiques difficiles ayant impacté les cycles de production des cultures La campagne agricole 2023/24 s’inscrit dans le cadre d’une séquence climatique de cinq années très difficiles. La répartition temporelle des précipitations a été caractérisée par un retard des pluies entrainant une sécheresse longue au début de campagne affectant négativement le semis des cultures d’automne. Dans les zones semées, le stade de levée des céréales à partir du mois de novembre a été marqué par la rareté des pluies, ce qui a impacté la croissance et le développement des cultures mises en place. L’épisode des pluies enregistrées à partir du mois de février a par ailleurs favorisé le tallage et la montaison des céréales, notamment dans les régions nord des montagnes de l’Atlas et d’Oued Oum Rabii.   Par ailleurs, la variation importante des températures minimales et maximales qui ont marqué la campagne, a entrainé des perturbations des cycles de production des cultures. Ainsi, la hausse des températures durant le mois de novembre, conjuguée au manque de pluies, a accentué le stress hydrique dans plusieurs zones céréalières du Royaume et causé des pertes significatives dans les emblavements des céréales, notamment dans la région de Casablanca-Settat. Le cumul pluviométrique national au 22 Mai 2024 est de près de 237 mm, en baisse de 31% par rapport à une campagne normale (349 mm) et une hausse de 9% par rapport à la campagne précédente (217 mm) à la même date. Le taux de remplissage des barrages à usage agricole à l’échelle nationale avoisine 31%, contre 30% la campagne précédente à la même date.  En dehors des régions du Gharb et du Loukkos où l’irrigation a été maintenue à un niveau correct, les autres grands périmètres ont subi des restrictions sévères ou même un arrêt de l’irrigation. Une production prévisionnelle des céréales principales estimée à 31,2 Mqx La superficie semée en céréales principales au titre de cette campagne est de 2,47 Millions d’hectares contre 3,67 Millions d’hectares en 2022/23, soit une baisse de 33%. La superficie récoltable est estimée à 1,85 Millions d’hectares, soit près de 75% de la superficie semée. Avec un rendement moyen prévisionnel au niveau national de 16,9 Qx/Ha, la production prévisionnelle des trois céréales principales au titre de la campagne est estimée à 31,2 Millions de quintaux contre 55,1 Millions de quintaux en 2022/23, en baisse de 43% par rapport à la campagne précédente. Par espèce, la production prévisionnelle est de : 17,5 Millions de quintaux pour le Blé tendre ; 7,1 Millions de quintaux pour le Blé dur ; 6,6 Millions de quintaux pour l’Orge. En terme de répartition régionale, trois régions participent à hauteur de 84% à la production nationale ; Fès-Meknès à hauteur de 37,1%, Rabat-Salé-Kénitra à hauteur de 28,9% et Tanger-Tétouan-Al Hoceima à hauteur de 18,2%. Une bonne production des filières arboricoles et maraichères L’amélioration des conditions climatiques à partir du mois de février a coïncidé avec le stade de nouaison et de floraison, ce qui a permis de favoriser le développement des cultures arboricoles. S’agissant des cultures maraichères, le maintien du programme d’assolement à des niveaux satisfaisants malgré les conditions climatiques difficiles et les restrictions à l’irrigation dans certains périmètres d’irrigation, a permis de maintenir l’offre à des niveaux satisfaisants. En effet, la production maraichère au cours des saisons d’été, d’automne et d’hiver a permis de couvrir les besoins du marché national en légumes, notamment la tomate, l’oignon et la pomme de terre, avec une production de l’ordre de 5,6 millions de tonnes. Les bonnes conditions climatiques du mois de mars auront des effets positifs sur les assolements du printemps et permettra d’assurer un approvisionnement normal et régulier du marché pour les mois prochains. Des mesures de soutien au secteur de l’élevage et dispositions pour Aïd Al Adha Globalement, le secteur de l’élevage maintient son équilibre grâce aux mesures prises par le Gouvernement et la mise en œuvre du programme de réduction de l’impact du déficit pluviométrique conformément aux orientations de Sa Majesté Le Roi, Que Dieu L’assiste. Ce programme porte sur la distribution de l’orge subventionné et de l’aliment composé subventionné au profit des éleveurs, ainsi que l’aménagement et l’équipement de points d’eau pour l’abreuvement du cheptel. En outre, la suspension des droits de douane et de la TVA, en plus de la subvention de l’importation des ovins, ont permis un approvisionnement régulier du marché national en produits animaux. Les mesures prises en perspective d’Aïd Al Adha, notamment la subvention aux importations des ovins, permettront de contribuer à assurer l’offre pour l’approvisionnement continu du marché. Le programme de préparation de l’Aïd Al Adha est décliné sur l’ensemble du territoire national. Contribution du secteur agricole à l’économie nationale En dépit des conditions climatiques difficiles, pour la troisième campagne consécutive, et du stress hydrique généralisé, le secteur agricole continue d’assurer un approvisionnement régulier du marché national grâce à la forte mobilisation des services du Ministère et des professionnels du secteur. 

24 mai 2024

Stratégie Nationale d’Inclusion Financière - Rapport annuel 2022

La Stratégie Nationale de l’Inclusion Financière a été adoptée en 2019 avec une structure organisée selon 7 leviers dont les périmètres ont été définis sur la base d’une analyse de l’état des lieux de l’inclusion financière. La mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière s'est poursuivit. C'est ainsi que le Ministère de l’Economie et des Finances, Bank Al-Maghrib et les différentes parties prenantes ont continué leurs initiatives, notamment en faveur des segments les plus défavorisés. Ces efforts ont permis des avancées notables au niveau des leviers de la Stratégie, portant ainsi le taux d’avancement de sa mise en œuvre à 66% en 2022. Ci-après le rapport annuel de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière pour l'exercice 2022. 

15 mai 2024

Inauguration de la 3ème édition du Salon International de l'Arganier

Organisation du Salon International de l'Arganier dans le cadre de la célébration de la journée internationale de l’arganier Un programme riche et varié pour célébrer un arbre emblématique du Maroc   Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé, le jeudi 09 mai 2024 à Agadir, l’inauguration officielle de la 3ème édition du Salon International de l’Arganier. Il était accompagné du Wali de la Région de Souss-Massa, du Président de la Région de Souss-Massa, du Président de de la Fédération des Chambres d’Agriculture au Maroc, du Président de la Chambre Régionale d’Agriculture de Souss-Massa, de parlementaires et élus, ainsi qu’une importante délégation de responsables du Ministère. Organisée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohamed VI, dans le cadre de la célébration de la journée internationale de l’arganier, cette édition se poursuit du 08 au 12 mai 2024 à Agadir. Le Salon International de l'Arganier est une occasion pour célébrer un arbre emblématique du Maroc, porteur d’un héritage ancestral et véritable pilier des communautés locales, permettant leur autonomisation économique et financière ainsi que leur inclusion sociale. Le Salon représente également une opportunité pour les professionnels de la filière, désireux de tisser de nouveaux partenariats et de renforcer leurs réseaux professionnels. En suscitant des échanges fructueux entre les différents acteurs, le Salon International de l'Arganier permet aux professionnels d'explorer de nouvelles opportunités de croissance et de développement, dans un environnement propice à l'innovation et à la collaboration. C’est également une occasion pour les professionnels de découvrir les tendances du marché, d'analyser les évolutions réglementaires en cours et de prendre part aux débats stratégiques autour de l'avenir de l’écosystème de l’arganier. Le Salon International de l'Arganier s'adresse également au grand public avec un programme riche et une variété d'activités organisées dans la Médina d’Agadir. L’espace dédié au savoir-faire des femmes de l'arganeraie mettra en avant leur savoir-faire préservé et transmis de génération en génération. Un espace pédagogique est conçu pour les enfants, pour leur permettre de découvrir l'univers de l'arganier de manière ludique et éducative et les sensibiliser à la préservation de cet héritage ancestral. L’espace des coopératives de l’Arganier, permettra aux coopératives de présenter leurs produits aux visiteurs ; l'occasion pour les visiteurs de découvrir l'étendue des utilisations de l'huile d'argane, ainsi que les progrès réalisés par la femme rurale pour la valorisation et la promotion des produits de l’arganier. Une exposition dédiée au patrimoine immatériel de l'arganeraie viendra compléter ce programme riche et diversifié.   La stratégie Génération Green accorde une priorité particulière au développement de la filière arganier à travers la structuration de sa chaîne de valeurs. Dans ce cadre, un contrat-programme a été conclu avec la fédération interprofessionnelle de la filière de l’argane sur une période de 10 ans d’un montant de 3,64 Milliards de dirhams.

10 mai 2024

Valorisation d’un million d’hectares de terres collectives : Un système incitatif en faveur des jeunes et des membres des collectivités ethniques dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030

En exécution des Hautes Instructions Royales contenues dans les Discours de Sa Majesté le Roi, que Dieu l’Assiste, devant le Parlement le 12 octobre 2018 et le 9 octobre 2020, pour la mobilisation et la valorisation d’un million d’hectares de terres collectives agricoles, la stratégie «Génération Green 2020-2030» a prévu dans son axe relatif à la création d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs agricoles, la valorisation des terres collectives à travers des projets d’investissement agricoles entrepris par les jeunes, les membres des collectivités ethniques et les investisseurs. C’est dans ce cadre que l'arrêté conjoint relatif aux aides financières de l'Etat, accordées aux jeunes et aux membres des collectivités ethniques pour la valorisation des terres collectives dans le cadre de location, de melkisation et de modernisation d’exploitation, a été élaboré par le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, en étroite collaboration avec le Ministère de l’Intérieur et le Ministère de l’Economie et des Finances. Ce texte vient d’être publié au Bulletin Officiel le 18 avril 2024, en application du décret instaurant lesdites aides qui a été publié le 22 juin 2023. Le décret et l’arrêté conjoint définissent les types d’aides accordées dans le cadre du Fonds de Développement Agricole, la catégorie des bénéficiaires et leurs conditions d’éligibilité, les taux, les plafonds ainsi que les montants de ces aides. Ce soutien financier concerne trois types d’aides, une aide à l’investissement, une aide à la location et une aide additionnelle et peuvent en bénéficier les jeunes ainsi que les membres des collectivités ethniques jeunes et non jeunes, hommes et femmes, qui répondent à des conditions d’éligibilité bien définies. Ce soutien spécifique est octroyé en sus des subventions universelles accordées dans le cadre du Fonds de Développement Agricole. L’aide à l’investissement varie de 1.000 à 7.000 DH/Ha selon le type de projet et de la catégorie des bénéficiaires, plafonnée à 20 ha/projet et octroyée après la réalisation du projet. Quant à l’aide à la location qui a été mise en place pour la première fois par le Département de l’Agriculture, elle représente 70% du montant du loyer plafonnée à 2.500 DH/Ha/an, à 50.000 DH/projet/an et à 150.000 DH/projet. Elle est accordée les 3 premières années pour les contrats de location dont la durée est inférieure à 20 ans et les 5 premières années pour ceux dont la durée est supérieure ou égale à 20 ans. La troisième aide, est une aide additionnelle aux subventions universelles et varie de 10 à 60% de bonification selon les types d’opérations d’investissement.  

30 avril 2024

SIAM 2024 : Clôture d'une édition record sous le signe du climat et de l'agriculture durable et résiliente

Le Salon International de l'Agriculture au Maroc (SIAM) a fermé ses portes ce dimanche 28 avril à Meknès, marquant la fin d'une 16ème édition couronnée de succès. Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assite, le SIAM s'est affirmé une fois de plus comme l’un des rendez-vous incontournables du secteur agricole en Afrique, et comme l'un des événements les plus significatifs du domaine sur la scène internationale.   Organisée du 22 au 28 avril 2024, la 16ème édition, dont l’ouverture a été présidée par Son Altesse Royale Le Prince Héritier Moulay El Hassan, a pris pour thème « Climat et Agriculture : Pour des systèmes de production durables et résilients », mettant en avant les enjeux cruciaux pour l’avenir de l’agriculture, avec l’Espagne comme pays invité à l’honneur. Cette année, le salon a rassemblé 70 pays et accueilli 45 délégations officielles, dirigées par 22 ministres étrangers, ce qui a contribué à enrichir le dialogue et à renforcer les liens avec les acteurs du secteur venus des quatre coins du monde.   Les participants, qui incluaient des agriculteurs, des chercheurs, des décideurs politiques et des entrepreneurs, ont pu découvrir les innovations et les tendances du secteur, répartis sur 12 pôles thématiques, y compris le nouveau Pôle Agri-Digital. Ce dernier a introduit des technologies avancées destinées à optimiser les pratiques agricoles.   Le SIAM est un carrefour pour l'échange de connaissances ; il a connu lors de cette édition l’organisation de 41 conférences scientifiques et la signature de plus de 19 conventions stratégiques, soulignant son rôle en tant que catalyseur d'opportunités commerciales et scientifiques dans le domaine agricole. Avec une participation record de près de 1 500 exposants et plus d'un million de visiteurs, le salon a non seulement consolidé sa réputation, mais aussi son impact sur le secteur.   Le Pôle Produits du Terroir, agrandi significativement cette année, pour s'étendre sur près de 16 000 m², a accueilli 512 exposants représentant des GIE et des coopératives, y compris celles des zones affectées par le séisme d’Al Haouz, leur permettant ainsi de présenter leurs produits et de bénéficier de nouvelles opportunités commerciales.   Le Pôle Agri-Digital, inauguré cette année, s'impose d'emblée comme un centre d'innovation de premier plan. Fort de la participation active de nombreuses entreprises innovantes, ce pôle a été dédié au développement de solutions avancées pour une agriculture à la fois intelligente et performante.   Le SIAM continue ainsi de jouer un rôle clé dans le développement d'une agriculture durable et résiliente, en facilitant les échanges entre les acteurs clés du secteur et en favorisant l'adoption de solutions innovantes à l'échelle globale.   SIAM 2024 – Les Chiffres-Clé :   1 125 294 visiteurs  70 pays participants 1500 exposants 45 délégations étrangères dirigées par 22 ministres 41 conférences scientifiques organisées Plus de 19 conventions signées 83 trophées d’excellence attribués : 12 aux meilleurs exposants, 32 aux meilleurs éleveurs, 12 aux meilleures unités de production et 12 aux meilleures huiles d’olive extra vierge, 8 prix aux meilleurs travaux de la presse agricole et rurale et 7 pour les produits de terroir exceptionnels. Plus de 680 représentants des médias accrédités.

28 avril 2024

Cérémonie en hommage des retraités du département de l’Agriculture

178 retraités primés en guise de reconnaissance à leur loyauté, la qualité de leur service et contribution à la mise en œuvre des stratégies agricoles En marge du Salon International de l’Agriculture de Meknès, le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le samedi 27 avril 2024 à Meknès, une cérémonie organisée par la Fondation pour la promotion des œuvres sociales du personnel du ministère (FOS-Agri), en hommage des retraités du Département de l’Agriculture. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des actions sociales menées par la Fondation et soutenues par le ministère pour valoriser et encourager ses ressources humaines, en tant qu’acteur central dans la mise en œuvre et l’aboutissement des stratégies agricoles. A cette occasion, 178 retraités ont été primés en guise de gratitude pour leur loyauté, la qualité de leurs services et leur contribution fructueuse à la stratégie Génération Green. Dans un mot prononcé à cette occasion, le Ministre a souligné que le Ministère attache une grande importance à ses ressources humaines, en tant que pilier essentiel pour l’aboutissement des différentes stratégies de développement agricole et rural. Il a remercié vivement les retraités du Département pour leurs services louables durant leurs années d’exercice, marquées le dévouement et la persévérance. Par la même occasion, et dans le cadre de ses activités socioculturelles, la Fondation a organisé une excursion au SIAM au profit des enfants des adhérents relevant du département, pour visiter le salon et découvrir le monde de l'agriculture et de l'élevage.

27 avril 2024

مسابقة للتصوير الفوتوغرافي "الفلاحة في صورة"

أطلق برنامج إحياء مسابقة للتصوير الفوتوغرافي "الفلاحة في صورة". يعد برنامج إحياء (برنامج إحياء المجال القروي عبر خلق فرص الشغل وريادة الأعمال في القطاع الفلاحي وشبه الفلاحي في المغرب)، ثمرة شراكة استراتيجية بين وزارة الفلاحة والصيد البحري والتنمية القروية والمياه والغابات والوكالة الفرنسية للتنمية والاتحاد الأوروبي.   وتهدف هاته المبادرة إلى تشجيع التصوير الفوتوغرافي الإبداعي، وإتاحة الفرصة للشباب الموهوبين لالتقاط صور تعبر عن فهمهم وانطباعاتهم الفريدة والإبداعية عن أنشطة شباب ونساء العالم القروي والفلاحين عبر عدسات أجهزة التصوير، وإبراز النجاحات والتحديات التي يواجهها الفاعلون في القطاع الفلاحي. وذلك في الجهات المستهدفة من برنامج إحياء: فاس مكناس؛ سوس ماسة؛ جهة الشرق.   سيحصل الفائزون على كاميرا Canon EOS 750D مع عدسة EF 18-55 mm.   تقبل المشاركات إلى غاية 15 يوليوز 2024. للمزيد من المعلومات المرجو الاطلاع على الشروط العامة للمسابقة. حمل الشروط العامة للمسابقة    

4 juin 2024

Concours de Photographie « Agriculture en Photo »

Le programme IHYAE a lancé un concours de photographie, « Agriculture en photo ». Le Programme IHYAE (Programme de Revitalisation des Territoires Ruraux par l'Emploi et l'Entrepreneuriat Agricole et Para-Agricole au Maroc) est le fruit d'un partenariat stratégique entre le Ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement rural, et des Eaux et Forêts, l'Agence Française de Développement (AFD) et l'Union Européenne (UE).   Cette initiative vise à encourager la photographie créative et à offrir l'opportunité à des jeunes talentueux de prendre des photos qui expriment leur compréhension et leurs impressions uniques et créatives des activités des jeunes et des femmes du monde rural et des agriculteurs, et mettre en lumière les réussites et les défis rencontrés par les acteurs du secteur agricole. Le concours concerne les régions ciblées du Programme IHYAE  Fès-Meknès  Souss-Massa Oriental.   Les gagnants recevront un appareil photo Canon EOS 750D avec objectif EF 18-55 mm.   Les participations seront acceptées jusqu’au 15 juillet 2024. Pour plus d’informations, veuillez consulter les conditions générales du concours. Télécharger le règlement du concours   

4 juin 2024

Préfecture Agadir Ida Outanane : Lancement et visite de projets de développement agricole et rural

Visite d’un projet de développement de poulet fermier dans le cadre du programme de l’agriculture solidaire  Aménagement de 104 ha en petite et moyenne hydraulique dans le cadre du programme d’appui au développement inclusif et durable des zones agricoles et rurales Développement de la valorisation des produits de terroir au profit de coopératives féminines Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a effectué le lundi 03 juin 2024, une visite de terrain au niveau de la Préfecture d’Agadir Ida Outanane dans Région Souss-Massa. Il était accompagné du Wali de la Région Souss-Massa, du Gouverneur de la Préfecture d’Agadir Ida Outanane, du Président du Conseil régional de Souss-Massa, du Président de la Chambre d’Agriculture de Souss-Massa, du Président du Conseil préfectoral d’Agadir Ida Outanane, des élus, ainsi qu’une importante délégation de responsables du ministère. Développement de projets de l’agriculture solidaire  Au niveau de la commune territoriale Imsouane, le Ministre a pris connaissance des projets de l’agriculture solidaire programmés dans la préfecture. Il a visité un projet d’intensification et de développement de poulet fermier qui a bénéficié d’un appui et accompagnement dans ce cadre. D’un coût global de plus de 6,4 millions de dirhams, le projet est porté un groupement d’intérêt économique (GIE) regroupant 6 coopératives. Il a pour objectifs la diversification des activités du GIE qui intervient dans l’extraction et la commercialisation de l’huile d’argan, d’améliorer le revenu des femmes rurales de 8 400 à 14 400 Dh et de créer 1800 journées de travail additionnelles. Le projet comprend l’installation et l’équipement de 2 unités d’élevage de poulet fermier, l’acquisition de poussins fermiers et d’aliment, l’assistance et l’encadrement technique des bénéficiaires, ainsi que la certification des deux unités pour le label Agricole « Poulet fermier ». Aménagement de périmètres de montagne en petite et moyenne hydraulique Dans la commune territoriale d’Aourir, le Ministre a visité le chantier des travaux d’aménagement de Petite et Moyenne Hydraulique (PMH) des périmètres relevant des communes territoriales Aqesri, Ameskroud et Aourir, qui s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui au Développement Inclusif et Durable des Zones Agricoles et Rurales (PADIDZAR). D’un coût global de 2,3 MDH, le projet porte sur l’aménagement de 104 ha et profite à plus de 1560 agriculteurs. Il vise l’amélioration de l’efficience du réseau d’irrigation et l’amélioration des revenus des agriculteurs. Les cultures prédominantes au niveau de ces périmètres, sont le bananier, le palmier, l’olivier et le caroubier. Développement de  la valorisation des produits de terroir Le Ministre a pris connaissance du potentiel des produits de terroir au niveau de la région. Il a visité un projet d’équipement de deux unités de valorisation d’huile d’argan, amandes et dérivées relevant des Communes Territoriales Aourir et Idmine. Il a procédé à cette occasion à la distribution de matériel technique de valorisation des produits au profit des deux coopératives féminines.   D’un montant global de 1,92 KDH, ce projet Il profite à 42 femmes rurales, dont 15 jeunes. Il a pour objectifs de créer des emplois, d’améliorer le revenu et les conditions de travail des femmes rurales, de valoriser les produits de terroir, notamment l’huile d’argan et les amandes, et d’améliorer la qualité des produits des coopératives.

3 juin 2024

Tenue des travaux du Conseil d’Administration de l’ORMVA du Souss Massa

Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed SADIKI, a présidé le lundi 3 juin 2024, au siège de la wilaya de la région du Souss Massa à Agadir, les travaux du Conseil d'administration de l'Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Souss Massa (ORMVASM) pour l'année 2023. Ont pris part aux travaux du conseil d’administration, le Wali de la région Souss Massa, gouverneur de la préfecture d’Agadir Ida Outanane, le Secrétaire Général de la Province de Taroudant, la 1ère Vice-Présidente du Conseil de la région Souss Massa, le président de la Chambre d’agriculture de la région Souss Massa, les présidents et représentants des conseils provinciaux d'Agadir Ida Outanane, Chtouka Ait Baha, Taroudant, Inezgane Ait Melloul ainsi que les autres membres du Conseil d'Administration. Lors de son allocution prononcée à cette occasion, le Ministre a rappelé l’importance accordée à la région Souss Massa dans le cadre de la Stratégie Génération Green. D’un investissement total d’environ 24,6 Milliards de dirhams à l’horizon 2030, le plan agricole régional comprend la réalisation de 234 projets au profit de 320.000 agriculteurs et prévoit la création d'environ 51 millions de journées de travail. Il a également souligné les conditions climatiques exceptionnelles caractérisées par une faible pluviométrie dans la région et ses répercussions sur les activités agricoles, rappelant les programmes du ministère visant à soutenir les filières de production animale et végétale, la préservation du cheptel et les plantations. Au cours de cette réunion, M. Nor-Eddine KESSA, Directeur de l’ORMVA du Souss Massa, a présenté le bilan des réalisations physiques et financières de l’établissement au titre de l’exercice 2023, l'état d'avancement de l'exécution du budget 2024, les différents aspects de gouvernance de l’Office, les réalisations techniques des projets programmés dans le cadre de la stratégie de Génération Green 2020-2030 et les projets horizontaux en cours d'achèvement. Le directeur a donné les éléments d’information sur l'état des filières de production végétale et animale au cours de la campagne agricole 2023-2024, les grandes lignes du programme d'irrigation et de l’aménagement de l’espace agricole dans le cadre du programme national d'économie d'eau d'irrigation (PNEEI), du programme de petite et moyenne Hydraulique et dans les zones de montagne et la maintenance des équipements hydro-agricoles dans les périmètres irrigués. Il a également passé en revue le programme d’urgence de reconstruction et de mise à niveau agricole dans les zones touchées par le séisme dans la province de Taroudant et le programme visant à atténuer les effets du manque de précipitations sur le cheptel et sur les filières de production de la région. Les membres du Conseil d'Administration ont noté que l’ORMVA du Souss Massa a réalisé des résultats physiques et financiers exceptionnels et sans précédent au titre de l’exercice 2023. En ce qui concerne les réalisations physiques, elles concernent notamment, la poursuite de l’aménagement de l’espace agricole et l'amélioration de l'efficacité du service de l’eau grâce au programme national d'économie d'eau d'irrigation, en augmentant la superficie totale équipée en irrigation localisée à 114 570 hectares. L'Office a également poursuivi l’opération de la maintenance et la modernisation des équipements hydro-agricoles et la réhabilitation de la petite et moyenne hydraulique dans les zones de montagne, ainsi que la mise en œuvre du programme de développement des filières végétales et animales et de soutien au développement agricole. La production d'agrumes a atteint 429 000 tonnes et celle des primeurs 1 934 895 tonnes (65% des exportations d'agrumes et 86% des exportations de primeurs au niveau national pour la campagne agricole 2023-2024). Quant à l’exécution du budget, l’ORMVA du Souss Massa a pu enregistrer au cours de l'année 2023 des indicateurs positifs, notamment en atteignant 100% d'engagement et 97% de taux de performance en ce qui concerne l'exécution du budget d'investissement et 100% en ce qui concerne le budget de fonctionnement. Concernant le recouvrement des créances d'eau d'irrigation, le taux de recouvrement a atteint 98%, grâce à l'adoption d'une approche communicative et participative avec les concernés, à travers des campagnes de sensibilisation sur l'importance du paiement, en concertation avec la Chambre régionale d'agriculture de Souss Massa et les instances professionnelles élues. Au cours de la réunion, les réalisations techniques des projets programmés dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030 et les projets horizontaux les plus importants en cours d'achèvement ont également été présentés. En ce qui concerne les projets programmés dans le cadre de la stratégie agricole, les données relatives aux premier et deuxième piliers ont été présentés comme suit : Pour le premier pilier qui donne la priorité à l'élément humain, il s'agit de plusieurs projets liés aux axes suivants : Assurance agricole des céréales pour une superficie d'environ 5.550 hectares au titre de la campagne agricole 2023-2024. Protection sociale pour les agriculteurs, avec 108 326 agriculteurs inscrits à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale. Création d'une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs dans le secteur agricole par la valorisation des terres collectives sur une superficie d'environ 5 087 hectares. Apparition d'une nouvelle génération d'organisations agricoles par la création, l’accompagnement et l'encadrement de plus de 560 organisations professionnelles et le financement de plusieurs projets générateurs de revenus. Création d’une nouvelle génération de projets d’agrégation, avec le lancement de 4 nouveaux projets d’agrégation pour les primeurs et les agrumes et la programmation de 6 projets. Création d'une nouvelle génération de mécanismes d'accompagnement en apportant un encadrement aux agriculteurs dans la préparation de projets et dans la réalisation de projets d'agriculture solidaire, notamment dans les filières de l'arganier et du cactus. Concernant le deuxième pilier lié à la durabilité du développement agricole, il s’agit de  plusieurs projets liés aux axes suivants : Renforcement des filières de production agricole en poursuivant les efforts d'investissement dans le cadre du Fonds de Développement Agricole, en plus du soutien à la plantation d'arbres fruitiers, à l'identification géographique de la tomate et au recensement des exploitations d'agrumes. Adoption des canaux de distribution modernes avec la création d'une plateforme de commercialisation des produits agricoles dans le cadre de partenariat avec le Ministère de l’Intérieur, le Ministère de l’Industrie et le Conseil de la Région du Souss Massa. Adoption de la qualité, l'innovation et la technologie verte, avec le lancement d'un projet d'irrigation intelligente dans la région Souss Massa et la numérisation des bovins, ovins et caprins. Adoption d'une agriculture efficiente et résistante aux changements climatiques à travers plusieurs projets concernant l'eau d'irrigation, dont les plus importants sont : Poursuite des programmes de mobilisation et d'économie d'eau d'irrigation par l'extension de la station de dessalement de Chtouka. Poursuite du programme de modernisation de la petite et moyenne hydraulique dans le bassin d'Aoulouz sur une superficie de 4486 hectares. Lancement du projet Résilience et Durabilité de l’Irrigation (REDI). Suivi des projets réalisés dans le cadre du partenariat public-privé. Poursuite de la reconversion collective de l'irrigation localisée dans le cadre du PNEEI. Mise en œuvre du projet de promotion des énergies renouvelables sur 750 hectares et programmation de 1400 hectares. En ce qui concerne les programmes et projets horizontaux qui ont été achevés ou qui sont en cours d'achèvement, on peut citer : La réhabilitation de plus de 25 kilomètres de pistes rurales dans les zones de montagne dans le cadre du Fonds de développement rural. La mise en œuvre du programme d'atténuation du déficit pluviométrique, qui a permis de distribuer 76 000 quintaux d'orge subventionnée à plus de 17570 agriculteurs, 560 600 quintaux d'aliments composés à plus de 53636 agriculteurs et 180 réservoirs en plastique aux communes territoriales de la région, ainsi que 13 000 tonnes d’engrais azotées subventionnées au profit de 4000 bénéficiaires. Après la présentation des réalisations de l’Office, le Conseil d'Administration a approuvé le bilan des activités et examiné les comptes de l’exercice 2023, qui ont été approuvés sans aucune réserve par le commissaire aux comptes. A l'issue du Conseil d'Administration, le Ministre a salué les réalisations techniques et financières de l’Office, félicité la direction et l'ensemble du personnel pour les performances réalisées, et souligné la nécessité d'une concertation entre toutes les parties prenantes pour optimiser la mise en œuvre du plan agricole du Souss Massa de la Stratégie Génération Green 2020-2023.

3 juin 2024

Performances de la campagne agricole 2023-2024

Une production prévisionnelle des céréales principales estimée à 31,2 Mqx Bonnes performances des cultures maraichères et arboricoles Le secteur de l’élevage maintient son équilibre   En parallèle à la poursuite des efforts de développement du secteur agricole dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie Génération Green, le ministère a pris une série de mesures et dispositions pour assurer le bon déroulement de la campagne agricole 2023-24 et renforcer le soutien du développement des filières agricoles dans les conditions climatiques très contraignantes et difficiles. Ces mesures portent notamment, sur l’approvisionnement des facteurs de production (semences et engrais), le développement des filières agricoles, la gestion de l’eau d’irrigation, l’assurance agricole, le financement et l’accompagnement des agriculteurs. Ainsi, près de 1.1 Millions de quintaux de semences céréalières certifiées ont été mises sur le marché à des prix subventionnés à hauteur de 210 dh/quintal pour le blé tendre et l’orge, et 290 dh/quintal pour le blé dur. Et en droite ligne avec les Hautes Instructions Royales, le ministère a mis en œuvre un programme de réduction de l’impact du déficit pluviométrique, visant la sauvegarde du capital végétal et animal. A ce titre, une subvention financière a été mobilisée au profit des agriculteurs pour l’acquisition des engrais azotés, des semences et plants de tomate ronde, d’oignon et de pomme de terre, afin d’assurer l’approvisionnement normal et régulier des marchés en produits agricoles. Par ailleurs, le département a poursuivi l’encouragement de l’investissement dans le secteur agricole à travers l’octroi des incitations dans le cadre du Fonds de Développement Agricole (FDA) et le lancement de nouvelles incitations dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie Génération Green. Concernant l’assurance agricole, le programme a permis d’atteindre 1 million d’hectares de superficies couvertes de céréales, légumineuses et oléagineuses. Des conditions climatiques difficiles ayant impacté les cycles de production des cultures La campagne agricole 2023/24 s’inscrit dans le cadre d’une séquence climatique de cinq années très difficiles. La répartition temporelle des précipitations a été caractérisée par un retard des pluies entrainant une sécheresse longue au début de campagne affectant négativement le semis des cultures d’automne. Dans les zones semées, le stade de levée des céréales à partir du mois de novembre a été marqué par la rareté des pluies, ce qui a impacté la croissance et le développement des cultures mises en place. L’épisode des pluies enregistrées à partir du mois de février a par ailleurs favorisé le tallage et la montaison des céréales, notamment dans les régions nord des montagnes de l’Atlas et d’Oued Oum Rabii.   Par ailleurs, la variation importante des températures minimales et maximales qui ont marqué la campagne, a entrainé des perturbations des cycles de production des cultures. Ainsi, la hausse des températures durant le mois de novembre, conjuguée au manque de pluies, a accentué le stress hydrique dans plusieurs zones céréalières du Royaume et causé des pertes significatives dans les emblavements des céréales, notamment dans la région de Casablanca-Settat. Le cumul pluviométrique national au 22 Mai 2024 est de près de 237 mm, en baisse de 31% par rapport à une campagne normale (349 mm) et une hausse de 9% par rapport à la campagne précédente (217 mm) à la même date. Le taux de remplissage des barrages à usage agricole à l’échelle nationale avoisine 31%, contre 30% la campagne précédente à la même date.  En dehors des régions du Gharb et du Loukkos où l’irrigation a été maintenue à un niveau correct, les autres grands périmètres ont subi des restrictions sévères ou même un arrêt de l’irrigation. Une production prévisionnelle des céréales principales estimée à 31,2 Mqx La superficie semée en céréales principales au titre de cette campagne est de 2,47 Millions d’hectares contre 3,67 Millions d’hectares en 2022/23, soit une baisse de 33%. La superficie récoltable est estimée à 1,85 Millions d’hectares, soit près de 75% de la superficie semée. Avec un rendement moyen prévisionnel au niveau national de 16,9 Qx/Ha, la production prévisionnelle des trois céréales principales au titre de la campagne est estimée à 31,2 Millions de quintaux contre 55,1 Millions de quintaux en 2022/23, en baisse de 43% par rapport à la campagne précédente. Par espèce, la production prévisionnelle est de : 17,5 Millions de quintaux pour le Blé tendre ; 7,1 Millions de quintaux pour le Blé dur ; 6,6 Millions de quintaux pour l’Orge. En terme de répartition régionale, trois régions participent à hauteur de 84% à la production nationale ; Fès-Meknès à hauteur de 37,1%, Rabat-Salé-Kénitra à hauteur de 28,9% et Tanger-Tétouan-Al Hoceima à hauteur de 18,2%. Une bonne production des filières arboricoles et maraichères L’amélioration des conditions climatiques à partir du mois de février a coïncidé avec le stade de nouaison et de floraison, ce qui a permis de favoriser le développement des cultures arboricoles. S’agissant des cultures maraichères, le maintien du programme d’assolement à des niveaux satisfaisants malgré les conditions climatiques difficiles et les restrictions à l’irrigation dans certains périmètres d’irrigation, a permis de maintenir l’offre à des niveaux satisfaisants. En effet, la production maraichère au cours des saisons d’été, d’automne et d’hiver a permis de couvrir les besoins du marché national en légumes, notamment la tomate, l’oignon et la pomme de terre, avec une production de l’ordre de 5,6 millions de tonnes. Les bonnes conditions climatiques du mois de mars auront des effets positifs sur les assolements du printemps et permettra d’assurer un approvisionnement normal et régulier du marché pour les mois prochains. Des mesures de soutien au secteur de l’élevage et dispositions pour Aïd Al Adha Globalement, le secteur de l’élevage maintient son équilibre grâce aux mesures prises par le Gouvernement et la mise en œuvre du programme de réduction de l’impact du déficit pluviométrique conformément aux orientations de Sa Majesté Le Roi, Que Dieu L’assiste. Ce programme porte sur la distribution de l’orge subventionné et de l’aliment composé subventionné au profit des éleveurs, ainsi que l’aménagement et l’équipement de points d’eau pour l’abreuvement du cheptel. En outre, la suspension des droits de douane et de la TVA, en plus de la subvention de l’importation des ovins, ont permis un approvisionnement régulier du marché national en produits animaux. Les mesures prises en perspective d’Aïd Al Adha, notamment la subvention aux importations des ovins, permettront de contribuer à assurer l’offre pour l’approvisionnement continu du marché. Le programme de préparation de l’Aïd Al Adha est décliné sur l’ensemble du territoire national. Contribution du secteur agricole à l’économie nationale En dépit des conditions climatiques difficiles, pour la troisième campagne consécutive, et du stress hydrique généralisé, le secteur agricole continue d’assurer un approvisionnement régulier du marché national grâce à la forte mobilisation des services du Ministère et des professionnels du secteur. 

24 mai 2024

Stratégie Nationale d’Inclusion Financière - Rapport annuel 2022

La Stratégie Nationale de l’Inclusion Financière a été adoptée en 2019 avec une structure organisée selon 7 leviers dont les périmètres ont été définis sur la base d’une analyse de l’état des lieux de l’inclusion financière. La mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière s'est poursuivit. C'est ainsi que le Ministère de l’Economie et des Finances, Bank Al-Maghrib et les différentes parties prenantes ont continué leurs initiatives, notamment en faveur des segments les plus défavorisés. Ces efforts ont permis des avancées notables au niveau des leviers de la Stratégie, portant ainsi le taux d’avancement de sa mise en œuvre à 66% en 2022. Ci-après le rapport annuel de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière pour l'exercice 2022. 

15 mai 2024

Inauguration de la 3ème édition du Salon International de l'Arganier

Organisation du Salon International de l'Arganier dans le cadre de la célébration de la journée internationale de l’arganier Un programme riche et varié pour célébrer un arbre emblématique du Maroc   Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé, le jeudi 09 mai 2024 à Agadir, l’inauguration officielle de la 3ème édition du Salon International de l’Arganier. Il était accompagné du Wali de la Région de Souss-Massa, du Président de la Région de Souss-Massa, du Président de de la Fédération des Chambres d’Agriculture au Maroc, du Président de la Chambre Régionale d’Agriculture de Souss-Massa, de parlementaires et élus, ainsi qu’une importante délégation de responsables du Ministère. Organisée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohamed VI, dans le cadre de la célébration de la journée internationale de l’arganier, cette édition se poursuit du 08 au 12 mai 2024 à Agadir. Le Salon International de l'Arganier est une occasion pour célébrer un arbre emblématique du Maroc, porteur d’un héritage ancestral et véritable pilier des communautés locales, permettant leur autonomisation économique et financière ainsi que leur inclusion sociale. Le Salon représente également une opportunité pour les professionnels de la filière, désireux de tisser de nouveaux partenariats et de renforcer leurs réseaux professionnels. En suscitant des échanges fructueux entre les différents acteurs, le Salon International de l'Arganier permet aux professionnels d'explorer de nouvelles opportunités de croissance et de développement, dans un environnement propice à l'innovation et à la collaboration. C’est également une occasion pour les professionnels de découvrir les tendances du marché, d'analyser les évolutions réglementaires en cours et de prendre part aux débats stratégiques autour de l'avenir de l’écosystème de l’arganier. Le Salon International de l'Arganier s'adresse également au grand public avec un programme riche et une variété d'activités organisées dans la Médina d’Agadir. L’espace dédié au savoir-faire des femmes de l'arganeraie mettra en avant leur savoir-faire préservé et transmis de génération en génération. Un espace pédagogique est conçu pour les enfants, pour leur permettre de découvrir l'univers de l'arganier de manière ludique et éducative et les sensibiliser à la préservation de cet héritage ancestral. L’espace des coopératives de l’Arganier, permettra aux coopératives de présenter leurs produits aux visiteurs ; l'occasion pour les visiteurs de découvrir l'étendue des utilisations de l'huile d'argane, ainsi que les progrès réalisés par la femme rurale pour la valorisation et la promotion des produits de l’arganier. Une exposition dédiée au patrimoine immatériel de l'arganeraie viendra compléter ce programme riche et diversifié.   La stratégie Génération Green accorde une priorité particulière au développement de la filière arganier à travers la structuration de sa chaîne de valeurs. Dans ce cadre, un contrat-programme a été conclu avec la fédération interprofessionnelle de la filière de l’argane sur une période de 10 ans d’un montant de 3,64 Milliards de dirhams.

10 mai 2024

Valorisation d’un million d’hectares de terres collectives : Un système incitatif en faveur des jeunes et des membres des collectivités ethniques dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030

En exécution des Hautes Instructions Royales contenues dans les Discours de Sa Majesté le Roi, que Dieu l’Assiste, devant le Parlement le 12 octobre 2018 et le 9 octobre 2020, pour la mobilisation et la valorisation d’un million d’hectares de terres collectives agricoles, la stratégie «Génération Green 2020-2030» a prévu dans son axe relatif à la création d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs agricoles, la valorisation des terres collectives à travers des projets d’investissement agricoles entrepris par les jeunes, les membres des collectivités ethniques et les investisseurs. C’est dans ce cadre que l'arrêté conjoint relatif aux aides financières de l'Etat, accordées aux jeunes et aux membres des collectivités ethniques pour la valorisation des terres collectives dans le cadre de location, de melkisation et de modernisation d’exploitation, a été élaboré par le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, en étroite collaboration avec le Ministère de l’Intérieur et le Ministère de l’Economie et des Finances. Ce texte vient d’être publié au Bulletin Officiel le 18 avril 2024, en application du décret instaurant lesdites aides qui a été publié le 22 juin 2023. Le décret et l’arrêté conjoint définissent les types d’aides accordées dans le cadre du Fonds de Développement Agricole, la catégorie des bénéficiaires et leurs conditions d’éligibilité, les taux, les plafonds ainsi que les montants de ces aides. Ce soutien financier concerne trois types d’aides, une aide à l’investissement, une aide à la location et une aide additionnelle et peuvent en bénéficier les jeunes ainsi que les membres des collectivités ethniques jeunes et non jeunes, hommes et femmes, qui répondent à des conditions d’éligibilité bien définies. Ce soutien spécifique est octroyé en sus des subventions universelles accordées dans le cadre du Fonds de Développement Agricole. L’aide à l’investissement varie de 1.000 à 7.000 DH/Ha selon le type de projet et de la catégorie des bénéficiaires, plafonnée à 20 ha/projet et octroyée après la réalisation du projet. Quant à l’aide à la location qui a été mise en place pour la première fois par le Département de l’Agriculture, elle représente 70% du montant du loyer plafonnée à 2.500 DH/Ha/an, à 50.000 DH/projet/an et à 150.000 DH/projet. Elle est accordée les 3 premières années pour les contrats de location dont la durée est inférieure à 20 ans et les 5 premières années pour ceux dont la durée est supérieure ou égale à 20 ans. La troisième aide, est une aide additionnelle aux subventions universelles et varie de 10 à 60% de bonification selon les types d’opérations d’investissement.  

30 avril 2024

SIAM 2024 : Clôture d'une édition record sous le signe du climat et de l'agriculture durable et résiliente

Le Salon International de l'Agriculture au Maroc (SIAM) a fermé ses portes ce dimanche 28 avril à Meknès, marquant la fin d'une 16ème édition couronnée de succès. Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assite, le SIAM s'est affirmé une fois de plus comme l’un des rendez-vous incontournables du secteur agricole en Afrique, et comme l'un des événements les plus significatifs du domaine sur la scène internationale.   Organisée du 22 au 28 avril 2024, la 16ème édition, dont l’ouverture a été présidée par Son Altesse Royale Le Prince Héritier Moulay El Hassan, a pris pour thème « Climat et Agriculture : Pour des systèmes de production durables et résilients », mettant en avant les enjeux cruciaux pour l’avenir de l’agriculture, avec l’Espagne comme pays invité à l’honneur. Cette année, le salon a rassemblé 70 pays et accueilli 45 délégations officielles, dirigées par 22 ministres étrangers, ce qui a contribué à enrichir le dialogue et à renforcer les liens avec les acteurs du secteur venus des quatre coins du monde.   Les participants, qui incluaient des agriculteurs, des chercheurs, des décideurs politiques et des entrepreneurs, ont pu découvrir les innovations et les tendances du secteur, répartis sur 12 pôles thématiques, y compris le nouveau Pôle Agri-Digital. Ce dernier a introduit des technologies avancées destinées à optimiser les pratiques agricoles.   Le SIAM est un carrefour pour l'échange de connaissances ; il a connu lors de cette édition l’organisation de 41 conférences scientifiques et la signature de plus de 19 conventions stratégiques, soulignant son rôle en tant que catalyseur d'opportunités commerciales et scientifiques dans le domaine agricole. Avec une participation record de près de 1 500 exposants et plus d'un million de visiteurs, le salon a non seulement consolidé sa réputation, mais aussi son impact sur le secteur.   Le Pôle Produits du Terroir, agrandi significativement cette année, pour s'étendre sur près de 16 000 m², a accueilli 512 exposants représentant des GIE et des coopératives, y compris celles des zones affectées par le séisme d’Al Haouz, leur permettant ainsi de présenter leurs produits et de bénéficier de nouvelles opportunités commerciales.   Le Pôle Agri-Digital, inauguré cette année, s'impose d'emblée comme un centre d'innovation de premier plan. Fort de la participation active de nombreuses entreprises innovantes, ce pôle a été dédié au développement de solutions avancées pour une agriculture à la fois intelligente et performante.   Le SIAM continue ainsi de jouer un rôle clé dans le développement d'une agriculture durable et résiliente, en facilitant les échanges entre les acteurs clés du secteur et en favorisant l'adoption de solutions innovantes à l'échelle globale.   SIAM 2024 – Les Chiffres-Clé :   1 125 294 visiteurs  70 pays participants 1500 exposants 45 délégations étrangères dirigées par 22 ministres 41 conférences scientifiques organisées Plus de 19 conventions signées 83 trophées d’excellence attribués : 12 aux meilleurs exposants, 32 aux meilleurs éleveurs, 12 aux meilleures unités de production et 12 aux meilleures huiles d’olive extra vierge, 8 prix aux meilleurs travaux de la presse agricole et rurale et 7 pour les produits de terroir exceptionnels. Plus de 680 représentants des médias accrédités.

28 avril 2024

Cérémonie en hommage des retraités du département de l’Agriculture

178 retraités primés en guise de reconnaissance à leur loyauté, la qualité de leur service et contribution à la mise en œuvre des stratégies agricoles En marge du Salon International de l’Agriculture de Meknès, le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le samedi 27 avril 2024 à Meknès, une cérémonie organisée par la Fondation pour la promotion des œuvres sociales du personnel du ministère (FOS-Agri), en hommage des retraités du Département de l’Agriculture. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des actions sociales menées par la Fondation et soutenues par le ministère pour valoriser et encourager ses ressources humaines, en tant qu’acteur central dans la mise en œuvre et l’aboutissement des stratégies agricoles. A cette occasion, 178 retraités ont été primés en guise de gratitude pour leur loyauté, la qualité de leurs services et leur contribution fructueuse à la stratégie Génération Green. Dans un mot prononcé à cette occasion, le Ministre a souligné que le Ministère attache une grande importance à ses ressources humaines, en tant que pilier essentiel pour l’aboutissement des différentes stratégies de développement agricole et rural. Il a remercié vivement les retraités du Département pour leurs services louables durant leurs années d’exercice, marquées le dévouement et la persévérance. Par la même occasion, et dans le cadre de ses activités socioculturelles, la Fondation a organisé une excursion au SIAM au profit des enfants des adhérents relevant du département, pour visiter le salon et découvrir le monde de l'agriculture et de l'élevage.

27 avril 2024

Les cookies

Dans le cadre de l’amélioration de ses services, des cookies pourront être placés sur l’ordinateur de l’utilisateur en vue de générer des statistiques sur l’utilisation du site Internet du Ministère de l'Agriculture (les pages les plus visitées, la fréquence d’accès au site, etc). Les statistiques générées à l’aide de ces cookies sont conservées pour une durée de deux ans.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Plus d'informations