Aller au contenu principal

Reseaux sociaux Agriculture au Maroc

Dans l’objectif de renforcer la  proximité avec les citoyens et avec toutes les personnes intéressées par les développements du secteur agricole, le Département de l'Agriculture vient de lancer des pages officielles Facebook et Instagram sous le nom "Agriculture au Maroc", dont ci-après liens :     https://www.facebook.com/agricultureaumaroc1/ https://www.instagram.com/agricultureaumaroc/

8 janvier 2021

Avis aux importateurs Accord Libre Echange Maroc USA 2021

Avis aux importateurs viandes de volailles et produits Accord Libre Echange Maroc USA 2021 Avis aux importateurs des viandes bovines  Accord Libre Echange Maroc USA 2021

5 janvier 2021

Accord relatif aux mesures de libéralisations des produits agricoles, agricoles transformés, du poisson et des produits de la pêche entre le Maroc et le Royaume Uni de Grande Bretagne et l'Irlande du Nord

  Accord relatif aux mesures de libéralisations des produits agricoles, agricoles transformés, du poisson et des produits de la pêche entre le Maroc et le Royaume Uni de Grande Bretagne et l'Irlande du Nord     Avis aux importateurs des animaux vivants, viandes et produits à  base de viandes n° 01 du 4 janvier 2021 CPS pour l'importation des caprins de l'espèce domestique originaire du royaume uni de GB et d'irlande du nord CPS pour l'importation des ovins de l'espèce domestique originaire du royaume uni de GB et d'irlande du nord CPS pour l'importation des produits a base de viandes  à l'exceptions des viandes bovines originaire du royaume uni de GB et d'irlande du nord CPS pour l'importation des viandes  de volailles  originaires du royaume uni de GB et d'irlande du nord    

4 janvier 2021

Demande d’autorisation de transhumance pastorale

Demande d’autorisation de transhumance pastorale https://tirhal.agriculture.gov.ma/tirhal/  

19 novembre 2020

Accord relatif aux mesures de libéralisations des produits agricoles, agricoles transformés, du poisson et des produits de la pêche entre le Maroc et l'Union européenne

Accord relatif aux mesures de libéralisations des produits agricoles, agricoles transformés, du poisson et des produits de la pêche entre le Maroc et l'Union européenne  

5 octobre 2020

Projet de dialogue technique agricole et forestier maroco-allemand (DIAF)

    Un plan d'action qui porte sur la promotion de l'agriculture biologique, la professionnalisation des organisations professionnelles agricoles et forestières et l’amélioration de la planification et du contrôle dans le secteur forestier   Le projet de coopération bilatérale maroco-allemande « Dialogue Technique Agricole et Forestier (DIAF) » convenu entre le Ministère Fédéral de l’Alimentation et de l’Agriculture (BMEL) et le Ministère de l’Agriculture, de la pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts (MAPMDREF) dans le secteur agricole et forestier vise à promouvoir un dialogue et un échange d’expertise sur la technologie agricole, concernant l’agriculture biologique, la professionnalisation des organisations professionnelles agricoles et forestières ainsi que sur la gestion forestière durable. Le projet a fait l'objet de signature d’une déclaration d’intention en avril 2019 et d’un accord de mise en œuvre en novembre 2019. Il a démarré officiellement le 19 février 2020 à Rabat dans le cadre d’un atelier auquel ont pris part, des représentants de la partie allemande et partenaires internationaux, des représentants des professions concernées et d’institutions financières ainsi que des responsables du ministère et départements partenaires. Ce projet de coopération a pour objectif la contribution du secteur agricole et forestier à l’utilisation durable des ressources naturelles. Il consiste en l’intensification de manière durable, des échanges d’expertises et de l’assistance technique dans le but de soutenir et conseiller les partenaires marocains sur des thématiques agricoles prioritaires. Composantes du projet Le projet porte sur trois composantes, à savoir : C1 : la promotion de l'agriculture biologique ; C2 : la professionnalisation des organisations professionnelles agricoles (OPA) et forestières (OPF) C3 : l'amélioration de la planification et du contrôle dans le secteur forestier. En matière d’agriculture biologique « C1 », il s’agit de soutenir le MAPMDREF dans le développement de la filière des productions biologiques grâce à des cadres juridiques et institutionnels appropriés et une commercialisation bien ciblée. En matière de professionnalisation des OPA-OPF « C2 », il s’agit de renforcer l’intégration des petits agriculteurs dans les circuits économiques locaux et leur professionnalisation pour collaborer et développer leurs entreprises et coopératives afin d'augmenter durablement leurs chiffres d’affaires. Pour ce qui est des ressources forestières « C3 », il est question d’améliorer la gestion et la valorisation durables et multifonctionnelles de ces ressources.   Liens Outils de Communication    

9 septembre 2020

Avis aux importateurs des animaux vivants, viandes et produits de charcuterie n°1092 du 1er octobre 2021

Avis aux importateurs des animaux vivants, viandes et produits de charcuterie n°1092 du 1er octobre 2021

7 octobre 2021

PROGRAMME MAPMDREF/AFD & UE D’APPUI A LA STRATEGIE AGRICOLE MAROCAINE « GENERATION GREEN »

« Revitalisation des Territoires Ruraux marocains par l’Emploi et l’Entreprenariat dans le secteur agricole et para-agricole » Le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts (MAPMDREF) lance un grand programme d’appui à sa nouvelle stratégie agricole nationale «Génération Green 2020-2030 », intitulé « Revitalisation des Territoires Ruraux marocains par l’Emploi et l’Entreprenariat dans le secteur agricole et para-agricole (TREEA) ».  Deux composantes de cet important programme seront déployées au niveau régional avec un financement total de 70 millions d’EUR, réparti comme suit : Prêt de l’AFD (50 millions d’EUR) et don de l’Union Européenne (20 millions d’EUR). Le programme TREEA s’étend sur trois régions du Royaume (Fès-Meknès, Oriental, Souss-Massa) sur une durée de six ans, avec une composante conséquente d’assistance technique à la maîtrise d’ouvrage aux niveaux central et régional pour accompagner sa mise en œuvre et assurer l’efficacité de son exécution. Objectifs du programme : Le programme vise, comme indique son intitulé, à revitaliser par l'emploi et les initiatives économiques locales les territoires ruraux. Notamment à travers : Le développement d’écosystèmes d’appui aux entrepreneurs et aux organisations de producteurs dans les territoires ; La dotation des territoires d’infrastructures de commercialisation modernes et de zones d’activités para-agricoles ; Et le renforcement de l’environnement institutionnel dans les territoires. Résultats attendus du programme : Les résultats escomptés par les activités du programme TREEA sont : La formation professionnelle par apprentissage (FPA) est rénovée ; Les organisations professionnelles agricoles (OPA) sont pérennisées ; L’appui technique et financier aux projets innovants résilients est renforcé ; Les infrastructures de proximité sont mises à niveau ; La commercialisation en réseaux est appuyée ; Les capacités des maitrises d'ouvrages sont renforcées ; Les interventions sont coordonnées au niveau régional.   Les principaux documents du programme TREEA sont téléchargeables en cliquant sur les liens suivants : presentation_marche_at_treea.pdf liste_des_participants_a_latelier_dinformation.xlsx PV_Atelier_AT_TREEA_AFD.pdf cadre_de_gestion_environnemental_et_social_0.docx analyse_de_vulnerabilite_aux_changements_climatiques_0.docx cadre_logique_0.xlsx analyse_des_enjeux_de_genre_0.docx

14 juin 2021

APPEL A MANIFESTATION D’INTERET ETABLISSEMENT D’UN PARTENARIAT PUBLIC PRIVE POUR LA GESTION ET LA MAINTENANCE DU RESEAU D’IRRIGATION A L’AVAL DU BARRAGE DE KADDOUSSA

La vallée du Moyen Guir a connu un développement accru des investissements agricoles grâce à la disponibilité des ressources en eau souterraines. Cette disponibilité de l’eau conjuguée aux incitations accordées par l’Etat, dans le cadre du Plan Maroc Vert pour le développement de la filière des dattes, a encouragé les promoteurs à investir dans de grandes fermes en monoculture intensive de palmier dattier. Parallèlement à l’installation des investisseurs le long de l’axe Meski-Boudnib, les jeunes promoteurs originaires des oasis  ont développé une agriculture irriguée intensive sur de petites superficies basée sur les mêmes techniques et technologies modernes. Cette dynamique agricole tirée par la disponibilité de l’eau souterraine et par l’accompagnement de l’Etat commence à exercer une pression sans précédent sur la nappe souterraine qui risque à terme d’entrainer une baisse de niveau d’eau et menacer la rentabilité et la durabilité des investissements. Cette situation a sollicité l’intervention des pouvoirs publics qui ont mis en place le projet « Développement de l’irrigation et adaptation de l’agriculture irriguée aux changements climatiques à l’aval du barrage de Kaddoussa » (Province d’Errachidia). Ce projet vise à sécuriser l’agriculture irriguée dans la zone à partir des eaux de surface du barrage de Kaddoussa en : Mobilisant en année moyenne un volume d’environ 30 Mm3 dont 10 Mm3  réservés pour la réalimentation des oasis traditionnelles (825 ha) et 20 Mm3  réservés à irriguer les extensions des investisseurs (3000 ha) et des promoteurs ayants droits (1175 ha) ; Desservant près de 5 000 ha, dont 825 ha sont des oasis traditionnelles, pour lesquels des droits d’eau seront restitués en compensation de la réduction des eaux de crues et du débit du cours d’eau provoqués par l’installation du barrage. Le Gouvernement a prévu la mise en place d’un contrat de nappe permettant de fixer des quotas de prélèvements d’eau souterraine et d’établir un système de suivi, de contrôle et de sanctions pour les dépassements des volumes autorisés. Le Gouvernement a préalablement organisé une campagne de souscription à l’eau du barrage afin d’évaluer la demande totale en eau d’irrigation et d’optimiser le dimensionnement du futur réseau d’irrigation. Les dotations en eau à partir du réseau de distribution de l’eau du barrage Kadoussa sont fixées à 5000 m3/ ha/ an. Le Gouvernement compte réaliser ce projet dans le cadre d’une délégation de service public avec la participation du secteur privé pour la gestion et la maintenance des infrastructures de distribution de l’eau. La délégation aura une durée initiale de 5 ans d’exploitation. Durant la phase d’exploitation, le délégataire sera rémunéré par une redevance trimestrielle payée par l’autorité délégante et une part de la redevance de l’eau d’irrigation qu’il collectera auprès des usagers à un tarif fixé par l’Etat. Il est à noter que la gestion du réseau d’irrigation concernera le volume moyen annuel de 30 Mm3 à distribuer dont 20 Mm3 à distribuer aux investisseurs moyennant recouvrement de redevances et 10 Mm3 à restituer aux oasis traditionnelles existantes sans recouvrement de redevances. Le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts souhaite identifier et entrer en contact dès à présent avec des investisseurs et/ou opérateurs privés potentiellement intéressés.  Les sociétés et consortia qui souhaitent participer au processus de pré-qualification devront télécharger l’engagement de confidentialité à partir de la plateforme électronique offres.agroconcept.ma. L’Engagement de Confidentialité dûment signé devra être envoyé par e-mail aux adresses suivantes : a.elbouari@agriculture.gov.ma, m.ouhssain@agriculture.gov.ma, hbenabderrazik@gmail.com (Conseiller du Ministère pour le projet). Dès le dépôt de l’Engagement de Confidentialité dûment signé, la société aura accès au site offres.agroconcept.ma  où elle trouvera tous les documents relatif au projet faisant l’objet d’une délégation de service public notamment un Mémorandum d’Information décrivant le cadre politique et économique du Maroc, le Projet et la structure de la transaction ainsi qu’un dossier pré-qualificatif expliquant le détail du contrat de délégation. Les sociétés et organismes intéressés devront déposer leur dossier de pré-qualification au plus tard le 20 Mai 2021 à 10h00 min à l’adresse ci-dessous ou via le lien dropbox  https://app.box.com/s/bfrzriw52zge253wjej3b3o4qme43rye. La procédure de soumission électronique est détaillée dans le dossier pré-qualificatif. Les candidats qui seront pré-qualifiés, participeront dans une seconde étape à l’appel d’offres qui sera lancé pour la sélection du partenaire stratégique. Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts Direction de l’Irrigation et de l’Aménagement de l’Espace Agricole Division de la Promotion et de la Régulation des PPP en Irrigation B.P : 607 Station Dbagh, Avenue Hassan II, Rabat, Maroc Tél: (212) (0) 537 10 31 74/78 Fax: (212) 5 37 29 75 44 E-mail : a.elbouari@agriculture.gov.ma & m.ouhssain@agriculture.gov.ma Conseiller du Ministère pour le projet : groupement : BRLi-Agro Concept E-mail : hbenabderrazik@gmail.com ami_ppp_kaddoussa-fr.pdf

6 avril 2021

Programme MAPMDREF/AFD/UE d’appui à la stratégie agricole marocaine « Génération Green »

Programme MAPMDREF/AFD/UE d’appui à la stratégie agricole marocaine  « Génération Green » « Revitalisation des Territoires Ruraux marocains par l’Emploi et l’Entreprenariat dans le secteur Agricole et para-agricole au Maroc »   Présentation aux opérateurs potentiels d’assistance technique Pour permettre le recrutement d’une assistance technique (AT) en phase avec les ambitions de son programme « Revitalisation des Territoires Ruraux marocains par l’Emploi et l’Entreprenariat dans le secteur Agricole et para-agricole » au Maroc, le MAPMDREF organise un atelier de travail avec les opérateurs du secteur (ONG internationales et bureaux d’études) autour du programme et des attendus de cette future prestation. Cet atelier se tiendra en ligne le vendredi 16 avril 2021 à 13h-Paris et 11h-Maroc, sur 2 heures. Descriptif de l’évènement Le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts (MAPMDREF) du Maroc lance un grand programme d’appui à sa nouvelle stratégie agricole nationale « Génération Green 2020-2030 ». Ce programme, intitulé « Revitalisation des Territoires Ruraux marocains par l’Emploi et l’Entreprenariat dans le secteur Agricole et para-agricole (TREEA) », sera cofinancé par l’AFD (50 millions d’EUR) et l’Union Européenne (20 millions d’EUR). Il a été validé par les instances des 2 bailleurs au dernier trimestre 2020. Il se mettra en œuvre en parallèle et de manière complémentaire avec un appui au niveau national cofinancé par la Banque Mondiale (214 MEUR) et l’AFD (100 MEUR). Le programme TREEA s’étend sur trois régions du Royaume (Fès-Meknès, Oriental, Souss-Massa) sur une durée de six ans. Il comprend une composante conséquente d’assistance technique à la maîtrise d’ouvrage aux niveaux central et régional. Les missions de cette AT seront diverses et feront appel à de multiples compétences : gestion de programme sur financement international, renforcement de capacités locales, expertise technique sur l’accompagnement non-financier des Organisation Professionnelles Agricoles (OPA), des Exploitations Familiales Agricoles (EFA) et des Très Petites Entreprises (TPE) rurales, expertise technique sur les pratiques agricoles durables (agroécologie, bio, agriculture de conservation…), maîtrise des risques environnementaux et sociaux, maîtrise des enjeux de réduction des inégalités de genre, maîtrise des enjeux d’adaptation du secteur agricole et para agricole aux impacts du changement climatique, communication et visibilité. Ces compétences recherchées sont aujourd’hui partagées entre des bureaux d’études et des Organisations Non Gouvernementales (ONG) internationales. Afin d’assurer la meilleure adéquation possible entre les objectifs fixés à ces missions d’Assistance Technique et les capacités actuelles et disponibles de ces opérateurs, le MAPMDREF organise un atelier de présentation et de discussion autour du programme et des attendus pour cette future prestation. D’une durée de deux heures, cet atelier permettra au MAPMDREF de préciser les critères de qualification de l’appel d’offres international, pour lequel un Appel à Manifestation d’Intérêts sera lancé dans les semaines suivants l’atelier. Vous êtes une ONG internationale ou un bureau d’études spécialisé dans le domaine de l’agriculture et du développement rural ? Inscrivez-vous à cet atelier en ligne

2 avril 2021

Reseaux sociaux Agriculture au Maroc

Dans l’objectif de renforcer la  proximité avec les citoyens et avec toutes les personnes intéressées par les développements du secteur agricole, le Département de l'Agriculture vient de lancer des pages officielles Facebook et Instagram sous le nom "Agriculture au Maroc", dont ci-après liens :     https://www.facebook.com/agricultureaumaroc1/ https://www.instagram.com/agricultureaumaroc/

8 janvier 2021

Avis aux importateurs Accord Libre Echange Maroc USA 2021

Avis aux importateurs viandes de volailles et produits Accord Libre Echange Maroc USA 2021 Avis aux importateurs des viandes bovines  Accord Libre Echange Maroc USA 2021

5 janvier 2021

Accord relatif aux mesures de libéralisations des produits agricoles, agricoles transformés, du poisson et des produits de la pêche entre le Maroc et le Royaume Uni de Grande Bretagne et l'Irlande du Nord

  Accord relatif aux mesures de libéralisations des produits agricoles, agricoles transformés, du poisson et des produits de la pêche entre le Maroc et le Royaume Uni de Grande Bretagne et l'Irlande du Nord     Avis aux importateurs des animaux vivants, viandes et produits à  base de viandes n° 01 du 4 janvier 2021 CPS pour l'importation des caprins de l'espèce domestique originaire du royaume uni de GB et d'irlande du nord CPS pour l'importation des ovins de l'espèce domestique originaire du royaume uni de GB et d'irlande du nord CPS pour l'importation des produits a base de viandes  à l'exceptions des viandes bovines originaire du royaume uni de GB et d'irlande du nord CPS pour l'importation des viandes  de volailles  originaires du royaume uni de GB et d'irlande du nord    

4 janvier 2021

Demande d’autorisation de transhumance pastorale

Demande d’autorisation de transhumance pastorale https://tirhal.agriculture.gov.ma/tirhal/  

19 novembre 2020

Accord relatif aux mesures de libéralisations des produits agricoles, agricoles transformés, du poisson et des produits de la pêche entre le Maroc et l'Union européenne

Accord relatif aux mesures de libéralisations des produits agricoles, agricoles transformés, du poisson et des produits de la pêche entre le Maroc et l'Union européenne  

5 octobre 2020

Projet de dialogue technique agricole et forestier maroco-allemand (DIAF)

    Un plan d'action qui porte sur la promotion de l'agriculture biologique, la professionnalisation des organisations professionnelles agricoles et forestières et l’amélioration de la planification et du contrôle dans le secteur forestier   Le projet de coopération bilatérale maroco-allemande « Dialogue Technique Agricole et Forestier (DIAF) » convenu entre le Ministère Fédéral de l’Alimentation et de l’Agriculture (BMEL) et le Ministère de l’Agriculture, de la pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts (MAPMDREF) dans le secteur agricole et forestier vise à promouvoir un dialogue et un échange d’expertise sur la technologie agricole, concernant l’agriculture biologique, la professionnalisation des organisations professionnelles agricoles et forestières ainsi que sur la gestion forestière durable. Le projet a fait l'objet de signature d’une déclaration d’intention en avril 2019 et d’un accord de mise en œuvre en novembre 2019. Il a démarré officiellement le 19 février 2020 à Rabat dans le cadre d’un atelier auquel ont pris part, des représentants de la partie allemande et partenaires internationaux, des représentants des professions concernées et d’institutions financières ainsi que des responsables du ministère et départements partenaires. Ce projet de coopération a pour objectif la contribution du secteur agricole et forestier à l’utilisation durable des ressources naturelles. Il consiste en l’intensification de manière durable, des échanges d’expertises et de l’assistance technique dans le but de soutenir et conseiller les partenaires marocains sur des thématiques agricoles prioritaires. Composantes du projet Le projet porte sur trois composantes, à savoir : C1 : la promotion de l'agriculture biologique ; C2 : la professionnalisation des organisations professionnelles agricoles (OPA) et forestières (OPF) C3 : l'amélioration de la planification et du contrôle dans le secteur forestier. En matière d’agriculture biologique « C1 », il s’agit de soutenir le MAPMDREF dans le développement de la filière des productions biologiques grâce à des cadres juridiques et institutionnels appropriés et une commercialisation bien ciblée. En matière de professionnalisation des OPA-OPF « C2 », il s’agit de renforcer l’intégration des petits agriculteurs dans les circuits économiques locaux et leur professionnalisation pour collaborer et développer leurs entreprises et coopératives afin d'augmenter durablement leurs chiffres d’affaires. Pour ce qui est des ressources forestières « C3 », il est question d’améliorer la gestion et la valorisation durables et multifonctionnelles de ces ressources.   Liens Outils de Communication    

9 septembre 2020

Les cookies

Dans le cadre de l’amélioration de ses services, des cookies pourront être placés sur l’ordinateur de l’utilisateur en vue de générer des statistiques sur l’utilisation du site Internet du Ministère de l'Agriculture (les pages les plus visitées, la fréquence d’accès au site, etc). Les statistiques générées à l’aide de ces cookies sont conservées pour une durée de deux ans.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Plus d'informations