Aller au contenu principal

Commune d’Oulmès : 24ème édition du concours national de la race bovine « Blonde d’Oulmès Zaer »

  • Un évènement qui s’inscrit dans le cadre du programme de sauvegarde et de développement de la race « Blonde d’Oulmès Zaer »
  • Remise des prix aux meilleurs éleveurs de la race
  • Signature d’une convention cadre pour la mise en œuvre au programme de sauvegarde et de développement de la race bovine Oulmès-Zaer pour la période 2023-2030

 

Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le jeudi 02 novembre 2023 à la Commune d’Oulmès - Province de Khémisset, la cérémonie de remise des prix aux meilleurs éleveurs bovins participant à la 24ème édition du concours national de la race « Blonde d’Oulmès Zaer ». Il était accompagné du Gouverneur de la Province de Khémisset, du Président de la Fédération Marocaine des Eleveurs de la Race Bovine d'Oulmès Zaer (FMERBOZ), du Président de la chambre d’agriculture de la région Rabat-Salé-Kénitra, des professionnels, des élus, ainsi qu’une importante délégation de responsables du ministère.

L’organisation de ce concours s’inscrit dans le cadre du programme de sauvegarde et de développement de la race « Blonde d’Oulmes Zaer ».

Le Ministre a procédé à la remise des prix aux meilleurs éleveurs bovins participant au concours. Au total, 16 prix ont été décernés pour 4 catégories, à savoir, meilleurs taureaux géniteurs, meilleurs taurillons, meilleures vaches et meilleures génisses.

A noter que cette édition a connu la participation de 418 éleveurs et la présentation de 595 têtes de bovins par des commissions techniques spécialisées au niveau de 40 points de rassemblement répartis dans le berceau de la race, à savoir les communes d’Oulmès, de Boukachmir et d’Ait Ichou.

A cette occasion, le Ministre a remis un lot de matériel technique à la Fédération Marocaine des éleveurs de la race Bovine d’Oulmès Zaer pour les besoins de travail des équipes techniques, le suivi et l’encadrement des élevages dans le cadre du programme de préservation et de développement de cette race.

 

Signature d’une convention cadre pour la mise en œuvre du programme de sauvegarde et de développement de la race « blonde d’Oulmès Zaer »

En marge de la cérémonie, une convention cadre a été signée entre le ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et la Fédération Marocaine des Eleveurs de la Race Bovine d'Oulmès Zaer (FMERBOZ), pour la mise en œuvre du programme de sauvegarde et de développement de la race bovine « Blonde d’Oulmes Zaer» pour la période 2023-2030.

D’un montant de 80 Millions de DH, cette convention qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie « Génération Green 2020-2030 » et la mise en œuvre du contrat-programme de développement de la filière viandes rouges, s’articule autour des axes suivants :

 

  • La création des unités pépinières et des circuits de l’insémination artificielle ;
  • La production et le stockage des semences bovines de la race Oulmès Zaer ;
  • Le renforcement des capacités techniques des éleveurs de la race Oulmès Zaer ;
  • L’organisation de concours d’élevage et de foires.
  • La promotion de la race et de ses produits ;
  • Le soutien et la mise à niveau de la Fédération Marocaine des Eleveurs de la Race Bovine d’Oulmès Zaer « FMERBOZ » ;
  • La valorisation des produits de la race (label, IG, AOP...) ;
  • Le développement des conditions d’élevage et aménagement des espaces pastoraux ;
  • Mise en place d’un programme de recherche avec le consortium (IAV, ENA, INRA et ENFI).

La race bovine d'Oulmès Zaer a été identifiée en 1912 et son berceau se situe au niveau des hauts plateaux d’Oulmès et de Zaer. Elle est considérée comme l’une des principales races bovines locales marocaines, reconnue pour sa rusticité et la qualité de ses produits, en particulier la qualité de sa viande, très appréciée par les consommateurs.

Province de Khémisset : visite de la station de recherche de Marchouch de l’INRA et de l’ICARDA

  • La création variétale constitue l’un des leviers importants pour accompagner la nouvelle stratégie agricole
  • La plateforme de Marchouch est l’une des plus grandes stations expérimentales de l’INRA en matière de développement des nouvelles variétés et de production de semences parentales destinées à la multiplication
  • Développement de variétés tolérantes à la sécheresse

Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a effectué, le mardi 11 avril 2023, une visite de terrain à la station de recherche de Marchouch de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) et du Centre International de Recherche Agricole dans les Zones Arides (ICARDA) située au niveau de la Province de Khémisset. Il était accompagné du Gouverneur de la Province de Khémisset, de professionnels, des élus, ainsi qu’une importante délégation de responsables du Ministère.

La visite a pour objectif de prendre connaissance des programmes de recherche de l’INRA et de l’ICARDA. Ces programmes portent sur les domaines de l’amélioration génétique des céréales, légumineuses et fourragères, l’agronomie et en particulier le semis direct. Il s’agit également de prendre connaissance des variétés développées récemment qui ont une tolérance à la sécheresse et du programme de multiplication des semences.

A noter que dans le cadre de la nouvelle stratégie agricole ″Génération Green 2020-2030″, l’INRA en collaboration avec l’ICARDA, est appelé dans le cadre de son programme de recherche 2020-2030 à développer entre 30 et 50 nouvelles variétés (toutes filières confondues) avec une augmentation du rendement d’au moins 50%. Ces objectifs visent à renforcer la compétitivité des filières, l’adaptation au changement climatique et la gestion durable des ressources naturelles.

 

En effet, la création variétale, en tant que vecteur novateur, constitue l’un des leviers importants pour accompagner la nouvelle stratégie agricole. Elle constitue un facteur clé pour l’amélioration et la pérennisation de la production, à travers l’amélioration de la productivité et de la qualité et des résistances au stress biotique et abiotique.

 

Une attention particulière est également accordée par l’INRA à la diffusion et au transfert de ses nouvelles obtentions. C’est dans ce contexte que l’INRA a adopté une approche de transfert basée sur les « plateformes de démonstration de ses nouvelles obtentions » pour la promotion et la communication sur ses nouvelles variétés de céréales, légumineuses alimentaires et oléagineux. Ces plateformes sont installées dans quatre domaines expérimentaux de l’INRA représentant les principaux bassins de production à savoir Saïs (Douyet), Zaër (Marchouch), Tadla (Afourer), et Haouz (Tassaout). Destinées aux agriculteurs et à l’ensemble des partenaires institutionnels et professionnels, elles visent à montrer le progrès génétique de ces nouvelles obtentions et permettre aux différentes parties prenantes de s’enquérir de leurs qualités agronomiques, physiologiques et technologiques, afin d’augmenter le taux de leur utilisation et appropriation par les agriculteurs, les producteurs et les sociétés semencières. A titre d’exemple, la nouvelle variété de blé dur « Nachit » produit 30% en moyenne de plus qu’une variété moins tolérante à la sécheresse, la variété de blé tendre « Malika » a pu également enregistrer un rendement grain de 60 qx/Ha soit un gain en rendement de 20 %. De même, la variété d’orge « Chifaa » inscrite en 2016, constitue la première variété d’orge à grain nu dans le continent africain ayant une teneur en beta glucane de 8%. 

Par ailleurs, la visite des plateformes a permis de passer en revue le programme du semis direct ainsi que le programme de multiplication des semences de pré-base et de base des nouvelles variétés concédées ou en phase de concession.

20 Jun 2024

Province de Khémisset : visite de la station de recherche de Marchouch de l’INRA et de l’ICARDA

  • La création variétale constitue l’un des leviers importants pour accompagner la nouvelle stratégie agricole
  • La plateforme de Marchouch est l’une des plus grandes stations expérimentales de l’INRA en matière de développement des nouvelles variétés et de production de semences parentales destinées à la multiplication
  • Développement de variétés tolérantes à la sécheresse

Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a effectué, le mardi 11 avril 2023, une visite de terrain à la station de recherche de Marchouch de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) et du Centre International de Recherche Agricole dans les Zones Arides (ICARDA) située au niveau de la Province de Khémisset. Il était accompagné du Gouverneur de la Province de Khémisset, de professionnels, des élus, ainsi qu’une importante délégation de responsables du Ministère.

La visite a pour objectif de prendre connaissance des programmes de recherche de l’INRA et de l’ICARDA. Ces programmes portent sur les domaines de l’amélioration génétique des céréales, légumineuses et fourragères, l’agronomie et en particulier le semis direct. Il s’agit également de prendre connaissance des variétés développées récemment qui ont une tolérance à la sécheresse et du programme de multiplication des semences.

A noter que dans le cadre de la nouvelle stratégie agricole ″Génération Green 2020-2030″, l’INRA en collaboration avec l’ICARDA, est appelé dans le cadre de son programme de recherche 2020-2030 à développer entre 30 et 50 nouvelles variétés (toutes filières confondues) avec une augmentation du rendement d’au moins 50%. Ces objectifs visent à renforcer la compétitivité des filières, l’adaptation au changement climatique et la gestion durable des ressources naturelles.

 

En effet, la création variétale, en tant que vecteur novateur, constitue l’un des leviers importants pour accompagner la nouvelle stratégie agricole. Elle constitue un facteur clé pour l’amélioration et la pérennisation de la production, à travers l’amélioration de la productivité et de la qualité et des résistances au stress biotique et abiotique.

 

Une attention particulière est également accordée par l’INRA à la diffusion et au transfert de ses nouvelles obtentions. C’est dans ce contexte que l’INRA a adopté une approche de transfert basée sur les « plateformes de démonstration de ses nouvelles obtentions » pour la promotion et la communication sur ses nouvelles variétés de céréales, légumineuses alimentaires et oléagineux. Ces plateformes sont installées dans quatre domaines expérimentaux de l’INRA représentant les principaux bassins de production à savoir Saïs (Douyet), Zaër (Marchouch), Tadla (Afourer), et Haouz (Tassaout). Destinées aux agriculteurs et à l’ensemble des partenaires institutionnels et professionnels, elles visent à montrer le progrès génétique de ces nouvelles obtentions et permettre aux différentes parties prenantes de s’enquérir de leurs qualités agronomiques, physiologiques et technologiques, afin d’augmenter le taux de leur utilisation et appropriation par les agriculteurs, les producteurs et les sociétés semencières. A titre d’exemple, la nouvelle variété de blé dur « Nachit » produit 30% en moyenne de plus qu’une variété moins tolérante à la sécheresse, la variété de blé tendre « Malika » a pu également enregistrer un rendement grain de 60 qx/Ha soit un gain en rendement de 20 %. De même, la variété d’orge « Chifaa » inscrite en 2016, constitue la première variété d’orge à grain nu dans le continent africain ayant une teneur en beta glucane de 8%. 

Par ailleurs, la visite des plateformes a permis de passer en revue le programme du semis direct ainsi que le programme de multiplication des semences de pré-base et de base des nouvelles variétés concédées ou en phase de concession.

20 Jun 2024

Ouverture de la 18ème édition du Grand Tournoi d'Amitié (GTA) qui rassemble les Ecoles et Universités du Royaume

  • Un événement annuel qui rassemble les écoles et universités du Royaume autour de compétitions sportives, culturelles et artistiques
  • Inauguration officielle du nouveau terrain de football de l'IAV Hassan II
  • Signature de la Charte du Grand Tournoi d'Amitié

Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le vendredi 03 mars 2023 à Rabat, la cérémonie d'ouverture de la 18ème édition du Grand Tournoi d'Amitié (GTA), organisé par l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II.

Le grand tournoi d’amitié est un événement annuel qui rassemble les Ecoles et universités du Royaume autour de compétitions sportives, culturelles et artistiques en vue de consolider les liens d’amitié entre les futurs cadres du Maroc, à travers le partage de valeurs communes. Il offre une occasion unique pour les étudiants de se connecter, de partager et d'apprendre les uns des autres et se sentir partie intégrante d'une communauté plus large.

Dans son mot d’ouverture, le Ministre a indiqué que cet événement emblématique offre aux étudiants une occasion unique pour démontrer leurs talents sportifs, promouvoir les échanges et renforcer les liens avec leurs pairs dans des compétitions amicales. Il a par ailleurs souligné que l’enseignement supérieur agricole est un levier important de la politique de développement agricole et rural du Maroc à travers l’accompagnement des politiques sectorielles notamment le Plan Maroc Vert et la nouvelle stratégie Génération Green qui ambitionne de former 10.000 lauréats à l’horizon 2030 en vue de mettre à la disposition du marché du travail des compétences capables de contribuer au développement socio-économique du pays. Le Ministre a également souligné l'importance accordée à l'épanouissement des jeunes, à la promotion de la diversité culturelle et de la pluralité des talents notamment à travers la mise en place de programmes et politiques visant à promouvoir le développement personnel et professionnel des jeunes.

Le Ministre a présidé à cette occasion, l'inauguration du nouveau terrain de football de l'IAV Hassan II. Ce dernier répond aux normes de la FIFA, ce qui permettra aux joueurs de disputer des matchs dans les meilleures conditions.

Il a également présidé la signature d’une charte par les Bureaux des Etudiants (BDE) de toutes les écoles et universités qui participent au tournoi. Cette charte est un appel pour faire du sport universitaire un levier pour l'épanouissement de la jeunesse marocaine et la promotion de la pluralité des talents du pays. Elle vise à renforcer les liens d'amitié et la compréhension mutuelle entre les différentes communautés, en célébrant la richesse culturelle et la diversité des talents.

 

A noter que le Grand Tournoi d'Amitié (GTA) a lieu du 3 au 5 mars 2023 et comprend un programme riche en activités sportives, culturelles et artistiques.

20 Jun 2024

Ouverture de la 18ème édition du Grand Tournoi d'Amitié (GTA) qui rassemble les Ecoles et Universités du Royaume

  • Un événement annuel qui rassemble les écoles et universités du Royaume autour de compétitions sportives, culturelles et artistiques
  • Inauguration officielle du nouveau terrain de football de l'IAV Hassan II
  • Signature de la Charte du Grand Tournoi d'Amitié

Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le vendredi 03 mars 2023 à Rabat, la cérémonie d'ouverture de la 18ème édition du Grand Tournoi d'Amitié (GTA), organisé par l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II.

Le grand tournoi d’amitié est un événement annuel qui rassemble les Ecoles et universités du Royaume autour de compétitions sportives, culturelles et artistiques en vue de consolider les liens d’amitié entre les futurs cadres du Maroc, à travers le partage de valeurs communes. Il offre une occasion unique pour les étudiants de se connecter, de partager et d'apprendre les uns des autres et se sentir partie intégrante d'une communauté plus large.

Dans son mot d’ouverture, le Ministre a indiqué que cet événement emblématique offre aux étudiants une occasion unique pour démontrer leurs talents sportifs, promouvoir les échanges et renforcer les liens avec leurs pairs dans des compétitions amicales. Il a par ailleurs souligné que l’enseignement supérieur agricole est un levier important de la politique de développement agricole et rural du Maroc à travers l’accompagnement des politiques sectorielles notamment le Plan Maroc Vert et la nouvelle stratégie Génération Green qui ambitionne de former 10.000 lauréats à l’horizon 2030 en vue de mettre à la disposition du marché du travail des compétences capables de contribuer au développement socio-économique du pays. Le Ministre a également souligné l'importance accordée à l'épanouissement des jeunes, à la promotion de la diversité culturelle et de la pluralité des talents notamment à travers la mise en place de programmes et politiques visant à promouvoir le développement personnel et professionnel des jeunes.

Le Ministre a présidé à cette occasion, l'inauguration du nouveau terrain de football de l'IAV Hassan II. Ce dernier répond aux normes de la FIFA, ce qui permettra aux joueurs de disputer des matchs dans les meilleures conditions.

Il a également présidé la signature d’une charte par les Bureaux des Etudiants (BDE) de toutes les écoles et universités qui participent au tournoi. Cette charte est un appel pour faire du sport universitaire un levier pour l'épanouissement de la jeunesse marocaine et la promotion de la pluralité des talents du pays. Elle vise à renforcer les liens d'amitié et la compréhension mutuelle entre les différentes communautés, en célébrant la richesse culturelle et la diversité des talents.

 

A noter que le Grand Tournoi d'Amitié (GTA) a lieu du 3 au 5 mars 2023 et comprend un programme riche en activités sportives, culturelles et artistiques.

20 Jun 2024

Guichet Unique Electronique du FDA (GUE)

Le Ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts a lancé le Guichet Unique Electronique (GUE), dédié au dépôt électronique des dossiers de demandes de subvention dans le cadre du Fonds de Développement Agricole.

20 Jun 2024

Guichet Unique Electronique du FDA (GUE)

Le Ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts a lancé le Guichet Unique Electronique (GUE), dédié au dépôt électronique des dossiers de demandes de subvention dans le cadre du Fonds de Développement Agricole.

20 Jun 2024

Commune d’Oulmès : 24ème édition du concours national de la race bovine « Blonde d’Oulmès Zaer »

  • Un évènement qui s’inscrit dans le cadre du programme de sauvegarde et de développement de la race « Blonde d’Oulmès Zaer »
  • Remise des prix aux meilleurs éleveurs de la race
  • Signature d’une convention cadre pour la mise en œuvre au programme de sauvegarde et de développement de la race bovine Oulmès-Zaer pour la période 2023-2030

 

Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le jeudi 02 novembre 2023 à la Commune d’Oulmès - Province de Khémisset, la cérémonie de remise des prix aux meilleurs éleveurs bovins participant à la 24ème édition du concours national de la race « Blonde d’Oulmès Zaer ». Il était accompagné du Gouverneur de la Province de Khémisset, du Président de la Fédération Marocaine des Eleveurs de la Race Bovine d'Oulmès Zaer (FMERBOZ), du Président de la chambre d’agriculture de la région Rabat-Salé-Kénitra, des professionnels, des élus, ainsi qu’une importante délégation de responsables du ministère.

L’organisation de ce concours s’inscrit dans le cadre du programme de sauvegarde et de développement de la race « Blonde d’Oulmes Zaer ».

Le Ministre a procédé à la remise des prix aux meilleurs éleveurs bovins participant au concours. Au total, 16 prix ont été décernés pour 4 catégories, à savoir, meilleurs taureaux géniteurs, meilleurs taurillons, meilleures vaches et meilleures génisses.

A noter que cette édition a connu la participation de 418 éleveurs et la présentation de 595 têtes de bovins par des commissions techniques spécialisées au niveau de 40 points de rassemblement répartis dans le berceau de la race, à savoir les communes d’Oulmès, de Boukachmir et d’Ait Ichou.

A cette occasion, le Ministre a remis un lot de matériel technique à la Fédération Marocaine des éleveurs de la race Bovine d’Oulmès Zaer pour les besoins de travail des équipes techniques, le suivi et l’encadrement des élevages dans le cadre du programme de préservation et de développement de cette race.

 

Signature d’une convention cadre pour la mise en œuvre du programme de sauvegarde et de développement de la race « blonde d’Oulmès Zaer »

En marge de la cérémonie, une convention cadre a été signée entre le ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et la Fédération Marocaine des Eleveurs de la Race Bovine d'Oulmès Zaer (FMERBOZ), pour la mise en œuvre du programme de sauvegarde et de développement de la race bovine « Blonde d’Oulmes Zaer» pour la période 2023-2030.

D’un montant de 80 Millions de DH, cette convention qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie « Génération Green 2020-2030 » et la mise en œuvre du contrat-programme de développement de la filière viandes rouges, s’articule autour des axes suivants :

 

  • La création des unités pépinières et des circuits de l’insémination artificielle ;
  • La production et le stockage des semences bovines de la race Oulmès Zaer ;
  • Le renforcement des capacités techniques des éleveurs de la race Oulmès Zaer ;
  • L’organisation de concours d’élevage et de foires.
  • La promotion de la race et de ses produits ;
  • Le soutien et la mise à niveau de la Fédération Marocaine des Eleveurs de la Race Bovine d’Oulmès Zaer « FMERBOZ » ;
  • La valorisation des produits de la race (label, IG, AOP...) ;
  • Le développement des conditions d’élevage et aménagement des espaces pastoraux ;
  • Mise en place d’un programme de recherche avec le consortium (IAV, ENA, INRA et ENFI).

La race bovine d'Oulmès Zaer a été identifiée en 1912 et son berceau se situe au niveau des hauts plateaux d’Oulmès et de Zaer. Elle est considérée comme l’une des principales races bovines locales marocaines, reconnue pour sa rusticité et la qualité de ses produits, en particulier la qualité de sa viande, très appréciée par les consommateurs.

20 Jun 2024

Commune d’Oulmès : 24ème édition du concours national de la race bovine « Blonde d’Oulmès Zaer »

  • Un évènement qui s’inscrit dans le cadre du programme de sauvegarde et de développement de la race « Blonde d’Oulmès Zaer »
  • Remise des prix aux meilleurs éleveurs de la race
  • Signature d’une convention cadre pour la mise en œuvre au programme de sauvegarde et de développement de la race bovine Oulmès-Zaer pour la période 2023-2030

 

Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le jeudi 02 novembre 2023 à la Commune d’Oulmès - Province de Khémisset, la cérémonie de remise des prix aux meilleurs éleveurs bovins participant à la 24ème édition du concours national de la race « Blonde d’Oulmès Zaer ». Il était accompagné du Gouverneur de la Province de Khémisset, du Président de la Fédération Marocaine des Eleveurs de la Race Bovine d'Oulmès Zaer (FMERBOZ), du Président de la chambre d’agriculture de la région Rabat-Salé-Kénitra, des professionnels, des élus, ainsi qu’une importante délégation de responsables du ministère.

L’organisation de ce concours s’inscrit dans le cadre du programme de sauvegarde et de développement de la race « Blonde d’Oulmes Zaer ».

Le Ministre a procédé à la remise des prix aux meilleurs éleveurs bovins participant au concours. Au total, 16 prix ont été décernés pour 4 catégories, à savoir, meilleurs taureaux géniteurs, meilleurs taurillons, meilleures vaches et meilleures génisses.

A noter que cette édition a connu la participation de 418 éleveurs et la présentation de 595 têtes de bovins par des commissions techniques spécialisées au niveau de 40 points de rassemblement répartis dans le berceau de la race, à savoir les communes d’Oulmès, de Boukachmir et d’Ait Ichou.

A cette occasion, le Ministre a remis un lot de matériel technique à la Fédération Marocaine des éleveurs de la race Bovine d’Oulmès Zaer pour les besoins de travail des équipes techniques, le suivi et l’encadrement des élevages dans le cadre du programme de préservation et de développement de cette race.

 

Signature d’une convention cadre pour la mise en œuvre du programme de sauvegarde et de développement de la race « blonde d’Oulmès Zaer »

En marge de la cérémonie, une convention cadre a été signée entre le ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et la Fédération Marocaine des Eleveurs de la Race Bovine d'Oulmès Zaer (FMERBOZ), pour la mise en œuvre du programme de sauvegarde et de développement de la race bovine « Blonde d’Oulmes Zaer» pour la période 2023-2030.

D’un montant de 80 Millions de DH, cette convention qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie « Génération Green 2020-2030 » et la mise en œuvre du contrat-programme de développement de la filière viandes rouges, s’articule autour des axes suivants :

 

  • La création des unités pépinières et des circuits de l’insémination artificielle ;
  • La production et le stockage des semences bovines de la race Oulmès Zaer ;
  • Le renforcement des capacités techniques des éleveurs de la race Oulmès Zaer ;
  • L’organisation de concours d’élevage et de foires.
  • La promotion de la race et de ses produits ;
  • Le soutien et la mise à niveau de la Fédération Marocaine des Eleveurs de la Race Bovine d’Oulmès Zaer « FMERBOZ » ;
  • La valorisation des produits de la race (label, IG, AOP...) ;
  • Le développement des conditions d’élevage et aménagement des espaces pastoraux ;
  • Mise en place d’un programme de recherche avec le consortium (IAV, ENA, INRA et ENFI).

La race bovine d'Oulmès Zaer a été identifiée en 1912 et son berceau se situe au niveau des hauts plateaux d’Oulmès et de Zaer. Elle est considérée comme l’une des principales races bovines locales marocaines, reconnue pour sa rusticité et la qualité de ses produits, en particulier la qualité de sa viande, très appréciée par les consommateurs.

20 Jun 2024

Ouverture du 3ème congrès africain sur l’agriculture de conservation

  • L’évènement vise à promouvoir le partage des connaissances et des expériences sur l'agriculture de conservation et la mécanisation agricole durable
  • Le Maroc engagé à asseoir une agriculture résiliente en Afrique aux côtés de ses frères africains

Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le lundi 05 juin 2023 à Rabat, l’ouverture du 3ème congrès africain sur l’agriculture de conservation (3ACCA) organisé du 05 au 08 juin 2023 sous le thème “Construire un avenir résilient en Afrique par l'agriculture de conservation et la mécanisation durable”. Ont prit part à ce congrès, le Ministre de l’alimentation et de l’agriculture du Ghana, M. Bryan Acheampong, le Directeur Général du groupe CGIAR M. Martin Kropff, la Directrice Adjointe de la FAO-Rome, Mme Beth Bechdol et le Représentant de la FAO au Maroc, M. Jean Senahoun, ainsi que des experts régionaux et internationaux, des décideurs de divers secteurs y compris des secteurs public, privé et de la société civile.

 

Cet évènement a pour objectif principal l’échange des connaissances et des expériences sur l’agriculture de conservation et la mécanisation agricole durable, en vue de promouvoir l’apprentissage et accroître la sensibilisation et l’intérêt pour l’adoption et la diffusion de l’agriculture de conservation et la mécanisation agricole durable en Afrique.  Cette initiative est alignée sur la Déclaration de Malabo, l’Agenda 2063 de l’UA et les ODD de l’Afrique.

Dans son allocution d’ouverture, le Ministre a souligné que cette innitivative s’inscrit en droite ligne avec les objectifs du Royaume du Maroc, sous l’égide de Sa Majesté le Roi, Que Dieu l’Assiste, qui placé la collaboration Sud-Sud avec les pays africains au centre des intérêts du Royaume pour renforcer la sécurité alimentaire de l’Afrique face au changement climatique. Il a ajouté que Maroc, dans le cadre de la nouvelle stratégie agricole Generation Green, a lancé un important programme visant à promouvoir l’Agriculture de Conservation sur 1 M Ha à l’horizon 2030. Il a également souligné l’engagement du Maroc à contribuer aux côtés de ses frères africains, à asseoir une agriculture résilente en afrique.

L’Afrique est la région du monde la plus exposée au risque d’insécurité alimentaire compte tenu des effets du changement climatique, de la faible productivité agricole et de la dépendance à l’égard des importations de céréales, ce qui soulève des questions quant à sa capacité à se nourrir elle-même. La prévalence de la sous-alimentation en Afrique est passée de 17,6 % de la population en 2014 à 19,1 % en 2019, soit plus du double de la moyenne mondiale et la plus élevée de toutes les régions du monde.

 

Pour répondre à la demande alimentaire, les pays africains ont besoin d’une transformation de leurs systèmes agroalimentaires, basée sur le développement agricole durable et la gestion rationnelle de leurs ressources naturelles. Le besoin de modernisation est plus prononcé dans l’agriculture intensive durable, incluant l’optimisation de la mécanisation, l’irrigation, les chaînes de valeurs, les services, les finances et les intrants (semences, fertilisants, etc).

La tenue de ce congès s'inscrit dans le contexte de ce nouvel élan de transformation de l'agriculture en Afrique pour la rendre plus durable et plus résiliente face aux changements climatiques.

 

Les efforts de ce congrès devraient permettre de développer un plan d’action efficace visant à :

  • Aider les populations les plus vulnérables à faire face aux effets dévastateurs du changement climatique.
  • Contribuer dans les efforts visant à fournir aux pays africains des stratégies pour accroître la productivité agricole conformément à la Déclaration de Malabo, à l’Agenda 2063 et l’initiative Marocaine Triple A.
  • Renforcer la position de l’Afrique sur l’agriculture de conservation et la mécanisation agricole durable et améliorer la participation effective au 9ème Congrès mondial sur l’agriculture de conservation (9WCCA) prévu en Afrique du Sud en juillet 2024.

La Déclaration de Rabat qui sera lue à l’issue du congrès tracera les axes stratégiques du développement de l’agriculture de conservation et de la mécanisation agricole durable en vue d’asseoir une agriculture résiliente en Afrique.

Le congrès est organisé en collaboration entre le Consortium National de Recherche Agricole (INRA-IAV Hassan II – ENA de Meknès), l’Office National du Conseil Agricole (ONCA), le Réseau africain de l’agriculture de Conservation (ACT), la Commission de l’Union africaine, l’Agence du NEPAD, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Centre international de recherche agricole dans les zones arides (ICARDA) relevant du Groupe CGIAR, la Banque Mondiale et d’autres partenaires nationaux (OCP, UM6P/ Almoutmir, Crédit Agricole du Maroc, fondation AAA, AMAC).

20 Jun 2024

Ouverture du 3ème congrès africain sur l’agriculture de conservation

  • L’évènement vise à promouvoir le partage des connaissances et des expériences sur l'agriculture de conservation et la mécanisation agricole durable
  • Le Maroc engagé à asseoir une agriculture résiliente en Afrique aux côtés de ses frères africains

Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le lundi 05 juin 2023 à Rabat, l’ouverture du 3ème congrès africain sur l’agriculture de conservation (3ACCA) organisé du 05 au 08 juin 2023 sous le thème “Construire un avenir résilient en Afrique par l'agriculture de conservation et la mécanisation durable”. Ont prit part à ce congrès, le Ministre de l’alimentation et de l’agriculture du Ghana, M. Bryan Acheampong, le Directeur Général du groupe CGIAR M. Martin Kropff, la Directrice Adjointe de la FAO-Rome, Mme Beth Bechdol et le Représentant de la FAO au Maroc, M. Jean Senahoun, ainsi que des experts régionaux et internationaux, des décideurs de divers secteurs y compris des secteurs public, privé et de la société civile.

 

Cet évènement a pour objectif principal l’échange des connaissances et des expériences sur l’agriculture de conservation et la mécanisation agricole durable, en vue de promouvoir l’apprentissage et accroître la sensibilisation et l’intérêt pour l’adoption et la diffusion de l’agriculture de conservation et la mécanisation agricole durable en Afrique.  Cette initiative est alignée sur la Déclaration de Malabo, l’Agenda 2063 de l’UA et les ODD de l’Afrique.

Dans son allocution d’ouverture, le Ministre a souligné que cette innitivative s’inscrit en droite ligne avec les objectifs du Royaume du Maroc, sous l’égide de Sa Majesté le Roi, Que Dieu l’Assiste, qui placé la collaboration Sud-Sud avec les pays africains au centre des intérêts du Royaume pour renforcer la sécurité alimentaire de l’Afrique face au changement climatique. Il a ajouté que Maroc, dans le cadre de la nouvelle stratégie agricole Generation Green, a lancé un important programme visant à promouvoir l’Agriculture de Conservation sur 1 M Ha à l’horizon 2030. Il a également souligné l’engagement du Maroc à contribuer aux côtés de ses frères africains, à asseoir une agriculture résilente en afrique.

L’Afrique est la région du monde la plus exposée au risque d’insécurité alimentaire compte tenu des effets du changement climatique, de la faible productivité agricole et de la dépendance à l’égard des importations de céréales, ce qui soulève des questions quant à sa capacité à se nourrir elle-même. La prévalence de la sous-alimentation en Afrique est passée de 17,6 % de la population en 2014 à 19,1 % en 2019, soit plus du double de la moyenne mondiale et la plus élevée de toutes les régions du monde.

 

Pour répondre à la demande alimentaire, les pays africains ont besoin d’une transformation de leurs systèmes agroalimentaires, basée sur le développement agricole durable et la gestion rationnelle de leurs ressources naturelles. Le besoin de modernisation est plus prononcé dans l’agriculture intensive durable, incluant l’optimisation de la mécanisation, l’irrigation, les chaînes de valeurs, les services, les finances et les intrants (semences, fertilisants, etc).

La tenue de ce congès s'inscrit dans le contexte de ce nouvel élan de transformation de l'agriculture en Afrique pour la rendre plus durable et plus résiliente face aux changements climatiques.

 

Les efforts de ce congrès devraient permettre de développer un plan d’action efficace visant à :

  • Aider les populations les plus vulnérables à faire face aux effets dévastateurs du changement climatique.
  • Contribuer dans les efforts visant à fournir aux pays africains des stratégies pour accroître la productivité agricole conformément à la Déclaration de Malabo, à l’Agenda 2063 et l’initiative Marocaine Triple A.
  • Renforcer la position de l’Afrique sur l’agriculture de conservation et la mécanisation agricole durable et améliorer la participation effective au 9ème Congrès mondial sur l’agriculture de conservation (9WCCA) prévu en Afrique du Sud en juillet 2024.

La Déclaration de Rabat qui sera lue à l’issue du congrès tracera les axes stratégiques du développement de l’agriculture de conservation et de la mécanisation agricole durable en vue d’asseoir une agriculture résiliente en Afrique.

Le congrès est organisé en collaboration entre le Consortium National de Recherche Agricole (INRA-IAV Hassan II – ENA de Meknès), l’Office National du Conseil Agricole (ONCA), le Réseau africain de l’agriculture de Conservation (ACT), la Commission de l’Union africaine, l’Agence du NEPAD, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Centre international de recherche agricole dans les zones arides (ICARDA) relevant du Groupe CGIAR, la Banque Mondiale et d’autres partenaires nationaux (OCP, UM6P/ Almoutmir, Crédit Agricole du Maroc, fondation AAA, AMAC).

20 Jun 2024

Province de Khémisset : visite de la station de recherche de Marchouch de l’INRA et de l’ICARDA

  • La création variétale constitue l’un des leviers importants pour accompagner la nouvelle stratégie agricole
  • La plateforme de Marchouch est l’une des plus grandes stations expérimentales de l’INRA en matière de développement des nouvelles variétés et de production de semences parentales destinées à la multiplication
  • Développement de variétés tolérantes à la sécheresse

Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a effectué, le mardi 11 avril 2023, une visite de terrain à la station de recherche de Marchouch de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) et du Centre International de Recherche Agricole dans les Zones Arides (ICARDA) située au niveau de la Province de Khémisset. Il était accompagné du Gouverneur de la Province de Khémisset, de professionnels, des élus, ainsi qu’une importante délégation de responsables du Ministère.

La visite a pour objectif de prendre connaissance des programmes de recherche de l’INRA et de l’ICARDA. Ces programmes portent sur les domaines de l’amélioration génétique des céréales, légumineuses et fourragères, l’agronomie et en particulier le semis direct. Il s’agit également de prendre connaissance des variétés développées récemment qui ont une tolérance à la sécheresse et du programme de multiplication des semences.

A noter que dans le cadre de la nouvelle stratégie agricole ″Génération Green 2020-2030″, l’INRA en collaboration avec l’ICARDA, est appelé dans le cadre de son programme de recherche 2020-2030 à développer entre 30 et 50 nouvelles variétés (toutes filières confondues) avec une augmentation du rendement d’au moins 50%. Ces objectifs visent à renforcer la compétitivité des filières, l’adaptation au changement climatique et la gestion durable des ressources naturelles.

 

En effet, la création variétale, en tant que vecteur novateur, constitue l’un des leviers importants pour accompagner la nouvelle stratégie agricole. Elle constitue un facteur clé pour l’amélioration et la pérennisation de la production, à travers l’amélioration de la productivité et de la qualité et des résistances au stress biotique et abiotique.

 

Une attention particulière est également accordée par l’INRA à la diffusion et au transfert de ses nouvelles obtentions. C’est dans ce contexte que l’INRA a adopté une approche de transfert basée sur les « plateformes de démonstration de ses nouvelles obtentions » pour la promotion et la communication sur ses nouvelles variétés de céréales, légumineuses alimentaires et oléagineux. Ces plateformes sont installées dans quatre domaines expérimentaux de l’INRA représentant les principaux bassins de production à savoir Saïs (Douyet), Zaër (Marchouch), Tadla (Afourer), et Haouz (Tassaout). Destinées aux agriculteurs et à l’ensemble des partenaires institutionnels et professionnels, elles visent à montrer le progrès génétique de ces nouvelles obtentions et permettre aux différentes parties prenantes de s’enquérir de leurs qualités agronomiques, physiologiques et technologiques, afin d’augmenter le taux de leur utilisation et appropriation par les agriculteurs, les producteurs et les sociétés semencières. A titre d’exemple, la nouvelle variété de blé dur « Nachit » produit 30% en moyenne de plus qu’une variété moins tolérante à la sécheresse, la variété de blé tendre « Malika » a pu également enregistrer un rendement grain de 60 qx/Ha soit un gain en rendement de 20 %. De même, la variété d’orge « Chifaa » inscrite en 2016, constitue la première variété d’orge à grain nu dans le continent africain ayant une teneur en beta glucane de 8%. 

Par ailleurs, la visite des plateformes a permis de passer en revue le programme du semis direct ainsi que le programme de multiplication des semences de pré-base et de base des nouvelles variétés concédées ou en phase de concession.

20 Jun 2024

Province de Khémisset : visite de la station de recherche de Marchouch de l’INRA et de l’ICARDA

  • La création variétale constitue l’un des leviers importants pour accompagner la nouvelle stratégie agricole
  • La plateforme de Marchouch est l’une des plus grandes stations expérimentales de l’INRA en matière de développement des nouvelles variétés et de production de semences parentales destinées à la multiplication
  • Développement de variétés tolérantes à la sécheresse

Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a effectué, le mardi 11 avril 2023, une visite de terrain à la station de recherche de Marchouch de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) et du Centre International de Recherche Agricole dans les Zones Arides (ICARDA) située au niveau de la Province de Khémisset. Il était accompagné du Gouverneur de la Province de Khémisset, de professionnels, des élus, ainsi qu’une importante délégation de responsables du Ministère.

La visite a pour objectif de prendre connaissance des programmes de recherche de l’INRA et de l’ICARDA. Ces programmes portent sur les domaines de l’amélioration génétique des céréales, légumineuses et fourragères, l’agronomie et en particulier le semis direct. Il s’agit également de prendre connaissance des variétés développées récemment qui ont une tolérance à la sécheresse et du programme de multiplication des semences.

A noter que dans le cadre de la nouvelle stratégie agricole ″Génération Green 2020-2030″, l’INRA en collaboration avec l’ICARDA, est appelé dans le cadre de son programme de recherche 2020-2030 à développer entre 30 et 50 nouvelles variétés (toutes filières confondues) avec une augmentation du rendement d’au moins 50%. Ces objectifs visent à renforcer la compétitivité des filières, l’adaptation au changement climatique et la gestion durable des ressources naturelles.

 

En effet, la création variétale, en tant que vecteur novateur, constitue l’un des leviers importants pour accompagner la nouvelle stratégie agricole. Elle constitue un facteur clé pour l’amélioration et la pérennisation de la production, à travers l’amélioration de la productivité et de la qualité et des résistances au stress biotique et abiotique.

 

Une attention particulière est également accordée par l’INRA à la diffusion et au transfert de ses nouvelles obtentions. C’est dans ce contexte que l’INRA a adopté une approche de transfert basée sur les « plateformes de démonstration de ses nouvelles obtentions » pour la promotion et la communication sur ses nouvelles variétés de céréales, légumineuses alimentaires et oléagineux. Ces plateformes sont installées dans quatre domaines expérimentaux de l’INRA représentant les principaux bassins de production à savoir Saïs (Douyet), Zaër (Marchouch), Tadla (Afourer), et Haouz (Tassaout). Destinées aux agriculteurs et à l’ensemble des partenaires institutionnels et professionnels, elles visent à montrer le progrès génétique de ces nouvelles obtentions et permettre aux différentes parties prenantes de s’enquérir de leurs qualités agronomiques, physiologiques et technologiques, afin d’augmenter le taux de leur utilisation et appropriation par les agriculteurs, les producteurs et les sociétés semencières. A titre d’exemple, la nouvelle variété de blé dur « Nachit » produit 30% en moyenne de plus qu’une variété moins tolérante à la sécheresse, la variété de blé tendre « Malika » a pu également enregistrer un rendement grain de 60 qx/Ha soit un gain en rendement de 20 %. De même, la variété d’orge « Chifaa » inscrite en 2016, constitue la première variété d’orge à grain nu dans le continent africain ayant une teneur en beta glucane de 8%. 

Par ailleurs, la visite des plateformes a permis de passer en revue le programme du semis direct ainsi que le programme de multiplication des semences de pré-base et de base des nouvelles variétés concédées ou en phase de concession.

20 Jun 2024

Ouverture de la 18ème édition du Grand Tournoi d'Amitié (GTA) qui rassemble les Ecoles et Universités du Royaume

  • Un événement annuel qui rassemble les écoles et universités du Royaume autour de compétitions sportives, culturelles et artistiques
  • Inauguration officielle du nouveau terrain de football de l'IAV Hassan II
  • Signature de la Charte du Grand Tournoi d'Amitié

Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le vendredi 03 mars 2023 à Rabat, la cérémonie d'ouverture de la 18ème édition du Grand Tournoi d'Amitié (GTA), organisé par l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II.

Le grand tournoi d’amitié est un événement annuel qui rassemble les Ecoles et universités du Royaume autour de compétitions sportives, culturelles et artistiques en vue de consolider les liens d’amitié entre les futurs cadres du Maroc, à travers le partage de valeurs communes. Il offre une occasion unique pour les étudiants de se connecter, de partager et d'apprendre les uns des autres et se sentir partie intégrante d'une communauté plus large.

Dans son mot d’ouverture, le Ministre a indiqué que cet événement emblématique offre aux étudiants une occasion unique pour démontrer leurs talents sportifs, promouvoir les échanges et renforcer les liens avec leurs pairs dans des compétitions amicales. Il a par ailleurs souligné que l’enseignement supérieur agricole est un levier important de la politique de développement agricole et rural du Maroc à travers l’accompagnement des politiques sectorielles notamment le Plan Maroc Vert et la nouvelle stratégie Génération Green qui ambitionne de former 10.000 lauréats à l’horizon 2030 en vue de mettre à la disposition du marché du travail des compétences capables de contribuer au développement socio-économique du pays. Le Ministre a également souligné l'importance accordée à l'épanouissement des jeunes, à la promotion de la diversité culturelle et de la pluralité des talents notamment à travers la mise en place de programmes et politiques visant à promouvoir le développement personnel et professionnel des jeunes.

Le Ministre a présidé à cette occasion, l'inauguration du nouveau terrain de football de l'IAV Hassan II. Ce dernier répond aux normes de la FIFA, ce qui permettra aux joueurs de disputer des matchs dans les meilleures conditions.

Il a également présidé la signature d’une charte par les Bureaux des Etudiants (BDE) de toutes les écoles et universités qui participent au tournoi. Cette charte est un appel pour faire du sport universitaire un levier pour l'épanouissement de la jeunesse marocaine et la promotion de la pluralité des talents du pays. Elle vise à renforcer les liens d'amitié et la compréhension mutuelle entre les différentes communautés, en célébrant la richesse culturelle et la diversité des talents.

 

A noter que le Grand Tournoi d'Amitié (GTA) a lieu du 3 au 5 mars 2023 et comprend un programme riche en activités sportives, culturelles et artistiques.

20 Jun 2024

Ouverture de la 18ème édition du Grand Tournoi d'Amitié (GTA) qui rassemble les Ecoles et Universités du Royaume

  • Un événement annuel qui rassemble les écoles et universités du Royaume autour de compétitions sportives, culturelles et artistiques
  • Inauguration officielle du nouveau terrain de football de l'IAV Hassan II
  • Signature de la Charte du Grand Tournoi d'Amitié

Le Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le vendredi 03 mars 2023 à Rabat, la cérémonie d'ouverture de la 18ème édition du Grand Tournoi d'Amitié (GTA), organisé par l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II.

Le grand tournoi d’amitié est un événement annuel qui rassemble les Ecoles et universités du Royaume autour de compétitions sportives, culturelles et artistiques en vue de consolider les liens d’amitié entre les futurs cadres du Maroc, à travers le partage de valeurs communes. Il offre une occasion unique pour les étudiants de se connecter, de partager et d'apprendre les uns des autres et se sentir partie intégrante d'une communauté plus large.

Dans son mot d’ouverture, le Ministre a indiqué que cet événement emblématique offre aux étudiants une occasion unique pour démontrer leurs talents sportifs, promouvoir les échanges et renforcer les liens avec leurs pairs dans des compétitions amicales. Il a par ailleurs souligné que l’enseignement supérieur agricole est un levier important de la politique de développement agricole et rural du Maroc à travers l’accompagnement des politiques sectorielles notamment le Plan Maroc Vert et la nouvelle stratégie Génération Green qui ambitionne de former 10.000 lauréats à l’horizon 2030 en vue de mettre à la disposition du marché du travail des compétences capables de contribuer au développement socio-économique du pays. Le Ministre a également souligné l'importance accordée à l'épanouissement des jeunes, à la promotion de la diversité culturelle et de la pluralité des talents notamment à travers la mise en place de programmes et politiques visant à promouvoir le développement personnel et professionnel des jeunes.

Le Ministre a présidé à cette occasion, l'inauguration du nouveau terrain de football de l'IAV Hassan II. Ce dernier répond aux normes de la FIFA, ce qui permettra aux joueurs de disputer des matchs dans les meilleures conditions.

Il a également présidé la signature d’une charte par les Bureaux des Etudiants (BDE) de toutes les écoles et universités qui participent au tournoi. Cette charte est un appel pour faire du sport universitaire un levier pour l'épanouissement de la jeunesse marocaine et la promotion de la pluralité des talents du pays. Elle vise à renforcer les liens d'amitié et la compréhension mutuelle entre les différentes communautés, en célébrant la richesse culturelle et la diversité des talents.

 

A noter que le Grand Tournoi d'Amitié (GTA) a lieu du 3 au 5 mars 2023 et comprend un programme riche en activités sportives, culturelles et artistiques.

20 Jun 2024

Guichet Unique Electronique du FDA (GUE)

Le Ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts a lancé le Guichet Unique Electronique (GUE), dédié au dépôt électronique des dossiers de demandes de subvention dans le cadre du Fonds de Développement Agricole.

20 Jun 2024

Guichet Unique Electronique du FDA (GUE)

Le Ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts a lancé le Guichet Unique Electronique (GUE), dédié au dépôt électronique des dossiers de demandes de subvention dans le cadre du Fonds de Développement Agricole.

20 Jun 2024

Les cookies

Dans le cadre de l’amélioration de ses services, des cookies pourront être placés sur l’ordinateur de l’utilisateur en vue de générer des statistiques sur l’utilisation du site Internet du Ministère de l'Agriculture (les pages les plus visitées, la fréquence d’accès au site, etc). Les statistiques générées à l’aide de ces cookies sont conservées pour une durée de deux ans.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Plus d'informations