Skip to main content
20/10/2023
  • Des mesures incitatives et encourageantes pour la réussite de la campagne agricole qui démarre
  • Poursuite du programme national d’extension du semis direct sur une superficie de 200.000 ha pour atteindre 1 million d’ha à l’horizon 2030  
  • Lancement d’un programme d’irrigation de complément
  • Visite et lancement de projets agricoles

 

Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le vendredi 20 octobre 2023, au niveau de la commune de Sidi M’Hamed Ben Rahal dans la Province de Settat, le lancement officiel de la campagne agricole 2023-2024. Il était accompagné du Gouverneur de la Province de Settat, du Président de la région Casablanca-Settat, du Président de la Fédération des chambres d’agriculture, des présidents des chambres régionales de l’agriculture, du président du directoire du Crédit Agricole du Maroc, des présidents des fédérations interprofessionnelles des filières de production, du représentant du président de la Confédération Marocaine de L'Agriculture et du Développement Rural (COMADER), de responsables de la Mutuelle Agricole Marocaine d’Assurances (MAMDA) et de responsables centraux et régionaux du Ministère.

 

Le lancement de la campagne agricole intervient après une campagne 2022-2023 marquée par un déficit pluviométrique important et une répartition temporelle irrégulière des précipitations ; une situation aggravée par la succession des années de sècheresse durant les cinq dernières campagnes et une conjoncture caractérisée par un renchérissement des coûts des intrants.

 

Les principales mesures et incitations au titre de l’actuelle campagne agricole

 

Face à des défis liés notamment à la rareté de l’eau et la cherté des intrants agricoles, et dans le cadre des efforts déployés pour la mise en œuvre de la stratégie Génération Green 2020-2030, le Ministère a pris une série de mesures et dispositions, en matière notamment, d’approvisionnement en facteurs de production (semences et engrais), de développement des filières agricoles, de gestion de l’eau d’irrigation, d’assurance agricole, de financement et d’accompagnement des agriculteurs pour réussir la campagne agricole.

 

Concernant les semences, le Ministère mobilise environ 1,1 millions de quintaux de semences sélectionnées des céréales à des prix incitatifs, à travers la commercialisation des semences céréalières à des prix de vente subventionnés à hauteur de 210 dh/quintal pour le blé tendre et l’orge et ; 290 dh/quintal pour le blé dur.

Le prix de vente subventionné des semences céréalières (catégorie R2) est de 400 dh/quintal pour le Blé tendre et l’orge et 620 dh/quintal pour le blé dur.

 

L’acquisition des semences et des plants de tomate ronde et d’oignon et de semences de pomme de terre est subventionnée à hauteur de 50% pour réduire le coût de production et assurer la production de ces produits maraichers pour l’approvisionnement du marché national.

 

La politique de proximité est renforcée à travers la rationalisation du réseau de distribution et le suivi quotidien des ventes.

 

Concernant les engrais, le marché sera approvisionné à hauteur de 600.000 tonnes d’engrais phosphatés, au même prix de la campagne précédente. Pour les engrais azotés, qui sont totalement importés, l’approvisionnement du marché national en quantités suffisantes pour environ 500.000 tonnes à des prix subventionnés de 240 Dh/Ql pour l’Ammonitrate d’azote 33%, de 330 Dh/Ql pour l’Urée 46% et 150 Dh/Ql pour le sulfate d’ammonium 21% à travers des centres de ventes, à un prix subventionné et ce, pour maintenir les prix à des niveaux accessibles pour les agriculteurs sur tout le territoire national.

 

Par ailleurs, l’octroi d’aides aux analyses de laboratoire (sol, eaux et plantes) est maintenu.

 

Par ailleurs, l’encouragement de l’investissement dans le secteur agricole continue en octroyant des incitations dans le cadre du Fonds de Développement Agricole (FDA) avec le maintien des aides en vigueur et la mise en place de nouvelles aides introduites depuis le début de la mise en œuvre de la stratégie Génération Green.

 

La consolidation et le développement des filières agricoles (15 filières végétales et 4 filières animales) s’inscrit dans le cadre de contrats-programmes de nouvelle génération signés entre le Gouvernement et les fédérations interprofessionnelles des filières de production le 4 mai 2023. Ces contrats-programmes sont mis en œuvre à travers des plans d’actions annuels.

 

Le programme national de semis direct des céréales sera poursuivi sur une superficie de 200.000 ha, avec l’objectif d’atteindre 1 million d’ha à horizon 2030. Dans ce cadre, le Ministère prévoit l’acquisition et la distribution de 130 semoirs de semis direct au profit des coopératives agricoles et le renforcement de la sensibilisation et de l’accompagnement des agriculteurs pour adopter cette technique.

Cette technique permet la réalisation de l’opération de semis sans aucun travail de préparation du sol. S’appuyant sur des semoirs spéciaux, cette technique permet notamment, de préserver la fertilité et l’humidité des sols, d’améliorer le rendement céréalier et de réduire les émissions de carbone.

 

Un programme national d’irrigation de complément des céréales est lancé dans l’objectif de contribuer à assurer et à stabiliser la production des céréales. A terme, l’objectif est d’atteindre une superficie de 1 million d’hectares avec l’allocation à terme de 1,5 milliards de m3 des ressources en eau  à l’irrigation de complément des céréales.

 

Et suite aux Hautes instructions Royales pour atténuer les effets du déficit pluviométrique important enregistré durant la campagne agricole en cours, le programme mis en place par le Gouvernement pour venir en aide aux agriculteurs et aux éleveurs, prévoit dans la composante appui aux filières animales, la distribution de l’orge subventionné et de l’aliment composé subventionné au profit des éleveurs de bovins à un prix de 2 DH/Kg et 2,5 DH/Kg respectivement, à hauteur de 18 Millions de Qx d’orge et 6 Millions de Qx d’aliments composés.

 

Prévisions de production des filières agricoles

 

Concernant la production des filières agricoles qui sont en début de période de récolte, la production attendue d'agrumes pourrait atteindre environ 1,69 millions de tonnes, soit une augmentation de 5% par rapport à la campagne précédente (1,6 millions de tonnes).

 

La production prévisionnelle des olives est estimée à 1,07 millions de tonnes, similaire à la campagne précédente.

 

La production des dattes est estimée à 115 mille tonnes, soit une augmentation de 6,5% par rapport à la campagne précédente (108 mille tonnes).

 

Pour le bon déroulement de la campagne agricole, les services du Ministère restent mobilisés pour un suivi continu de l'évolution de la campagne agricole en coordination avec l’ensemble des acteurs concernés, avec l’accompagnement des agriculteurs à travers les actions de proximité et de conseil agricole.

 

Visite et lancement de projets agricoles

 

En marge du lancement de la campagne agricole, le Ministre a visité le centre de SONACOS de Sidi El Aidi pour la constatation des stocks disponibles de semences céréalières sélectionnées mises à la disposition des agriculteurs pour la campagne 2024/2025.    

 

Au niveau de la commune de Sidi M’hamed Ben Rahal, le Ministre a procédé au lancement de l’opération de semis direct dans le cadre du programme national de semis direct, comme il a présidé la cérémonie de signature de conventions de distribution de 30 semoirs de semis direct au profit des coopératives de la région Casablanca-Settat.

 

A Machraa Ben Abbou, le Ministre a pris connaissance du programme de réhabilitation et d’aménagement des pistes rurales dans le cadre du Programme de Réduction des Disparités Territoriales et Sociales (PRDTS) de la Région Casablanca-Settat. Il a à cette occasion, présidé le lancement des travaux de construction d’une piste rurale sur 15,7 km, reliant la route nationale RN9 à la route régionale RR314. D’un coût global de 16,8 millions de dhs, cette piste  permettra de désenclaver 10 douars et profitera à 13 000 bénéficiaires. Elle permettra de faciliter l’accès aux services principaux, de faciliter le transport et l’accès des produits agricoles aux marchés.

Les cookies

Dans le cadre de l’amélioration de ses services, des cookies pourront être placés sur l’ordinateur de l’utilisateur en vue de générer des statistiques sur l’utilisation du site Internet du Ministère de l'Agriculture (les pages les plus visitées, la fréquence d’accès au site, etc). Les statistiques générées à l’aide de ces cookies sont conservées pour une durée de deux ans.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Plus d'informations