Ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts

APPEL A MANIFESTATION D’INTERET ETABLISSEMENT D’UN PARTENARIAT PUBLIC PRIVE POUR LA GESTION ET LA MAINTENANCE DU RESEAU D’IRRIGATION A L’AVAL DU BARRAGE DE KADDOUSSA

La vallée du Moyen Guir a connu un développement accru des investissements agricoles grâce à la disponibilité des ressources en eau souterraines. Cette disponibilité de l’eau conjuguée aux incitations accordées par l’Etat, dans le cadre du Plan Maroc Vert pour le développement de la filière des dattes, a encouragé les promoteurs à investir dans de grandes fermes en monoculture intensive de palmier dattier.

Parallèlement à l’installation des investisseurs le long de l’axe Meski-Boudnib, les jeunes promoteurs originaires des oasis  ont développé une agriculture irriguée intensive sur de petites superficies basée sur les mêmes techniques et technologies modernes.

Cette dynamique agricole tirée par la disponibilité de l’eau souterraine et par l’accompagnement de l’Etat commence à exercer une pression sans précédent sur la nappe souterraine qui risque à terme d’entrainer une baisse de niveau d’eau et menacer la rentabilité et la durabilité des investissements.

Cette situation a sollicité l’intervention des pouvoirs publics qui ont mis en place le projet « Développement de l’irrigation et adaptation de l’agriculture irriguée aux changements climatiques à l’aval du barrage de Kaddoussa » (Province d’Errachidia).

Ce projet vise à sécuriser l’agriculture irriguée dans la zone à partir des eaux de surface du barrage de Kaddoussa en :

  • Mobilisant en année moyenne un volume d’environ 30 Mmdont 10 Mm3  réservés pour la réalimentation des oasis traditionnelles (825 ha) et 20 Mm3  réservés à irriguer les extensions des investisseurs (3000 ha) et des promoteurs ayants droits (1175 ha) ;
  • Desservant près de 5 000 ha, dont 825 ha sont des oasis traditionnelles, pour lesquels des droits d’eau seront restitués en compensation de la réduction des eaux de crues et du débit du cours d’eau provoqués par l’installation du barrage.

Le Gouvernement a prévu la mise en place d’un contrat de nappe permettant de fixer des quotas de prélèvements d’eau souterraine et d’établir un système de suivi, de contrôle et de sanctions pour les dépassements des volumes autorisés.

Le Gouvernement a préalablement organisé une campagne de souscription à l’eau du barrage afin d’évaluer la demande totale en eau d’irrigation et d’optimiser le dimensionnement du futur réseau d’irrigation. Les dotations en eau à partir du réseau de distribution de l’eau du barrage Kadoussa sont fixées à 5000 m3/ ha/ an.

Le Gouvernement compte réaliser ce projet dans le cadre d’une délégation de service public avec la participation du secteur privé pour la gestion et la maintenance des infrastructures de distribution de l’eau. La délégation aura une durée initiale de 5 ans d’exploitation.

Durant la phase d’exploitation, le délégataire sera rémunéré par une redevance trimestrielle payée par l’autorité délégante et une part de la redevance de l’eau d’irrigation qu’il collectera auprès des usagers à un tarif fixé par l’Etat. Il est à noter que la gestion du réseau d’irrigation concernera le volume moyen annuel de 30 Mm3 à distribuer dont 20 Mm3 à distribuer aux investisseurs moyennant recouvrement de redevances et 10 Mm3 à restituer aux oasis traditionnelles existantes sans recouvrement de redevances.

Le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts souhaite identifier et entrer en contact dès à présent avec des investisseurs et/ou opérateurs privés potentiellement intéressés. 

Les sociétés et consortia qui souhaitent participer au processus de pré-qualification devront télécharger l’engagement de confidentialité à partir de la plateforme électronique offres.agroconcept.ma.

L’Engagement de Confidentialité dûment signé devra être envoyé par e-mail aux adresses suivantes : a.elbouari@agriculture.gov.ma, m.ouhssain@agriculture.gov.ma, hbenabderrazik@gmail.com (Conseiller du Ministère pour le projet).

Dès le dépôt de l’Engagement de Confidentialité dûment signé, la société aura accès au site offres.agroconcept.ma  où elle trouvera tous les documents relatif au projet faisant l’objet d’une délégation de service public notamment un Mémorandum d’Information décrivant le cadre politique et économique du Maroc, le Projet et la structure de la transaction ainsi qu’un dossier pré-qualificatif expliquant le détail du contrat de délégation.

Les sociétés et organismes intéressés devront déposer leur dossier de pré-qualification au plus tard le 20 Mai 2021 à 10h00 min à l’adresse ci-dessous ou via le lien dropbox  https://app.box.com/s/bfrzriw52zge253wjej3b3o4qme43rye. La procédure de soumission électronique est détaillée dans le dossier pré-qualificatif.

Les candidats qui seront pré-qualifiés, participeront dans une seconde étape à l’appel d’offres qui sera lancé pour la sélection du partenaire stratégique.

Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts

Direction de l’Irrigation et de l’Aménagement de l’Espace Agricole

Division de la Promotion et de la Régulation des PPP en Irrigation

B.P : 607 Station Dbagh, Avenue Hassan II, Rabat, Maroc

Tél: (212) (0) 537 10 31 74/78

Fax: (212) 5 37 29 75 44

E-mail : a.elbouari@agriculture.gov.ma & m.ouhssain@agriculture.gov.ma

Conseiller du Ministère pour le projet : groupement : BRLi-Agro Concept E-mail : hbenabderrazik@gmail.com

13/02/2020

Agenda

«  
  »
L M M J V S D
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30