Ministère de l'Agriculture et de la Pêche Maritime

La nouvelle stratégie relative au développement du « Conseil Agricole » a été élaborée par le Département de l'Agriculture avec pour objectif l'accompagnement des agriculteurs et le transfert du savoir-faire agricole sur le terrain.

Cette stratégie vient pallier les nombreuses déficiences constatées dans le dispositif dit de " vulgarisation", qui pêchait par sa faible couverture régionale, ses moyens inadaptés, et la faiblesse des ressources humaines et financières qui lui sont consacrées.

Le lancement de cette stratégie sous sa nouvelle appellation de "Conseil Agricole", marque donc une rupture qui vise la valorisation de ce maillon essentiel et incontournable de la chaîne de production en vue de la modernisation des pratiques des agriculteurs. Inspirée de plusieurs expériences internationales, la nouvelle stratégie de «Conseil agricole » s'articule autour de 3 axes :

  • Le développement du conseil agricole privé, en le dotant d’un cadre légal approprié, et le subventionnement dégressif des prestations de conseil agricoles sous certaines conditions. La pluralité des acteurs de Conseil Agricole, ainsi consacrée, devra stimuler la performance des Conseillers et à améliorer le service aux agriculteurs, en adaptant l'offre à leurs besoins spécifiques.
  • La redynamisation des services de l'Etat à travers la modernisation des structures de proximité, la restructuration du réseau autour de 16 Centres Régionaux, le renforcement et formation des effectifs de conseillers et la mise en place de nouveaux outils modernes de communication et de gestion des connaissances.
  • La responsabilisation des instances représentatives des agriculteurs (chambres d’Agriculture et interprofessions) à travers un engagement contractuel sur une feuille de route et le renforcement de la coordination globale du dispositif.

La nouvelle stratégie de Conseil agricole prévoit également la mise en place d’outils d’information et de communication moderne afin de généraliser l’information agricole. Un centre d’appel, des sites Internet, des programmes spécialisés sur les médias de masse sont ainsi prévus dans le dispositif mis en place par le Département de l’Agriculture.

Ainsi, le nouveau dispositif permettra à l'Etat de continuer à garantir un service public de proximité pour tous les agriculteurs, tout en régulant et en incitant le développement du conseil agricole privé.

09/09/2014

Agenda

L M M J V S D
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30