Ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts

Visite Royale à la République Fédérale Démocratique d'Ethiopie

19/11/2016,

SM le Roi et le Chef de l'Etat éthiopien président la cérémonie de signature de sept conventions et accords bilatéraux Public/Public

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, et le Président de la République Fédérale Démocratique d'Ethiopie, SEM. Mulatu Teshome, ont présidé, samedi au Palais national à Addis Abeba, la cérémonie de signature de sept conventions et accords bilatéraux Public/Public.

S'inscrivant en droite ligne de l'orientation royale tendant à renforcer le partenariat Sud/Sud, ces accords constituent un cadre juridique étoffé et opérationnel, à même de structurer une collaboration fructueuse entre les gouvernements des deux pays.

Ils couvrent des domaines aussi divers que les services aériens, la coopération en matière fiscale, la protection des investissements, l’agriculture et les énergies renouvelables.

Ainsi, il a été procédé à la signature d’un mémorandum d’entente sur la coopération économique, scientifique, technique et culturelle, par M. Nasser Bourita, ministre délégué aux Affaires Etrangères et de la Coopération et M. Taye Atske Selassie, ministre d’Etat éthiopien aux Affaires Etrangères.

La deuxième convention est un accord relatif aux services aériens. Elle a été signée par M. Nasser Bourita et M. Ahmed Chide, ministre éthiopien des transports.

La troisième convention est un mémorandum d’entente en matière de promotion du commerce. Elle a été signée par M. Nasser Bourita et M. Bekele Bulado, ministre éthiopien du commerce.

La quatrième convention tend à éviter la double imposition et à prévenir l’évasion fiscale en matière d'impôts sur le revenu. Elle a été signée par M. Mohamed Boussaid, ministre de l’Economie et des Finances et M. Abraham Tekeste, ministre éthiopien des finances et de la coopération économique.

La cinquième convention est un accord en matière de promotion et de protection réciproque des investissements. Elle a été signée par M. Mohamed Boussaid et M. Fitsum Arega, Commissaire de la Commission éthiopienne d'investissement.

La sixième convention est un accord de coopération dans le domaine agricole. Elle a été signée par M. Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche Maritime et M. Eyassou Abraha, ministre éthiopien de l’agriculture et du développement des ressources naturelles.

La septième convention est un projet d’accord de coopération dans le domaine des énergies renouvelables. Elle a été signée par M. Mustapha Bakkoury, Président de MASEN et M. Engineer Sileshi Bekele, Ministre éthiopien de l’eau, de l’irrigation et de l’électricité.

Cette cérémonie de signature s’est déroulée en présence des membres de la délégation officielle accompagnant SM le Roi, de plusieurs membres du gouvernement éthiopien, et d'opérateurs économiques des deux pays.

Au terme de cette cérémonie, Sa Majesté le Roi, que Dieu L'assiste, a signé le Livre d'or du Palais national d'Ethiopie.

 

Le Maroc et l’Ethiopie déterminés à renforcer l’échange d’expertises dans le domaine agricole (M. Akhannouch)

Rabat, 19/11/2016

L’accord de coopération maroco-éthiopien dans le domaine agricole devra favoriser l’échange d’expertises entre les deux pays, a indiqué, samedi à Addis-Abeba, M. Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche Maritime.

Cette convention permettra aux deux pays de relever les défis qui se posent en matière agricole, notamment à travers l’intensification de la production agricole et animalière, a indiqué M. Akhannouch, dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de signature de l’accord de coopération dans le domaine agricole, présidée par SM le Roi Mohammed VI et le Président de la République Fédérale Démocratique d'Ethiopie, SEM. Mulatu Teshome.

La convention signée prévoit un échange d’expérience entre le Maroc et l’Ethiopie, notamment l’expertise accumulée par le Royaume dans le cadre du plan Maroc vert, a poursuivi M. Akhannouch, notant que les domaines de coopération concerneront les infrastructures hydro-agricoles, la valorisation des produits, la formation et la recherche.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président de la République Fédérale Démocratique d'Ethiopie, SEM. Mulatu Teshome, avaient présidé la cérémonie de signature de sept conventions et accords bilatéraux Public/Public, couvrant des domaines aussi divers que les services aériens, la coopération en matière fiscale, la protection des investissements, l’agriculture et les énergies renouvelables.

 

Ethiopie : L'agriculture, un secteur prometteur

Addis-Abeba, 19/11/2016

La République fédérale démocratique d'Éthiopie, où Sa Majesté le Roi Mohammed VI a entamé une visite officielle, est un vaste pays de la Corne de l'Afrique, dont 58 % du territoire se situe à plus de 2.000 mètres d'altitude. Il est drainé par plusieurs fleuves (le Nil bleu et ses affluents) et dispose d'un secteur agricole très prometteur. L’économie éthiopienne demeure de type agraire. L’agriculture occupe 85 % de la main-d’œuvre et contribue à hauteur de 48 % au PNB de l'Ethiopie, pays situé à équidistance de l’équateur et du tropique du Cancer et bénéficie d’un climat tropical dans les basses régions, alors que les hauts plateaux sont touchés par la mousson de l’océan indien et par un climat tempéré subalpin.

Malgré une production agricole très diversifiée (céréales, oléagineux, fruits, légumes, épices, coton et fleurs ...), les exportations du pays sont dominées par le café qui représente environ 50 % du total des bénéfices à l'export. L'Ethiopie est le 6-ème producteur mondial de café et le premier en Afrique. Bien qu’il soit considéré comme un grenier en Afrique, le pays affronte un certain nombre de défis pour valoriser une agriculture d’exportation, en grande partie en raison de sa vulnérabilité aux aléas climatiques, notamment l’avancée du désert, les sécheresses périodiques et l’érosion du sol. Par ailleurs, l’Éthiopie détient 15 % du cheptel africain, soit le plus important cheptel du Continent et se situe au neuvième rang mondial. Le pays compte environ 31 millions de bovins, 20 millions de moutons, 15 millions de chèvres, 6 millions de chevaux et plus d’un million de dromadaires. Avec ces chiffres, l'Ethiopie est considérée comme une terre d’élevage, une activité qui représente le tiers du PNB-agricole, soit 16 % du PNB global. L’agriculture demeure ainsi la ressource la plus prometteuse du pays, qui dispose d’un potentiel d’autosuffisance en céréales.

Pays à vocation agricole, l’Ethiopie compte une population rurale de plus de 57 millions qui tire ses revenus de l’agriculture de subsistance. Selon la Banque mondiale, "l’agriculture en Ethiopie est le principal contributeur à la croissance économique du pays et à la réduction de la pauvreté. Elle représente 45 % du PIB, presque 90 % des produits exportés et 84 % de la population active".

 

Avec (MAP) 

18/10/2018

Agenda

L M M J V S D
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31