Aller au contenu principal

Activités dans la région

SM le Roi préside à Laâyoune, la cérémonie de lancement du nouveau modèle de développement des provinces du Sud

Monographie de la région

Superficie agricole utile SAU

136 000 Ha

Superficie irrigable

5 543 Ha

Superficie équipée en goutte à goutte

1 051 Ha

Cheptel Caprins

302 000 têtes

Cheptel Ovins

206 000 têtes

Cheptel Camelins

105 000 têtes

Indicateurs de réalisation :

Principales Filières

Lait de chamelle : 60,7 M L  
Lait de vache : 13 M L 
Couscous : 4 200 T 
 

 

Agriculture solidaire :

Nombre de projets : 47

Investissement : 1,39 milliard de DH

Nombre de bénéficiaires : 7 463

Indicateurs d’impact :

Valeur ajoutée agricole

2019 : 690 millions de DH

2008 : 112 millions de DH

Emploi

2019 : 5 945 KJT

2008 : 759 KJT

Direction régionale d'agriculture

Filières phares de la région

Filière couscous

Filière lait de vache

Filière lait de chamelle

Produits du terroir

Dans le cadre du Plan Agricole Régional (PAR), la stratégie de développement des produits de terroir dans la région de Laâyoune Sakia El Hamra a visé l’amélioration de la qualité des produits de terroir, la mise à niveau des organisations professionnelles, l’appui à la commercialisation notamment à travers la labellisation des produits phares de la région ainsi que l’intégration de la femme et son autonomisation.

Les principaux produits de terroir de la région de Laâyoune Sakia El Hamra sont les suivants :

Le couscous Khoumassi (Indication Géographique Protégée IGP)

Si en 2008, les projets liés à la production et à la commercialisation du couscous Khoumassi au niveau de la région étaient inexistants, ils sont passés à 8 en 2019. La production de ce produit du terroir a, quant à elle, littéralement bondi pour passer de 1 750 tonnes en 2008 à 4 200 tonnes en 2019. En terme de valorisation, la région compte 8 unités de valorisation d’une capacité de 2 500 T/an. Cette filière a généré un chiffre d’affaires de 55 MDH, une valeur ajoutée de 32 MDH et a contribué à la création de 34 000 journées de travail.

Le lait de chamelle (IGP)

La production en lait de chamelle est passée de 50 millions de litres en 2008 à 60,7 millions de litres en 2019. Le cheptel élevé est, quant à lui, passé de 50 705 têtes en 2008 à 105 000 têtes en 2019. Cette filière compte désormais 8 organisations professionnelles et 2 unités de valorisations agrées d’une capacité de 11 000 T/an. En terme d’impact, la filière a généré un chiffre d’affaires de 484 MDH et une valeur ajoutée de 176 MDH et a pu créer 990 000 journées de travail.

Le Loudek et Tichtar

Le Loudek et Tichtar, dérivés des viandes camelines, sont des produits typiques des régions du sud. Deux projets ont été mis en place au profit de 38 bénéficiaires, deux organisations professionnelles ont été créés ainsi qu’une unité de valorisation d’une capacité de 20 T/an. Ces produits génèrent un chiffre d’affaires de 12 MDH et une valeur ajoutée de 5,7 MDH. En terme d’emploi, 13 000 journées de travail ont été créés.

Le Lait de chamelle

Le Couscous Khoumassi

Etablissements de formation de la région

Les cookies

Dans le cadre de l’amélioration de ses services, des cookies pourront être placés sur l’ordinateur de l’utilisateur en vue de générer des statistiques sur l’utilisation du site Internet du Ministère de l'Agriculture (les pages les plus visitées, la fréquence d’accès au site, etc). Les statistiques générées à l’aide de ces cookies sont conservées pour une durée de deux ans.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Plus d'informations